Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je suis comme je suis :

Paradoxe vivant

Profonde comme un puits

Frivole tel le vent.

 

Haïr ou adorer,

Haîr sans le dire,

Aimer sans le montrer

Mais ne jamais trahir.

 

Qui suis-je vraiment ?

Quand la vie me malmène

Celle que j’étais avant

N’est plus du tout la même

 

Au moins Jusqu’à toussaint

J’ai la boule à zéro

Je n’ai plus qu’un sein

Et je joue les héros

 

Je ne suis pas marri

Dans les sables mouvants

Sans un pleur, sans un cri

Tout droit sans louvoiement

 

Oui Tantôt je suis moi

Moi rarement la même

Parfois je deviens toi

Toi mon amour que j’aime

Mais qui es-tu vraiment ?

 

Martine (septembre 2016) pour les jeudis en poésie du défi 170 des croqueurs de mots que j'ai le plaisir d'animer cette quinzaine

Pour cacher ma boule, je me fais une bouille

Pour cacher ma boule, je me fais une bouille

Tag(s) : #Poèmes

Partager cet article

Repost 0