Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quai des rimes

Mes poèmes, nouvelles, écrits divers

Quai des rimes

Qui suis-je ?

Je suis comme je suis :

Paradoxe vivant

Profonde comme un puits

Frivole tel le vent.

 

Haïr ou adorer,

Haîr sans le dire,

Aimer sans le montrer

Mais ne jamais trahir.

 

Qui suis-je vraiment ?

Quand la vie me malmène

Celle que j’étais avant

N’est plus du tout la même

 

Au moins Jusqu’à toussaint

J’ai la boule à zéro

Je n’ai plus qu’un sein

Et je joue les héros

 

Je ne suis pas marri

Dans les sables mouvants

Sans un pleur, sans un cri

Tout droit sans louvoiement

 

Oui Tantôt je suis moi

Moi rarement la même

Parfois je deviens toi

Toi mon amour que j’aime

Mais qui es-tu vraiment ?

 

Martine (septembre 2016) pour les jeudis en poésie du défi 170 des croqueurs de mots que j'ai le plaisir d'animer cette quinzaine

Pour cacher ma boule, je me fais une bouille

Pour cacher ma boule, je me fais une bouille

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chrisch² 11/10/2016 12:28

je suis comme je suis me fait souvenir que j'adorais ce poème de Prévert quand j'étais ado. Bises@+

Séverine 29/09/2016 10:21

Courage jusqu'à la Toussaint, et une pensée pour toutes les femmes qui le vivent.

Gabray 31 26/09/2016 18:57

Merci pour ce beau poème : j'aime beaucoup !
Cordiales amitiés & à +

mansfield 26/09/2016 13:51

Un hymne à la vie vaille que vaille, comme ça fait du bien!

dimdamdom59 26/09/2016 00:14

Que d'émotion à travers tes mots et maux. Bravo pour ta force face à l'adversité certains baisseraient les bras pour moins que ça. Tu es l'exemple que tout le monde devrait suivre.
Gros bisous Martine.
Domi.

écureuil bleu 25/09/2016 21:56

Nous ne pouvons qu'admirer ta façon de réagir face à l'adversité, et aussi ton talent pour écrire !

Dgidgi & Michel 25/09/2016 21:53

Une magnifique façon de parler de toi
bisou

pimprenelle 25/09/2016 18:57

Se poser la question par rapport à soi et aux autres (celui qui partage la vie, et même les enfants)
Tu prends la maladie comme il se doit : face à face. Ne pas lâcher prise, peut-être pas toujours facile, mais le faire c'et déjà gagner.
Ton poème est plein de vitalité.
Fais une belle soirée.

Martine du Jdv 25/09/2016 15:16

tu vas gagner ce combat !!
il y aura la reconstruction et puis de belles années !
go Martine !!
bises

scoobydu41 24/09/2016 20:13

Tu es comme tu es
Pleine de talents et d'humour!
Une battante tu es
Aujourd'hui et pour toujours!

fanfan 24/09/2016 20:02

Super! Tu di ta maladie avec des mots légers et tu as raison: droit devant et tiens bon la barre! Bises

claire fo 24/09/2016 00:26

En perpétuel changement....voilà ce que l'on est....

Bravo!

Henri de Margaux 23/09/2016 16:23

Bravo Martine, Ton idée de défi pour les "Croqueurs" a été un franc succès, ta participation est bien sur absolument géniale, à bientôt pour la suite. bises bien amicales. Henri.

durgalola 23/09/2016 15:03

merci pour les mots ; frivole comme le vent, cela rime avec carambole ou chatouille tout simplement. Merci pour la photo. Je viens de finir ma participation pour lundi .. ; c'est une chouette idée Prévert et nous permet d'être léger, plume, et lourd, pierre. Bises et j'adore le poème de Verlaine que tu sous entend.

kprice 23/09/2016 12:33

Un poème sans détours ... mais tellement touchant !
Tu me fais penser à quelqu'un ... Pendant près de 30 ans je l'ai vue rire, lutter, travailler, sourire, aimer, grogner (aussi !), aimer encore ... sans le dire non plus, 30 ans en sachant, mais sans pleurs, sans se lamenter, 30 ans comme on l'avait connue avant la maladie. C'était sa force, rien n'avait changé, puisqu'elle était elle-même ... toujours !
Oui, lorsque je lis ton poème Martine je revois ... ma maman !
Bisous ... ton sourire est un rayon de soleil, alors garde-le bien au chaud pour qu'on en profite encore et encore ...

mamykool 23/09/2016 09:52

Bon vendredi, gros bisous !

Clara65 23/09/2016 07:01

Je comprends, chère Martine, que physiquement tu te trouves un peu changée, mais quelle importance ? car tu es toujours toi et tu as toujours autant de talent d'écriture. Tu es un exemple pour celles qui comme toi, subissent cette saleté de maladie, par ton courage et ton sourire.
Bien amicalement.

Evy 22/09/2016 21:23

Très jolie photos et beau poème bonne soirée

Josette 22/09/2016 20:51

Tu es superbe et ton sourire vaut tout les trésors
Reste surtout comme tu es j'aime trop te lire

Nell 22/09/2016 20:28

Je t'adore car tu es telle que tu es: forte et touchante à la fois. Gros bisous, ma douce et belle soirée

colettedc 22/09/2016 17:30

Superbe Martine ! C'est très prenant et touchant tout à la fois ! Je t'admire, tu sais ! Continue d'être ce que tu es, c'est ainsi que nous t'aimons et apprécions ! Douce poursuite de ce jeudi ! Gros, gros bisous♥

Annick 22/09/2016 17:17

très émouvant!
bisous.

