Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout près de Douarnenez, tranquille je demeure

Je vois le port du Rhu, toujours aussi charmeur

En ce doux  mois d’avril, il bruine sur la ville

Je luis de mille gouttes, il pleut aussi sur l’île

Je chante en moi ces vers, de Richepin poète

 

"M'a dit la pluie : Écoute
Ce que chante ma goutte,
Ma goutte au chant perlé.
Et la goutte qui chante
M'a dit ce chant perlé
Je ne suis pas méchante,
Je fais mûrir le blé"

 

J’ai coupé mes racines, il y a bien longtemps

Je les retrouve parfois,  un fugitif instant

Les jours de grande marée, quand la mer est très basse

Des promeneurs curieux, avec un rien d’audace

Viennent me visiter, puis  aussitôt s’en vont.

Vite on a fait mon tour,  fuyez chers moussaillons !

Des nommées oppidum,  de vraies huttes gauloises

Aux gentilhommières, des demeures bourgeoises

Des soldats de défense, aux religieux reclus

J’ai traversé les ans, je ne l’ai pas voulu

Jadis île Tutuarn,  je suis l’île Tristan

Pas tout à fait une île mais un îlot charmant

 

Martine / Juin 2016 pour  les prénoms du Mercredi de Jill Bill (aujourd'hui Tristan)

Île tristan

Île tristan

Tag(s) : #Poèmes

Partager cet article

Repost 0