Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quai des rimes

Mes poèmes, nouvelles, écrits divers

Quai des rimes

Ouvrez la cage aux oiseaux

Je m’appelle Colombe, J’aime bien mon prénom. C’est un nom d’oiseau blanc comme celui de ma sœur Swan, de ma jumelle Palombe et celui d’oiseau noir de mon frère Corneille.  Tout s’explique : notre mère était ornithologue. Ce n’est pas facile  tous les jours d’être ornithologue, cela vous écarte des réalités de la vie mais cela l’est encore moins d’être Colombe née à Colomb Béchar.

Les gens s’imaginent que je suis blancheur et perfection  personnifiées et ne me pardonnent rien encore moins la couleur de ma peau.  Je ne suis ni blanche, ni noire, ni grise non plus. Ma mère est colombienne et mon père péruvien !  Je suis métisse. Avez-vous déjà vu une colombe une vrai (pas un pigeon) couleur café crème.  Un jour j’irai goûter un café crème à Colombes.

Ce qui ne vous tue pas vous rend forte. Cela m’a donné une grande volonté et m’a rendue combative. J’essaye de ne pas montrer ma grande sensibilité. Eprise de paix et de justice, je défends souvent les causes dites perdues. J’aime aider les autres, les conseiller quand ils sont dans la difficulté ou la peine. Je fais tout pour me faire aimer mais peut-on aimer une icône sans la jalouser ? J’aime les grands espaces, j’ai besoin de liberté. J’aimerais tant voler comme l’oiseau et j’y arrive en faisant pendant les vacances  du deltaplane dans mes Pyrénées à Sainte Colombe.

J’aurais aimé faire des études mais petit oiseau tombé du nid trop vite je n’ai pas pu. J’ai dû trouver rapidement du travail. Je suis factrice, je suis ainsi fidèle à mon image de messagère. J’apporte parfois l’amour, le bonheur mais bien souvent aussi le malheur et les difficultés et surtout je suis libre sans personne pour me contrôler.

J’ai épousé il y a dix ans Pierre et je suis depuis la colombine de mon Pierrot. Le reste de l’année nous vivons tout près de Paris dans un pavillon à Colombage à Colombes, rue de la paix : une adresse prédestinée. !  Je ne l’ai pas fait exprès mais le pur hasard existe-t-il ? Peut-être ai-je voulu goûter au café-crème des bistrots de Colombes ?  Le doute m’habite, c’est ma philosophie contrairement à ma jumelle palombe que je surnomme « pas l’ombre d’un doute » tant elle est assurée d’avoir toujours raison.

Quant à Corneille, mon frère, il passe son temps à bayer aux corneilles en regardant le ciel dans la journée et la lune la nuit comme mon Pierrot.

J’écris des poèmes mais je ne suis pas poète, les poètes sont des musiciens qui savent nous enchanter et nous émouvoir juste par la magie de l’association des mots. Ils n’ont rien à nous raconter seulement à nous faire jouir de la beauté d’un instant, d’une sensation fugace, de leurs émotions. Les poètes qui ne racontent rien m’ennuient. Je pense que c’est pour cela que la poésie ne se vend pas bien.  C’est ludique de  jouer avec les mots avec le fol espoir d’amuser et surprendre. Je suis  trop bavarde, j’ai toujours quelque chose à dire, une cause à défendre, des histoires simples comme la vie à raconter ou chacun peut se reconnaître ou à défaut rêver.

J’ai toujours appris de manière empirique. Pour pouvoir monter les échelons à la poste il faudrait que je retourne à l’école comme me l’a fait comprendre la conseillère carrière de la DRH  DIR (Direction Inhumaine des Ressources).

Non je ne retournerai pas à l’école même si l’envie est forte de découvrir les autre colombes dans la cour de récréation de Madame Jill Bill mais les pigeonniers ne sont pas faits pour moi.

 

« Ouvrez, ouvrez la cage aux Oiseaux,

Regardez les s’envoler, c’est beau »

 

Martine / Avril 2015 pour les prénoms du Mercredi aujourd'hui Colombe

Ouvrez la cage aux oiseaux

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

enriqueta 09/05/2015 12:02

Belle participation. Bravo!

Quichottine 07/05/2015 00:02

J'adore !!!
Tout est bon... Une belle participation, Martine.
Merci !

