Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Les feuilles de platane,  vers le sol font un bond

Au vent d’ouest elles dansent, valsent comme c’est bon.

Elles tournoient  ensemble, et  choient à la chaîne

En rejoignant au sol, les feuilles des grands chênes.

C’est leur dernier souffle, c’est leur dernier ballet.

Dans ce très grand jardin,  chassées par un balai,

Elles pourriront en tas, dans une boîte close.

Pour renaitre demain, de la vie c’est la clause

 

Martine / Novembre 2016 pour l'atelier N° 18 de Ghislaine. Il fallait jouer avec les homophones (bond, bon, chaîne, chênes, ballet, balai, close, clause)

Quand j'ai écrit ce poème, je venais de ramasser les feuilles de platane,  de chênes, de noisetier et autres arbres de mon jardin à Cergy (6 énormes sacs) et il en reste autant à ramasser : Les plaisirs de l'automne !!


 

 

Tag(s) : #Poèmes

Partager cet article

Repost 0