Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le vieux au bois dormant

À cet apothicaire , je n’aurais dû me fier

Quel breuvage ai-je bu, pour être statufié ?

Je suis un vieux dandy,  avec cartable et livre

Qui attend sidéré,  qu’un jour on le délivre

Je suis prisonnier, immobile comme un bonze

Au soleil Andalous,  je fais bronzer mon bronze

Je suis vraiment brûlant,  ne me touchez guère

Je ne suis pas en or,  c’est de la crème solaire.

Dont un jeune imbécile  m’a badigeonné

C’est dur sans rien dire, de se faire couillonner

L’hiver je glace sur place à mirer la place

À la foule  du mois d’août,  de profil je fais face.

Et clic, et clac, et « cheese » en photo on me fige

Et clic et clac, et « cheese » on me peine et m’afflige.

Mes cliques et mes claques, je souhaiterais prendre ;

Mes cliques et mes claques, vite sans plus attendre.

Je n’en peux plus de m’encroûter sur cette place

Je rêve d’un grand voyage aux pays des glaces  

De l’atlantique au Pacifique : Voir Vancouver

J’aimerai être pigeon ou oiseau voyageur

Quelle ironie !  de perchoir aux pigeons je sers

Généreux Ils me laissent  leurs fientes en dessert

Aux volatiles et aux pisseurs,  je sers d’épanchoir

Oyez bonnes gens, Circulez il n’y a rien à voir

Juste un vieux au bois dormant,  qui attend son prince

 

Martine 85 (Novembre 2016) pour le défi 173 des croqueurs de mots animé par Josette(thème orange et noir)

 

Partager cet article

Repost 0