Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hector

Je mets toujours mon maillot collector

Du footballeur HECTOR un vrai cador.

Et oui Comme lui je m’appelle HECTOR,

Mais hélas n’ayant pas des pieds en or

Je ne joue jamais au ballon dehors

Car tous mes copains sont pour moi trop forts

Et je n’aime pas trop faire des efforts.

J’écoute le foot sur mon transistor

Dans mon studio au-dessus du drugstore

J’aimais aller au cinéma l’Excelsior

Où, perché en haut de mon mirador,

La joie fusait de ma lanterne d’or

Qui est devenue boite de Pandore.

Aujourd’hui il n’y a plus d’Excelsior

Mais des multiplexes qui son pléthore.

Je suis au chômage, est-ce mon tort ?

Tuer le temps ne pas qu’il s’évapore.

Aujourd’hui je vais revoir « Matador »

Un film d’Almodovar que j’adore

Au panorama mon ex Excelsior.

Peu- être ont-ils besoin de renfort

Pour vendre des milliers de pop-corn

Que les spectateurs aussitôt dévorent ?

Non Je ne ferai comme le vieux Victor

Trouvé mort au pied de l’escalator.

 

Martine / Octobre 2016 pour les prénoms du mercredi de Jill Bill

avec une pensée attristée pour les projectionnistes (métier en voie de disparition dans les multiplexes) que j'ai accompagnés dans leur recherche d'emploi (quand j'étais encore en activité professionnelle). Passionnés par leur métier, il préférait partir que de devenir vendeur/ agent d'accueil

    

Tag(s) : #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Partager cet article

Repost 0