Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quai des rimes

Mes poèmes, nouvelles, écrits divers

Quai des rimes

Première attente

Dans mon bain de douceur, j’attends paisiblement

Loin de l’agitation,  je savoure l’instant.

Des voix familières, feutrées et assourdies,

De douces musiques, qui bercent ma nuit.

Voluptueuse  pause,  je suis si bien ici.

Que puis-je attendre ?  Désir, crainte d’ailleurs.

Jamais satisfaite,  il me faut le meilleur.

Je m’agite soudain, c’est le moment je sors.

Tout au bout du tunnel, Lumière du dehors,

Bouffée d’air vif et frais, je suffoque et crie.

Retourner d’où je viens,  je le veux mais ne peux.

On me prend dans les bras, Ô douceur d’un baiser.

On me parle à mi-voix,  de Joie je suis comblée.

Fin de solitude, Je découvre l’amour.

Aimer et être aimée, je le veux pour toujours.

 

Ne plus rien attendre, profiter de l'instant

 

Martine. Juillet 2014 pour les jeudis en poésie des croqueurs de mots (Thème :  l'attente)

Première attente

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

marithe 11/07/2014 11:27

j'adore c'esst super et émouvant bisous ma martine

Quichottine 08/07/2014 08:46

Magnifique moment... Merci !

Simone L.V. 05/07/2014 13:41

Que savons-nous de 'l'attente' de ces tout-petits avant la naissance? Je veux croire, en effet, que c'est' l'Amour! "aimer et être aimé" n'est-ce pas ce que chacun d'entre nous espère de cette vie! Et, Oh, oui! lorsqu'il nous est offert -sous toute forme que ce soit -, le garder et profiter de l'instant! joli texte et touchante photo; Bon dimanche; Simone

Martine. 05/07/2014 16:21

On en sait inconsciemment beaucoup et je pense réellement que certaines périodes de notre vie pré-natale peuvent être inconsciemment gravées en nous...

enriqueta 05/07/2014 09:12

C'est la première mais loin d'être la dernière!

Henri de Margaux 04/07/2014 14:40

Bonjour Martine,

Un très grand BRAVO ! Voila un défi magistralement relevé.
Bises bien amicales.

Henri.

HAUTEMAISON 03/07/2014 18:09

BRAVO Martine. Beau texte, j'ai beaucoup aimé. C'est vrai que cela représente "un vrai traumatisme" pour l'enfant qui est éjecté d'un cocon douillet pour atterrir dans notre monde de bruit et de folie !
Mais quel bel atterrissage rempli d'amour !
Belle soirée à toi. Gros bisous. Coryphee

Dany Magnaval 03/07/2014 14:06

Magnifique et si bien dit!
Bravo Martine!
Bises
Dany

Jeanne Fadosi 03/07/2014 11:41

C'est un grand bouleversement que ce moment. Peut-être vaut-il mieux que la mémoire n'en garde pas le souvenir conscient.
Une belle idée dite si justement

Lenaïg 03/07/2014 11:21

Que c'est original et joli, Martine ! Je ne doute pas que le bébé attende dans le ventre de sa mère, il attend de mieux connaître l'origine des sons et des sensations, sans savoir qu'il quittera son ... cocon.

Azalaïs 03/07/2014 08:03

ce doit être un moment tellement éprouvant mais on l'a oublié, il n'y a que les mères qui peuvent à leur tour imaginer un peu
tu l'as très joliment imaginé
bonne journée

jill bill 03/07/2014 07:01

Et dire que nous sommes tous passés par là..... Bon jeudi Martine, bises