Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Toussine

John était à Cuba  quand il y rencontra  Irina  une jeune touriste moscovite. Un anglais sous les tropiques ne pouvait que séduire la jolie Russe rousse aux yeux couleur turquoise. Pendant cinq jours ce printemps là,  au son de la musique latino, ils dansèrent des tangos  à un train d’enfer même si John préférait le rock acrobatique exercice de haute voltige.  Chaque matin après une chaude nuit d’amour où ils s’étaient faits de tendres et drôles confidences, ils allaient admirer au bout de la jetée de Havana  le soleil levant sur l’archipel des Keys en  Floride cette route pont qui rejoint Miami à Key West, un  pont trop loin. Ils faisaient des projets d’avenir.  Irina revint à Moscou à la fin de son séjour. Ils étaient tristes de se quitter et promirent de s’écrire.

 

De retour Chez elle, Irina envoya une carte à John représentant la place rouge sur laquelle elle avait écrit à l’encre de sa jolie écriture ronde « Bon baisers de Russie, je t’aime John ».  John était retourné à Paris où il vivait.  Il lui écrit une carte d’amour, la carte du cœur qu’il avait choisie pour elle et sur laquelle à l’encre de ses larmes il avait écrit « je pleure mon amour . Tu me manques, on ne vit que deux fois au pire  peut être même qu’une seule fois, viens ma chérie  me rejoindre à Paris ».

 

Irina arriva tôt un beau matin à l’aéroport. John vint la chercher. Ce fut le jour le plus long de leur vie, le plus beau jour aussi.  Ils se promirent que Jamais, plus jamais ils ne se quitteraient. Il lui offrit une bague avec un diamant entouré d’une couronne de turquoises à la couleur de ses yeux.  Les diamants sont éternels et leur amour le serait aussi.

Ils se marièrent par une belle journée de Juin. Le soir dans le parc du château, ils organisèrent une grande garden-party et reçurent leurs amis et famille dans une grande tente  rouge symbolisant la maison Russie sur laquelle  un cœur de dragon couleur or était représenté, en hommage à un ami chinois qui venait de quitter ce monde en cette année du Dragon.  Ils partirent le lendemain en voyage de noce en Sicile et, dans leur hôtel  sous la bénédiction du Dieu Etna, presque au bord du volcan ils s’unirent.

 

John et Irina, le lion et le vent comme les appelait leur ami chinois, conçurent cette nuit-là  une jolie petite fille rouquine aux yeux bleus qui  naquit à Paris 9 mois plus tard. Irina aurait aimé donner à sa petite-fille le prénom Fiona comme le nom de la rose qu’elle aimait tant mais John  Connery n’aimait pas ce prénom.  Leur fille s’appellerait Toussine CONNERY en hommage à l’acteur que John aimait tant Sean Connery et qui avait influencé leur vie

 

Martine / Février 2015 pour prénoms du mercredi de Jill bill  (Toussine) de Jill Bill

Ce texte comporte une particularité. Réponse ICI

Tag(s) : #Nouvelles

Partager cet article

Repost 0