Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je monte dans la ravine

Le vent léger d’été soudain choit

Les oiseaux se taisent dans le bois

Je m’arrête sur la colline

 

En bas la ville, le vacarme

Dans mon petit coin de paradis

tu m’envahis petit à petit

D’émotion coulent quelques larmes

 

Je t’écoute voluptueusement

tu me caresses et tu me souris

Je me détends et je suis ravie

Instant de pur émerveillement

 

Ta musique sur moi s’exerce

Elle m’emporte dans des pays lointains

Sur les bords de l’océan indien

Où  les flots turquoises me bercent
 

Silence je rêve

Dans l’île déserte où tu règnes

Sur la nature en souverain

Je ne t’entends plus soudain

Dans le lagon ou je me baigne

 

Ne pouvant plus de toi m’imprégner

Dans ce pays imaginaire

Perdue entre firmament et mer

Ma colline je viens retrouver

 

Tu es toujours là, quelle chance

Discret tu tournoies autour de moi

Et je chante et je danse avec toi

J'écris et crie ton nom "silence"

 

Martine / Réédition Mars 2012 pour les jeudis en poésie : défi 175 des croqueurs de mots animé par Jeanne FADOSI

Tag(s) : #Poèmes

Partager cet article

Repost 0