Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quai des rimes

Mes poèmes, nouvelles, écrits divers

Quai des rimes

Aimé détesté Mars 2020

Mars 2020 : quel mois ! Je m'en souviendrai longtemps.

Commençons par le détesté pour finir sur une note plus positive.

Je me faisais depuis plusieurs semaines une grande joie de revoir mes petites filles en mars car nous devions aller aider ma fille et son époux à déménager et à s'installer dans leur nouvel appartement. Le coronavirus nous en a empêchés. Le déménagement de ma fille a été reporté car la mairie de Paris propriétaire de son ancien appartement et de son nouveau a annulé tous les états des lieux jusqu'à nouvel avis.

Il me faudra attendre avril, peut être mai avant de les revoir.

Nous avons acheté une voiture neuve (Renault Captur) et nous nous faisions une joie de l'avoir et de pouvoir l'essayer pour aller à Paris ou au moins en Vendée. La livraison était prévue le 4 mars. A la suite d'un problème technique sur le système easylink nous ne l'avons eue que le 16 mars juste avant que la concession ferme pour une durée indéterminée celle du confinement. Nous sommes frustrés de n'avoir pas pu l'essayer et partir avec en vacances. Ce n'est que partie remise mais c'est rageant.

Ce confinement me prive du sport, notamment du jogging, de la marche rapide et du fitness chaque jour en piscine. C'est difficile pour moi qui fait en temps habituel 4 à 5 heures de sport par jour, une vingtaine de kilomètres en moyenne, plus par fois. Je ne vois plus mes amies de piscine et elles me manquent vraiment.

Je fais maintenant du sport en chambre (2 heures de marche chaque matin à l'aube). J'écoute ma radio préférée mais ce n'est pas pareil. C'est monotone au niveau paysage.

Notre future voiture. Quand l'aurons nous ?
Notre future voiture. Quand l'aurons nous ?

Notre future voiture. Quand l'aurons nous ?

Passons maintenant aux choses plus agréables.

Les jours rallongent et ce fut très agréable (toujours avant le confinement) de revoir les levers de soleil et les aubes sur l'océan.

Aimé détesté Mars 2020
Aimé détesté Mars 2020

Le début de mois a été très pluvieux, humide et venté. Nous avons repris nos promenades avec bonheur juste avant le confinement. 

Aimé détesté Mars 2020Aimé détesté Mars 2020
Aimé détesté Mars 2020
Aimé détesté Mars 2020Aimé détesté Mars 2020

Le plus grand bonheur de ce mois restera la publication de mon premier roman le 12 mars "Je dis ça mais je ne dis rien". Depuis très longtemps, j'avais envie d'écrire un premier roman

Il peut être acheté dans les librairies (N° ISBN 978-2380670363) quand elles ouvriront. En attendant si vous voulez le lire pour tuer le temps, vous pouvez l'acheter sur AMAZONMerci si vous le lisez et si vous l'avez apprécié de le noter sur le site AMAZON et de faire des commentaires sur les sites en lignes.

Ce qui me fait plaisir c'est que j'ai eu des retours très positifs de tous les éditeurs mais aussi et c'est plus important pour moi encore des premiers lecteurs qui ont beaucoup aimé mon livre.

Pour avoir le résumé du livre, voir la couverture ci-dessous en photo.

Aimé détesté Mars 2020

Vu que je ne peux plus aller à la piscine, plus marcher, plus courir, j'utilise ce temps pour écrire mon second roman. J'avance bien. Il sera bientôt fini. C'est un plaisir d'écrire ce livre qui sera vraiment différent du premier même si on peut dire que c'est un thriller psychologique aussi qui devrait s'appeler "Si maman le savait ! " ou quelque chose comme cela.

Je fais aussi des confitures, du rangement, du ménage, du jardinage (ce sont des exercices physiques). Je lis un peu. Je ne m'ennuie pas du tout, les journées passent vite mais le cœur n'y est pas vraiment, je suis très inquiète pour ma fille Médecin à l'hôpital. J'espère que ce virus ne la contaminera pas. Elle prend beaucoup de précautions pour elle et pour préserver aussi son conjoint et ses petites puces.

Aimé détesté Mars 2020

J'ai aussi beaucoup aimé aider mes petites filles à faire leurs devoirs via skype. Ma fille médecin à l'hôpital est en première ligne du combat contre le virus et a donc de très longues et difficiles journée, son conjoint fait du télétravail à domicile. Difficile pour eux de contrôler et d'aider leurs 3 puces. Mon amour de chat Oops m'a assisté ... enfin à sa façon !

Aimé détesté Mars 2020
Aimé détesté Mars 2020
Aimé détesté Mars 2020

J'oubliais, je fais aussi avec mon Jeff de la couture. Nous nous sommes confectionnés des masques suivant un tuto trouvé sur internet. Je ne sais pas s'ils nous protègerons  vraiment mais en tous cas il permet de protéger les autres quand je vais (le moins souvent possible) faire mes courses au supermarché. Il faut aussi porter des gants c'est encore plus important. Il y a beaucoup de monde avec tous les touristes qui ont fui Paris et les grandes villes en Corona Vacances certains dans leurs résidences secondaires ; d'autres ont même loué des maisons pour un mois ne réalisant même pas qu'ils allaient propager le virus dans un département qui souffre déjà d'un manque de médecins et de moyens hospitaliers alors imaginez en situation de pandémie ! Le Maire des Sables d'Olonne a même été obligé d'interdire la location saisonnière  d'appartements et maisons !

