Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quai des rimes

Mes poèmes, nouvelles, écrits divers

Quai des rimes

A la Saint Glinglin

A la Saint Glinglin

Journée de la Saint Glinglin

Vingt-neuf février seize

Marie et Rose affligées

Leur rencart ont négligé

Plus jamais de Marie Rose

Les poux de joie se cyanosent

Sur la tête de Mathieu

Qui se gratouille et rouscaille

Aie aie aie aie mes aïeux !

Les anti gays s’en réjouissent

Ils jettent leurs maléfices

Plus de très belles épousailles

Pour nos deux jolies ouailles

C'est vrai ! le malheur des uns

Fait la joie des inhumains

 

Martine / Mars 2016 pour le défi 161 des croqueurs de mots

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chrisch² 16/03/2016 12:53

je me gratte rien qu'à lire ce petit texte amusant. bises@+

Quichottine 14/03/2016 19:57

Bravo !
Même si la Marie-Rose n'est plus toujours à la mode, les poux, eux, continuent de faire des dégâts dans les cheveux.
Belle explication. :))

Navrée pour mon absence de ces derniers jours, j'étais "hors réseau".
Navrée également pour ce "copier coller"... je n'aime pas y avoir recours, mais je ne peux faire autrement aujourd'hui.
Bises et douce semaine.

jazzy57 12/03/2016 09:08

Excellent Martine , j'imagine aisément les poux cyanosés et une belle réflexion sous-jacente sur notre société .
Bonne journée
Bises

durgalola 11/03/2016 21:07

ah les poux !!! le 29 février, je m'en souviendrai, c'est le jour d'arrivée de notre réfugié qui est pleine convalescence et semble être en bonne voie de réussir son examen d'admission avec Djinnie et Durga. Bises

Nadine Louly 11/03/2016 21:00

Coucou martine !

Je viens te souhaiter un très agréable week-end

Bonne soirée

bisous

ZAZA 10/03/2016 23:21

Excellent Martine. Bises et bonne soirée

colettedc 10/03/2016 16:42

Bravo Martine ! Bon choix de poème, en ce jour ! Bonne et belle poursuite de ce jeudi ! Bises♥

Henri de Margaux 10/03/2016 15:31

Bonjour Martine,

Tu as su trouver l'inspiration pour nous présenter un bien joli poème, plein d'humour
j'ai beaucoup aimé. Bises bien amicales.

Henri..

LADY MARIANNE 10/03/2016 15:07

Pauvre Mathieu !!
déjà qu'il n'avait qu'un cheveu !!
bravo c'est beau !!
bon aprem !

Lenaïg 10/03/2016 11:01

Poème implacablement "bien" ! Et pourtant on sourit, merci, Martine. Bizzz.

Jeanne Fadosi 10/03/2016 08:51

à la saint glinglin tu fais remonter à ma mémoire une expression que je n'ai pas entendu ni dit depuis la saint glinglin mais delà à permettre les épousailles des poux ils se multiplient si vite. Par contre les anti-gays ne se réjouiront pas trop longtemps sur le dos des malheureux. Il n'y a plus grand monde pour détricoter cette loi-là qui les avait mis dans la rue
bises et belle journée

jill bill 10/03/2016 07:27

Ah enfant maman le disait et sans trop comprendre on en souriait... comme à Pâques ou à la Trinité, oui... pauvres Marie et Rose, mais c'est bien dit !!! Bises

clara65 10/03/2016 07:04

On dit aussi : A Pâques ou à la Trinité. J'aime bien la Saint Glin glin, donc si je comprends bien, ce serait tous les 29 février ?
Amicalement.