Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'aragonzesse

Dans une volière au sud de l’Arabie

Vit  un Jeune ara vert à la voix de castrat

On lui donne  le surnom  d’aragonzesse

Il crie à tue-tête « mais non je n’ai pas d’S »

Je suis un ara mâle singulier sans S

J’suis  Le Père Roquet qui a beaucoup de chien

J’suis L’arabat-joie quand je sors  de mes gonds

Et que je redeviens l’ara tout simplement.

J’suis  L’arabelaisien , un vrai épicurien

J’suis l’arafuté, aux propos très affutés

J’suis L’aragon qui passe le temps en chantant

J’suis L’aragon qui  chante  pour passer le temps

"Un jour Lara
Quand le vent a tourné
Un jour Lara
Ton amour t'a quitté
"

 

Ferme ton bec crie l’arabique à l’aragon..Zesse

Cesse de faire tout un fromage pour un S

Tu me rends encore plus chèvre quand tu cries

Chèvre  l’arabique… Ah ah …. Hara Kiri

S’esclaffe à tue-tête l’Aragon sans son S

 

Hara Kiri, Hara Kiri, Hara Kiri

Reprirent  en chantant en cœur tous les perroquets

L’Aragon ne supporta pas La moquerie

Et d’un coup de bec il se fit hara kiri

A son enterrement l’arafabian chanta

"La différence" sa plus jolie chanson

A la mémoire de son ami l’Aragon

Qu'elle aimait sans  avoir osé lui avouer

Sans jamais parler sans jamais crier
Ils s'aiment en silence
Sans jamais mentir, ni se retourner
Ils se font confiance
Si vous saviez
Comme ils se foutent de nos injures
Ils préfèrent l'amour, surtout le vrai
À nos murmures

 

Martine / Réédition avril 2014 pour le défi 175 des croqueurs de mots animé par Jeanne FADOSI  

Tag(s) : #Poèmes

Partager cet article

Repost 0