Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fil rouge entre terre et ciel

Tout d'abord une explication en poésie sur cette photo que j'ai prise à Cergy sur l'axe majeur et qui a été sélectionnée par Dany Karavan l'architecte de l'Axe Majeur de Cergy pour une exposition sur cette oeuvre architecturale qui a eu lieu à Cergy.

Cette passerelle permet aux piétons et cyclistes de traverser l'Oise et d'arriver aux étangs de Cergy. Vous en saurez un peu plus en lisant mon poème qui a aussi été sélectionnée en cliquant sur les liens

 

Toute rouge est la passerelle

Serait-elle un peu en colère ?

Pense la tour du Belvédère

Pour quelle raison le serait-elle ?

Répondent les douze colonnes

Que bien peu de choses étonnent

 

Ne soyez pas aussi altière

D'être ce fil rouge elle est fière.

Avec une réelle élégance

Et dans une belle cohérence,

A Cergy entre le ciel  et la Terre

Elle lie la ville de béton blanc

Au bel écrin vert et aux étangs

 

Martine / Mai 2009

 

Pour le défi N°152 des croqueurs de mots je ne me suis pas contentée de reéditer ce poème mais je vous offre un petit bonus avec ce texte que j'ai écrit tout spécialement pour ce défi des croqueurs.

 

LE FIL ROUGE

Comme chaque matin Il court torse et tête nue, il court entre ciel et terre sur cette passerelle rouge infinie comme il court dans sa vie après le temps, la performance, l’amour… D’où vient-il  vraiment ? Où va-t-il ? Peu importe le but, seul compte l’effort et  le chemin…. Au bout de la passerelle, les étangs et au fond la défense et ses tours se découpent dans la brume à l’horizon. Dans ce no man’s land la ville n’est-elle pas un fantôme ?  Au-dessous de lui dans la boucle de l’Oise une péniche vogue  se dirigeant vers le confluent voisin. Il l’aperçoit sans la voir vraiment. N’est-ce pas un mirage ? Où ira-t-elle après avoir rejoint la Seine, jusqu’à l’océan ?  Dans l’azur du ciel d’été, un avion plane au-dessus de  son aérodrome à mouches.  Il entend cet avion  mais ne lève pas la tête. Il est dans son rêve. Sa vie est-elle réelle ?  Mais d’où vient cet avion ? Où va-t-il ?  Il avance sur le fil rouge ténu de sa vie sans s’en rendre compte comme il évolue sur cette passerelle de la couleur du danger.   

Martine / Octobre 2015

Merci pour vos belles participations aux deux derniers défis. Je rends la barre à Captain Domi pour le défi 152. J'ai été très heureuse de la tenir pendant ces deux derniers défis.

Tag(s) : #Poèmes

Partager cet article

Repost 0