Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lettre à Madame Jill Bill : Prudence SAGESSE

Paris, le 25 Novembre 2015

 

Pour Madame JILL BILL

 

OBJET : Prudence SAGESSE

 

Chère Madame Jill Bill,

Vous allez avoir pour la première fois dans votre classe cette année notre fille Prudence SAGESSE. Il m’a semblé important de vous mettre en garde. Prudence est une enfant très souriante, gentille, intelligente qui travaille beaucoup. Néanmoins elle porte très mal son prénom et son nom (on n'a pas toujours les enfants que l'on souhaite). Elle est très irréfléchie, intrépide, risque-tout surtout à l’école. En effet ses camarades de classe se moquent de son prénom, et ne cessent  de lui dire « Attention Prudence ». Alors pour les narguer, elle est prête aux pires folies et peut mettre sa vie en danger. Par exemple l’an dernier elle a grimpé dans un des arbres de la cour de récréation s’est assise sur une branche pour toiser ses camarades aux pieds qui hurlaient en cœur « attention Prudence ». La branche a cassé et elle a chuté sur le béton. Heureusement c’était une branche assez basse et elle s’en est sortie avec une cheville foulée. Elle aurait pu se tuer. Prudence est, depuis qu’elle est petite, attirée par le feu. L’an dernier, elle a allumé des fumigènes dans la cour, lancé des pétards dans les toilettes quand certaines de ses camarades qui se moquaient d’elles y étaient. Toutes ces imprudences lui ont  valu 3 jours d’exclusion de l’école et à la fin de l’année la Directrice nous a demandé de trouver  une autre école pour Prudence ce qui est complètement injuste, c’est l’institutrice qui aurait dû être punie et exclue pour son manque de surveillance qui aurait pu coûter la vie à notre fille. De toute façon, nous ne l’aurions pas laissée dans cette école, elle y était en danger.

Nous sommes heureux d’avoir inscrit Prudence dans votre établissement Notre Dame de la Sagesse. Il porte notre nom et il est très réputé.  Nous savons que vous saurez empêcher les élèves de se moquer de son prénom et par la même assagir notre prudence.

En vous assurant de notre confiance vigilante, recevez, Chère Madame JILL BILL, nos sincères et cordiales salutations  

 

Nymphéa et Olivier SAGESSE

 

Martine / Novembre 2015 pour la  cour de récréation de Jill Bill

Tag(s) : #Lettres

Partager cet article

Repost 0