Maria-Lina 22/09/2016 16:43

Tout beau Martine, magnifique! Bise, bon jeudi tout doux!

danièle 22/09/2016 13:51

c'est un poème très émouvant, ce qui est certain c'est que tu dois avoir une sacrée force de caractére et je suis admirative.
très belle journée, bises
danièle

jazzy57 22/09/2016 13:28

Touchante description Martine , j'aime beaucoup ta façon de te dévoiler . Bravo pour ton courage et ton humour
Bisous

LADY MARIANNE 22/09/2016 13:16

quelle belle participation, émouvante- tu es courageuse !!
tu es toi c'est super- tu n'est pas un clone de quelqu'un -- comme certains --
gros bisous-

Quichottine 22/09/2016 13:13

Je pense à toi chaque jour... et je voulais vraiment participer à ton défi.
Semaines de folie... je n'ai pas pu programmer comme je voulais le faire.
Mais je suis heureuse que tu aies pu publier ce poème où je retrouve ta verve, ta force, l'énergie que tu dispenses toujours autour de toi.
Merci, Martine. Continue à garder le moral et à rire de ce qui veut te mettre à mal.
C'est la meilleure façon de guérir.
Je t'embrasse fort. Prends bien soin de toi.

hellebore95 22/09/2016 13:08

Oh ! Oh ! oh ! qui "jalonnent" MDR !

hellebore95 22/09/2016 13:07

Ne te pose plus de questions. Tu es TOI à part entière et, sans aucun doute, UNE BELLE PERSONNE que j'aime, courageuse et volontaire, malgré les épreuves de la vie qui jalonne chacun de nos pas. C'est un cap à passer et je ne doute pas que tu y réussisses.
L'aspect physique, il faut l'accepter, les cheveux ça repousse ! Je te souhaite le meilleur et mes pensées amicales t'accompagnent ainsi que ta famille. Je t'embrasse affectueusement. Coryphee

Jeanne Fadosi 22/09/2016 11:41

Emouvant et beau. J'ai beaucoup aimé bravo ! et bravo pour ton courage. Il n'est pas suffisant mais il participe au bénéfice des traitements qui t'ont mis la boule comme un œuf. Ça repoussera. bises et belle journée Martine

ZAZA 22/09/2016 10:32

Très émouvante cette description Martine. C'est beau ! Soigne toi surtout, et reste nature, comme tu es avec ce si joli sourire ! Bises et bon jeudi !

aimela 22/09/2016 09:38

Tu es comme tu es et personne n'a redire :) Très joli poème

mamykool 22/09/2016 09:36

Très joli et émouvant poème bon jeudi bisous !

Loïc 22/09/2016 09:20

S'exprimer, une excellente thérapie, Martine. Bon courage, mais tu n'en manques pas.

ABC 22/09/2016 09:15

très beau poème et très belle leçon de vie, rester debout et pleine d'envie malgré l'ennemi...

jamadrou 22/09/2016 09:08

belle poésie.

j'ai participé à ce défi 170 mais je ne savais pas où envoyer mon texte....
vous le trouverez en cliquant sur mon prénom
Merci à vous.

Ghislaine 22/09/2016 08:22

Je le comprends tres bien ce texte, j'aurai pu l'écrire d'ailleurs
le vécu donne les plus textes Martine...........
Bisous

.♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.¸¸ 22/09/2016 08:19

“Etre humain c'est aimer les hommes. Etre sage c'est les connaître.”
Lao-Tseu

Azalaïs 22/09/2016 08:15

difficile de se définir, difficile de savoir qui l'on est, ce que les autres perçoivent de vous, mais c'est une belle tentative. Ce sont souvent les épreuves beaucoup plus que les joies qui nous en révèlent une part même si face à l'adversité on tente de rester pudique, les pleurs et les cris finissent toujours par se montrer un jour, chez certains plus que chez d'autres mais nul ne peut rester silencieux
bises et bonne journée

Lenaïg 22/09/2016 08:10

Tu es comme tu es :
Radieuse, comme jamais !
Là, dans ton élément,
Ton sourire ne ment !

Coucou Martine, tu ne joues pas les héroïnes, tu l'es, par ta volonté. Force et sincérité, même si tu ne dis pas tout (et tout n'est pas à dire). Bravo et merci beaucoup pour ton défi, gros bisous.

Claudine/canelle 22/09/2016 07:35

Beaucoup de chamboulement dans ta vie en ce moment mais ta foi en toi est intacte et bientôt ce ne sera plus qu'un mauvais souvenir ...toujours là dans la tete bien sur mais bien là !!
Gros bisous Martine

jill bill 22/09/2016 06:45

Bonjour Martine, épisode douloureux quand la vie vous malmène, courageuse dans ce combat avec un pointe d'humour, secret d'une gagnante, ah ma foi... bon jeudi, bises de jill

Eglantine 22/09/2016 06:15

tres émouvant ton poème ....je suis touchée par tes mots ....La Toussaint c'est bientôt et tu es toujours toi même avec cette force et volonté qu'on devine en toi ....
bises