Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Angélique est le prénom du mercredi de cette semaine à la cour de récréation de Dame Jill Bill.

Ce prénom m’évoque immédiatement le  film « Angélique Marquise des anges » que j’avais vu quand j’étais petite fille dans un petit cinéma du 14ème arrondissement. Ma grand-mère adorait ces films très romantiques et j’ai vu avec elle toute la série des angéliques mais aussi Mayerling, les hauts des Hurlevents. J’en ai versé des larmes avec elle dans cette salle de cinéma. Cela renforçait notre amour et complicité mutuelle.

Angélique

Petite fille, vivant confinée avec ma grand-mère dans une minuscule loge de concierge avec une seule pièce sans toilettes ni salle de bain et avec une cuisinière à charbon pour cuisiner, je rêvais à l’époque d’être une princesse même si le destin de ses jeunes filles et femmes n’était pas vraiment rose. Je rêvais d’épouser un beau prince riche et vivre heureuse avec de nombreux enfants dans des palais merveilleux.  Ma mamie chérie entretenait mes rêves en m’offrant les romans de Delly. Je crois les avoir presque tous lus mais je ne m’en souviens plus aujourd’hui. Je les dévorais le soir dans le grand lit que je partageais avec ma grand-mère. Lecture parfois perturbée par le pas d'un locataire dans le hall de l'immeuble et l'escalier en bois. C'est Monsieur Lambert me disait alors ma grand mère qui reconnaissait chaque locataire à son pas et ne poussait son rideau que lorsqu'elle entendait un pas inconnu.

C’est à mamie que je dois cet amour de la lecture qui ne m’a plus quittée. Aujourd’hui les histoires d’amour romantiques ne me font plus vibrer même si belle du Seigneur d’Albert Cohen reste un de mes romans préférés mais plus pour le magicien de l’écriture qu’est Albert Cohen. Dans ce roman les nombreux monologues sont écrits sans ponctuation ce qui fait ressortir parfaitement le flux rapides des pensées.

Ma grand-mère aimait les confiseries et en lisant je dégustais des bêtises de Cambrai que j’aime toujours autant car elles ont le parfum de mon enfance même si je n’aime pas trop le sucre et les confiseries. Il nous arrivait aussi de savourer des pâtes de fruit et j’aimais particulièrement les angéliques qui sont en fait la tige de la plante qui a été confite dans le sucre.  

Angélique
Angélique
Angélique

Je crois beaucoup à la psychologie des prénoms. Est-ce le prénom qui influence le caractère de la personne qui le porte ?  Où est-ce dû aux parents qui, en donnant un prénom particulier à leurs enfants,  projettent dans celui-ci  ce que représente ce prénom pour eux ?  Je ne saurais répondre. Peut-être qu’il y a un peu des deux.

Je ne connais pas d’Angélique mais je me représente une personne douce, rêveuse, équilibrée qui aime l’harmonie et les relations humaines.

Angélique
Angélique

Martine / Septembre 2016 pour les prénoms du mercredi de Jill Bill 

Tag(s) : #Prénoms du Mercredi, #Vécu

Partager cet article

Repost 0