Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eusébie Zarroïd extra-lucide

Aujourd’hui, j’ai décidé d’aller consulter Mme Eusébie Zarroïd, médium. Cela fait longtemps que j’ai envie de connaître mon avenir mais je n’ai jamais osé aller voir une voyante auparavant de peur qu’elle m’annonce une mauvaise nouvelle à venir qui me remplirait d’angoisse. J’ai failli ce matin annuler mon rendez-vous quand Christine HAAS, dans son horoscope matinal sur RTL, a dit que les hommes poissons devaient se méfier d’une femme brune qui serait source de problèmes.  J’espère qu’Eusébie Zarroïd est blonde, il n’y a pas sa photo sur son site internet. J’arrive au pied de son immeuble haussmannien dans un beau quartier de Paris. Je sonne à l’interphone, J’entends une voix féminine doucereuse, me dire

  • qui-est-ce ?

Avouez que c’est surprenant pour une voyante, elle devrait le savoir !

Je lui réponds en riant

  •  devinez ?  

Sans se laisser déstabiliser par ma répartie, elle me répond

  • un homme méfiant qui a de l’humour.

J’apprécie et je décline mon identité

  • Pierre-Jean Lafosse.

La porte s’ouvre. Je monte l’escalier et sonne à la porte à double battant de son appartement. Une femme aux cheveux très bruns relevés en chignon recouvert par un foulard panthère m’ouvre la porte et se présente en me serrant la main :

  • Eusébie Zarroïd.

Non seulement elle est brune ce qui, vu mon horoscope, ne me rassure pas  et en plus elle a vraiment l’air bizarre, elle porte bien son nom. J’ai envie de fuir mais, subjuguée par son regard, je ne le peux. Elle me demande de patienter 5 minutes dans la salle d’attente et me propose un café. Je la remercie et je me marre en lui répondant :

  • C’est très gentil, merci Madame,  Comme cela vous aurez du marc pour y lire mon avenir !

Elle se marre aussi (elle a de l’humour la dame) et m’assène

  • Comme je ne lis pas dans le marc de café mais dans le sucre en poudre et comme je n’en ai plus assez, vous aurez un café sans sucre !

Je luis réponds

  • Je suis venue voir une extra-lucide pas une extra-glucide !

Elle m’apporte mon café, un très bon expresso un peu difficile à avaler sans sucre, cela m’apprendra à faire de l’humour de bas étage.

Elle me fait pénétrer dans son bureau, je m’assois dans un fauteuil  Voltaire, ma foi fort confortable, face à elle. Elle me regarde avec son regard perçant en me disant

  • C’est la première fois que vous venez Pierre-Jean, présentez vous.
  • Non je me présenterai pas tout de suite, essayez de deviner qui je suis puisque vous avez des dons de voyance.
  • Je vous vois Cadre financier marié même si vous ne portez pas d’alliance ou pacsé, vous êtes père de deux enfants un garçon et je vous annonce vous allez être cette année papa d’une petite fille. Dois je continuer ?
  • Soit vous avez consulté mon profil Facebook avant que j’arrive, soit vous être vraiment forte. Je suis bien cadre financier, enfin plus précisément conseiller clientèle dans une banque, je suis marié, père d’un garçon, mais vous vous trompez je n’attends pas de petite fille. Ma femme hélas ne veut pas d’autre enfant, elle prend la pilule.
  • Je persiste, je pense que vous serez papa prochainement, vous auriez tort d’être septique.
  • Mon nom de famille étant Lafosse, il est normal Eusébie que je sois septique.  En plus j’angoisse. S’il vous plait ne m’annoncez pas de mauvaises nouvelles. Dites-moi que des bonnes choses »
  • L’arrivée d’un enfant est une bonne nouvelle n’est-ce pas ?
  • Pas pour moi en ce moment.
  • Les mauvaises choses à court terme peuvent être bonnes à long terme.