Jerry OX 04/05/2015 15:03

Oups, j'ai appuyé trop vite: Je disais la Colombe métisse et son compagnon l'ami Pierrot est un délice d'humour, d'imagination (la Direction Inhumaine des Ressources, fallait la trouver celle là !!) et de poésie combative car la Colombe est toujours le symbole de la paix et de l’Amour . même si , comme tu l’écrit la Colombe n'apporte pas toujours le bonheur elle en est son plus beau représentant et sa pureté nous inonde ! Merci pour ce billet rassembleur et profond !


S: J’ai ajouté sur mon blog (en haut à droite ) une version plus acoustique de ma chanson « Inch Shalom » (issue du dernier CD de 2011). Une chanson ancienne en attendant les prochaines que je travaille avec acharnement car je veux qu’elles soient belles et il me faut pour ça prendre le temps.

Jerry OX 04/05/2015 14:57

Oh !! Chapeau Chapeau, Martine pour ce récit !! çà ne fait palombe d'un doute que ce billet autour de la belle colombe métisse et son compagnon l'a

durgalola 03/05/2015 21:01

merci pour ta visite
en avril, nous avons été moins sur les blogs c'est certain ... mais dehors il faisait si beau.
Bises

clara65 03/05/2015 06:47

Une Colombe atypique que la tienne et bien dans l'air du temps !
Bon dimanche et amitié.

dimdamdom59 03/05/2015 01:09

Une Colombe qui gagne à être connue!!!
Merci pour ce beau partage.
Bisous Martine.
Domi.

Azalaïs 02/05/2015 17:05

un prénom qui fleure bon les grandes aventures romantiques sous la révolution mais tu as su l'adapter à notre vie moderne et trépidante pas toujours très tendre pour les oiseaux épris de liberté.Il nous faut hélas composer avec le quotidien pas forcément très drôle
bise et à bientôt

Renee 01/05/2015 17:16

j'aime bien la chute de cette jolie histoire, alors elle ne viendras donc pas ta Colombe..........dommage j'aurais aimé encore mieux la connaitre. Bisesssssss

cheznous62 01/05/2015 10:54

Un très beau texte que j'apprécie ... je te souhaite une belle fête du travail emplie de bonheur et embaumé du parfum suave du muguet !
Bises du cœur !
Nicole

Simone L.V. 30/04/2015 15:49

Tu as raison: les oiseaux ne sont pas faits pour vivre en cage! Merci pour ce joli texte qui nous fait voyager avec des oiseaux variés et dans différents pays ... avec toi l'écriture est souvent un voyage!
Excuse moi de me faire un peu moins présente: avec le passage de mes petites filles je n'ai pas eu le temps d'ouvrir mon ordi si ce n'est pour consulter ma messagerie. La semaine prochaine sera plu calme! Bises; Simone

philae 30/04/2015 00:12

très sympa

flipperine 29/04/2015 23:32

ah quand on est tjs dehors par tous les tps c'est dur de rester enfermer même pour monter en grade, et quel courage ils ont les facteurs

Martine du JdV 29/04/2015 22:18

le choix des prénoms est délicat .. beaucoup de parents l'oublient , se faisant plaisir .. mais après ....bien vu et bravo pour l'élégance de ce texte navigant d'une colombe à l'autre !!

durgalola 29/04/2015 21:35

je fonds en lisant ton texte ; c'est bon, c'est beau, c'est fort ... merci et bises

LADY MARIANNE 29/04/2015 19:56

une belle volière bien décrite- belle inspiration en plus !!
il fallait y penser !! j'mmm

Josette 29/04/2015 19:27

une bien belle Colombe cette petite messagère, je l'aime beaucoup !

colettedc 29/04/2015 16:56

Bravo Martine, pour cette colombe qui sera bien accueillie dans la cour, en ce jour que je te souhaite bon tout entier !
Bisous♥

mansfield 29/04/2015 13:59

Une colombe pas sotte du tout et dont la franchise me va droit au coeur!

venuzia 29/04/2015 11:19

merci de ce partage
bonne journée

Jeanne Fadosi 29/04/2015 10:40

jolie Colombe pleine de bons sentiments éprise de liberté

jill bill 29/04/2015 07:48

Bonjour élève Martine, tu sais quoi je l'aime comme elle est ta Colombe et luis souhaite le bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB