Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quai des rimes

Mes poèmes, nouvelles, écrits divers

Quai des rimes

Perrine et le pot au lait

Perrine et le pot au lait

Perrine aurait aimé être Perette

Pour porter sur sa tête un pot au lait

Parfois naïve et un peu gentillette

Elle buvait tout comme du p’tit lait

Hélas Perrine n’était pas Perrette

Ce qui l’avait rendue très soupe au lait

Elle pouvait faire sa mauvaise tête

Quand on la prenait pour une vache à lait

Elle fit des salamalecs de midinette

Pour obtenir un premier pot au lait

D’un jeune laitier de Barcelonnette

Elle lui plaisait : blanche comme son lait

Il l’épousa au son de la trompette

Il ne buvait pas que du petit lait

Pas de pot, le soir il rentrait pompette

Un sac à vin au lieu d’un pot au lait

Adieu son rêve, A vouloir être Perette

Avec sur sa tête son pot au lait

Elle avait épousé une mazette

Le comble : Perrine haïssait le lait

A trop vouloir être ce qu’on n’est pas,

On oublie ce que l’on est

 

Martine / Re diffusion Janvier 2015. Parodie de la fable de la Fontaine Perette et le pot au lait écrite pour la cour de récréation de Jill Bill

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chrisch² 19/07/2016 11:36

j'adoooore !!!! bises@+

luciole 83 07/07/2016 22:51

Parfois on suit des rêves qu'on voudrait bien concrétiser et vlan, la réalité nous saute à la figure !!! Pauvre Perrine ! Qu'elle le quitte vite avant d'avoir un enfant de lui.... pour sauver le reste de sa vie !
il faudrait toujours avoir les 2 pieds sur terre .....mais pas facile à faire !
Une brassée de bisous

Martine du Jdv 07/07/2016 21:11

ah ils nous manquent déjà les prénoms de la cour de récré !! ;-)
je me souviens de ce texte !! c'est bon signe avec ma petite mémoire !!
une pépite !
bises

jazzy57 06/07/2016 22:17

Une bonne piqûre de rappel que ce texte Martine et la morale est superbe .
Bonne soirée
Bisous

Ionard 06/07/2016 22:08

Belle morale et juste!
Bises
Dany

Jeanne Fadosi 06/07/2016 19:52

ah oui je m'en souviens, c'est vraiment pas de pot pour Perrine que ce vilain penchant pour la bibine de son pote

écureuil bleu 06/07/2016 18:19

Je me souviens de ton texte que j'avais bien aimé...

Azalaïs 06/07/2016 17:29

je ne m'en souvenais plus, un peu trop naïve cette Perrine, c'était souvent le cas à cette époque
en tous les cas la fable est fort bien détournée

LADY MARIANNE 06/07/2016 16:52

je m'en rappelle -
c'est bien cette piqure de rappel !
bisous !

Simone L.V. 06/07/2016 16:32

Je m'en souviens encore et c'est une bonne idée d'oser faire ainsi des rediffusion de tes textes ... une redécouverte qui permet de les apprécier encore plus!
Bises; Simone

colettedc 06/07/2016 15:46

C'est super Martine ! J'adore ça ! Bonne et douce poursuite de ce mercredi ! Bises♥

Renee 06/07/2016 15:25

voilà une Perrine prise a son propre jeu?

Nell 06/07/2016 13:42

Excellent, Martine!!! J'adore cette revisite. Gros bisous et superbe journée à toi

Quichottine 06/07/2016 12:28

J'avais adoré alors, j'ai adoré la relire.
Bravo pour cette parodie et surtout pour la morale. Excellent !
Bises et douce journée.

Lenaïg 06/07/2016 08:06

Hé hé, Martine, en lisant, je me disais bien que je la connaissais, ta Perrine en Perrette repotaulaitisée ! Une très bonne idée, tiens, de reposter des prénoms de la Cour de récré pendant l'été, je t'emboîterais bien le pas ... Gros bisous.

Lilousoleil 06/07/2016 07:38

bonne idée que de republier les prénoms de la cour de récré... Pauvre Perrine
avec le sourire

jill bill 06/07/2016 04:43

Eh oui Perrine eh oui... et si un époux aviné, tu parles d'un rêve de vie... belle journée, bises