Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Né sous le signe du taureau

Thibaut n’est ni petit, ni beau.

Il est immense, blanc comme lait

Sa Théa  l’aime comme il est.

Il boit du  thé noir, elle au lait..

Il est Ténor, elle est à L’ouest.

 

Ils sont en partance pour Trieste.

Ce soir au Théâtro Verdi,

En Bel Alfredo travesti.

Il  chantera  la Traviata

Ravie Théa l’écoutera

Émue jusqu’aux larmes elle sera.

Par tant d’émotion et talent

 

Cette nuit ils seront amants

Ils traverseront  l’Italie.

A Rome, Terni, Tivoli

Ils Trinqueront d’un  thé au Rhum

Thibaut et Téa

A la tienne Théa

A la tienne Thibaut

 

Martine

C'est la photo du taureau et du couple de musiciens qui m'a fait penser à ce poème que j'avais écrit en Février 2015 et que je rédite pour les jeudis en poésie (défi 170 des croqueurs de mots animé par Lilou)

Tag(s) : #Poèmes

Partager cet article

Repost 0