Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chabichou, le chat du Poitou

Photo viralites.com

 

CHABICHOU, LE CHAT DU POITOU

 

Je m’appelle Chabichou et ce  nom  ridicule dont on m’a affublé va finir par me faire devenir chèvre. 

 

J’habite un bel appartement douillet à Poitiers dans le Poitou où m’a Maîtresse m’a installé après m’avoir adopté dans un élevage près d’Angoulême où  je suis né. Chat de Charente, je  vis sur mes rentes ou plutôt sur celles de ma maîtresse. Elle est belle comme une madone, la châtelaine Ségolène. C’est Royal ma vie. Elle devrait  m’appeler Pacha ou chabijou. Elle me fait plein de chatouilles et  j’adore cela enfin quand  je suis disposé. Je la remercie en chaloupant de la croupe et en me frottant sur ses jambes.

Depuis quelques mois elle est très occupée et me délaisse ce qui me chagrine et me rend d’humeur chafouine. Je suis de nature jaloux, j’espère qu’elle n’a pas trouvé ailleurs un autre chat. Quand elle revient, je la boude.

 

J’aime les stylos, tous les stylos. Dès que j’en vois un, je ne peux pas résister à la tentation. Je fais des acrobaties pour l’attraper et m’en saisir. Elle m’a pris en photo avec l’un de mes trophées en riant. C’est vrai que je suis photogénique et que j’aime bien être la vedette  mais elle n’a pas intérêt à m’approcher et à me  prendre mon Bic, mon stylo préféré, puisque comme moi il a un nom de chèvre. J’ai dû être écrivain dans une autre vie et écrire de nombreux chapitres.

 

Elle a renoncé à me prendre le  stylo. Je vais attraper le bloc de feuilles de papier. C’est décidé je vais écrire mes mémoires.  Je suis un vieux matou, j’en ai des choses à raconter. Un chat écrire ses mémoires cela ne s’est jamais vu me dites-vous ? Sur ce blog,  que suis-je en train de faire  d’après vous ? De plus un âne avant moi, Cadichon maltraité par sa maîtresse,  les a bien écrites ses mémoires (*), il devait être du  Poitou.  

 

C’est certain, mon livre aura du succès et deviendra un bestseller. Derrière le chat mot que je suis, il y a un chameau qui dort et va se réveiller. C'est une belle vengeance que je prépare à Ségolène.  J’y raconterai tous les supplices qu'elle me fait subir. Par exemple, sous prétexte que j’ai les gencives qui s’irritent en permanence, ce qui me fait souffrir, elle m'a fait retirer beaucoup de dents. Je suis maintenant un sans dent comme elle dit. Encore une humiliation  mais comme je suis un chat qui positive j’y trouve des avantages. Finies les croquettes, elle me nourrit avec de la bouillie de viande et de légumes. Avant je puais de la gueule, une vraie odeur de chabichou ou de chacal, maintenant j’ai une haleine de jeune premier. 

 

Pour soigner toutes mes petites douleurs, dans la salle de bains, elle m’ouvre la gueule, y jette des  petits cachets qu’elle me fait avaler de force : Un vrai supplice.

 

Je pourrais vous citer toutes nos chamailleries et beaucoup d’autres de ses humiliations. Je pourrais aussi vous parler de la vie de ma maîtresse et de ses amours. Vous brûlez d’impatience de les connaître, n’est-ce-pas ? Je préfère écrire avec mon Bic, quand je tape sur le clavier, la souris à mes côtés me perturbe. Alors désolé, vous allez devoir attendre que j’écrive ce livre pour les connaître.

 

Pour vous remercier de m’avoir lu aujourd’hui jusqu’au  bout,  je vous livre un scoop. Ce livre s’appellera « Merci pour ce prénom ». Surtout ne le répétez pas.

 

Chabichou / Novembre 2014 pour le défi des croqueurs de mots

 

(*) Les mémoires d’un âne de la comtesse de Ségur

Tag(s) : #Nouvelles

Partager cet article

Repost 0