Je ne comprends pas vraiment pouvez-vous me donner un exemple,

  • Votre femme vous quitte. Effectivement c’est une mauvaise nouvelle sur le moment et cela va vous déprime mais dans quelques semaines avec du recul, vous vous en réjouirez. Cela vous aura permis de reprendre votre liberté, de vivre à plein temps avec votre maitresse ou de rencontrer l’amour de votre vie, le vrai.  
  • Vous insinuez que j’ai une maîtresse ?
  • Je n’insinue rien, c’est dans les possibles pour une fois je ne suis pas sûre de moi. Aidez-moi, avez-vous une maîtresse ?
  • Vous êtes bien curieuse, non je n’en ai pas.
  • Je ne suis pas certaine que vous dites la vérité mais ce que je peux vous garantir avec certitude c’est que votre épouse va vous quitter à court ou moyen terme, je ne peux dire quand ? La voyance n’est pas une science exacte.  Voulez-vous me donner votre main
  • Vous êtes astucieuse Eusébie, vous m’annoncer  une séparation et juste après vous me demandez en mariage, Nous formerions un drôle de couple, plutôt bizzaroïde
  • Arrêtez de plaisanter, cela me déconcentre, présentez moi votre main gauche d’abord s’il vous plait

Je m’exécute et lui donne ma main à regret

  • Jolie main… Euh pardon, vous êtes en parfaite santé Pierre-Jean et vous devriez avoir une longue vie. Néanmoins je vois que vous aurez un petit accident de santé prochainement certainement mais rien de bien méchant. Quant à votre vie professionnelle, elle va bientôt bifurquer. Vous allez quitter prochainement votre emploi actuel, cela risque de vous déstabiliser mais, après une période assez longue de chômage,  vous en trouverez un autre qui vous apportera beaucoup de satisfaction.
  • Oui j’ai une bonne santé, forcément que je vais déprimer après tout ce que vous m’annoncez. Je n’ai pas du tout envie de quitter mon travail actuel, il me convient tout à fait.
  • Vous le quitterez votre travail très prochainement et si ce n’est pas de votre plein gré ce sera contraint. On ne peut échapper à son destin.
  • Cela suffit maintenant, J’en ai assez entendu pour aujourd’hui, je ne peux en supporter plus, combien vous dois-je ?
  • 120 euros.
  • 120 euros pour entendre des mauvaises nouvelles, c’est du masochisme.

Je me lève et prend congé

  • Au revoir Eusébie ou plutôt Adieu, je ne reviendrai plus.
  • Au revoir Pierre-Jean, je ne dis pas Adieu, nous nous reverrons je peux vous le garantir.

Je prends congé, descends l’escalier de l’immeuble très rapidement pour m’éloigner très vite de cet oiseau de mauvaise augure.

Ma voiture est garée  juste en face de l’immeuble. J’y pénètre, m’assois. J’ai besoin de reprendre mon souffle et mes esprits. Je sors mon téléphone portable de ma poche pour consulter ma messagerie.

J’ai un SMS de Delphine, ma maîtresse, une pétillante et jolie brunette. Et oui Eusèbie avait raison, je trompe ma femme et cette pensée me fait sourire mais jamais je ne quitterai mon épouse et elle non plus. Je lis le message :

« Chéri je suis trop heureuse, je suis enceinte. Je veux garder cet enfant, je viens de l’annoncer à ta femme par téléphone, Elle va te quitter. C’est super on va pouvoir enfin vivre ensemble, appelle-moi.»

Abasourdi par cette nouvelleJe m’affaisse sur mon fauteuil , j’ai tout perdu : ma femme que j’aimais, ma maîtresse (je ne pourrais jamais lui pardonner) et aussi mon travail, mon beau-père est mon employeur. Je crois que je vais retourner voir Eusébie, j'ai senti qu'elle n'était pas insensible à mon charme.

 

Martine / Mars 2015 pour les prénoms du mercredi de Jill-Bill (aujourd'hui Eusébie)

Tag(s) : #Nouvelles

Partager cet article

Repost 0