Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quai des rimes

Mes poèmes, nouvelles, écrits divers

Quai des rimes

Si tu t'imagines

Pour  les jeudis en poésie (thème beauté et  laideur) des Croqueurs de mots ( Défi 180  Jill Bill à la barre) ce poème chanson de Raymond Queneau

 

Si tu t'imagines

si tu t'imagines

fillette fillette

si tu t'imagines

xa va xa va xa

va durer toujours

la saison des za

la saison des za

saison des amours

ce que tu te goures

fillette fillette

ce que tu te goures

Si tu crois petite

si tu crois ah ah

que ton teint de rose

ta taille de guêpe

tes mignons biceps

tes ongles d'émail

ta cuisse de nymphe

et ton pied léger

si tu crois petite

xa va xa va xa va

va durer toujours

ce que tu te goures

fillette fillette

ce que tu te goures

 

Photo PIXABAY

Photo PIXABAY

les beaux jours s'en vont

les beaux jours de fête

soleils et planètes

tournent tous en rond

mais toi ma petite

tu marches tout droit

vers sque tu vois pas

très sournois s'approchent

la ride véloce

la pesante graisse

le menton triplé

le muscle avachi

Si tu t'imagines

allons cueille cueille

les roses les roses

roses de la vie

et que leurs pétales

soient la mer étale

de tous les bonheurs

allons cueille cueille

si tu le fais pas

ce que tu te goures

fillette fillette

ce que tu te goures.

 

Raymond Queneau : L’Instant fatal,

Editions Gallimard,1948

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jeanne Fadosi 22/03/2017 17:59

très bon choix. après on peut aussi trouver de la beauté dans un doux visage ridé plein de tendresse
bises

luciole 83 26/02/2017 15:01

c'est vrai que cette chanson de Juliette Gréco me faisait peur... Je me souviens !
Maintenant que je suis en plein dedans, j'en ris....
Merci Martine ... T'envoie doux rayons de soleil et gros bisous

colettedc 24/02/2017 03:14

Un bien beau et bon partage, Martine ! J'♥ ! Dors bien et bon matin de ce vendredi ! Bisous♥

Ionard 24/02/2017 00:31

Comme Dgidgi..... je fredonne! Beau choix pour les photos!
Bises et comme il est minuit passé je souffle vers toi plein d'ondes positives pour un joli printemps qui s'annonce! Bon anniversaire !
Je t'embrasse fort!
Dany

écureuil bleu 23/02/2017 22:40

Bonsoir Martine. C'est un beau poème et une belle chanson. Bisous

Dgidgi & Michel 23/02/2017 22:05

En te lisant je fredonne cette chanson,'' si tu t'imagines, fillette , fillette .....
bisous Martine

Nell 23/02/2017 13:38

J'aimais bien entendre Juliette Gréco. Cette chanson lui allait bien, je trouve. Belles bises

ABC 23/02/2017 13:34

Un beau souvenir des chansons de l'enfance !

jazzy57 23/02/2017 13:15

Je ne peux m'empecher d'entendre Juliette Greco en lisant ce poème de Queneau .
Eh oui et Ronsard n'est pas loin non plus à trotter dans ma tête
Bonne journée
Bisous

.♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.¸¸ 23/02/2017 12:51

oh rage oh désespoir....oh vieillesse ....

Quichottine 23/02/2017 12:42

Un poème, des illustrations, une musique qui revient en sourdine, et un merveilleux partage.
Merci, Martine.
J'adore aussi les rides des portraits de personnes âgées. Elles racontent tant !
Bisous et douce journée.

croc 23/02/2017 12:23

Immortalisé par Gréco... Et combien vrai

Lenaïg 23/02/2017 09:33

Coucou Martine, ah oui, le poème, la chanson qui convient ! Bonne idée, implacable passage de la beauté insouciante de la jeunesse à la vieillesse ridée. Pourtant, je trouve la vieille dame de ton illustration charmante et belle en intensité. Gros bisous.

Martine 85 23/02/2017 10:19

Moi aussi mais en illustrant ce poème par cette photo, je pensais que c'était cette dame qui s'adressait ainsi à la fillette peut être sa petite fille. Je trouver personnellement beau les visages ridés des vieux qui nous disent tant de choses

Luc Picard 23/02/2017 08:15

A lire et à écouter....https://www.youtube.com/watch?v=uPx-yiYKA1o
Bonne journée.
Cordialement.

Clara65 23/02/2017 07:29

Qui ne connaît cette chanson ? Ronsard ne l'aurait pas reniée.
Bonne journée, Martine.

La niçoise 23/02/2017 06:27

Juliette l'a bien chanté. Malgré cela, au temps de ma jeunesse, "on" ne nous disais pas ça. Heureusement même quand tout se fripe et dégringole, on peut encore profiter mais faut pas traîner !!! Bonne journée et gros bisous.

jill bill 23/02/2017 04:41

Bonjour Martine... la jeunesse profite de son statut et ne voit pas plus loin que le bout de son nez, enfin de sa beauté, pourtant dans son ombre elle se prépare cette vieillesse.... merci à toi, bon jeudi, bises de jill