Aimé détesté Mars 2020Aimé détesté Mars 2020

Au revoir Mars, bonjour Avril. Pour une fois on pourra se découvrir d'un fil et même de plusieurs parce qu'on va rester confinés à la maison.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mariejo64 10/04/2020 20:37

j'avais lu ton texte, je me souviens des photos et tout et tout, et je n'avais pas commenté ? Allons bon. Oui, ce mois de mars a été merdique et le mois d'avril risque de lui ressembler malgré quelques espoirs que les médecins et médias essaient de faire miroiter devant nos yeux désabusés.
Quelle chance de savoir écrire jusqu'à publier des romans. Bravo.
Ton chat doit te souffler de belles idées, il a déjà le stylo à la main. :D Bisous Martine.

chatou11 07/04/2020 14:16

Coucou Martine, je vois que tu ne t'ennuies pas et que tu continues à écrire. J'ai commandé ton livre hier sur Amazone et j'ai hâte de le recevoir. Mais vu que le facteur ne passe que deux fois par semaine je ne sais pas quand il arrivera.
Je vois que Oops est d'une grande aide pour toi lol.
Tu dois craindre pour ta fille médecin!
Bonne semaine et bises audoises
chatou

Jeanne Fadosi 30/03/2020 18:57

Je vais attendre un peu car je n'achète rien sur Internet et sur Amazon en particulier. Je ne doute pas à ton talent d'écriture croisé sur ton blog de l'intérêt de ton premier roman et je compte bien pouvoir quand cette menace sanitaire sera derrière nous t'en demander un exemplaire dédicacé.
Il y a presqu'un an nous nous croisions dans de tristes circonstances et je pense beaucoup à Quichottine.
Bises et prends soin de toi, de vous.

mansfield 29/03/2020 20:57

Je vais me précipiter pour acheter ton livre. Et je suis toujours très touchée par tes remarques qui viennent du coeur sans aucun doute!

ecureuilbleu 28/03/2020 09:52

Bonjour Martine. Beaucoup de points positifs avec la sortie de ton 1er roman et l'aide à tes petites-filles. Bonne journée et bisous

manou 28/03/2020 08:10

Voilà un mois tout de même très positif et c'est là-dessus que tu dois te mobiliser ! bisous et un doux week-end

colettedc 28/03/2020 04:35

Malgré ces contrariétés causées par ce virus et cette crainte légitime pour ta fille, que de bons moments positifs, Martine : la parution de ton premier livre et le suivant en cours, ces promenades en début de mois, confiture, rangement, ménage, jardinage, la fabrication de masques. aider tes petites filles dans leur devoirs et la cerise sur le gâteau, l'agréable compagnie de Oops si adorable avec son crayon dans les pattes. Pour moi, tu nous caches quelque chose il t'aide à écrire tes livres ! Hi ! Hi ! Hi ! Bravo et bonne fin de semaine ! Bisous☻

colettedc 28/03/2020 04:37

... leurs devoirs ... Bisous♥ ... bien entendu ...

fanfan 27/03/2020 21:28

Ce confinement est difficile à supporter ;chez nous aussi, les résidences secondaires sont habitées. On peut comprendre les gens mais bon, effectivement ils peuvent propager le virus partout.
C'est frustrant de ne pouvoir profiter de votre auto neuve!
Mes petits- enfants devaient venir en avril! C'est fichu aussi . Je vais acheter ton livre . Bon weekend

croc 27/03/2020 17:21

Un petit coucou en passant, pour te remercier de tes visites. Je ne peux pas rester longtemps devant l'écran, mes yeux déclarent forfait rapidement, à cause du pollen ils sont terriblement irrités, et j'ai dû décommander mon rendez vous chez l'ophtalmo, bien sur. Bises d'ici

Renée 27/03/2020 16:54

Ho quelle inquiétude se doit être pour vous de savoir votre fille aux premières lignes, ce doit être très dur a vivre cela. Pour elle aussi cette épée de Damoclès sur la tête j'espère de tout cœur que elle ne le chopera pas et que sa petite famille non plus du coup. Transmet lui mes plus profonds respects et à ces collègues. Même si je n'habite pas la France ils le méritent partout dans le monde.

Merci pour tes jolis clichés qui adoucisse un peu ces mauvaise nouvelles et aussi de ta fidèle participation. Bisous bisous Martine

Nell 27/03/2020 14:45

Oui un mois de Mars que personne ne va oublier, Martine, surtout les personnes qui sont seules, comme je le suis et ce n'est pas marrant du tout. Il nous reste le téléphone, skype, mais ce n'est pas pareil. Mes enfants et mes petits-enfants me manquent aussi ainsi que mes amies. Je suis très heureuse pour toi en ce qui concerne la parution de ton livre. Oui, le combat est rude aussi pour tout le cours médical ainsi que tous ceux qui sont en contact avec le public. Je t'envoie des tonnes de bises virtuelles, non contaminées celle-là et te dis à bientôt

Victoria 27/03/2020 13:18

Coucou Martine, un mois de mars riche en événements plus ou moins bons. Mais comme je suis d'un naturel optimiste, je ne vais retenir que le meilleur : la parution de ton livre et ton rôle de maîtresse sur internet pour aider tes petites-filles. Pour le reste même si c'est énervant : le déménagement attendra, la jolie voiture restera au garage, le sport, partie remise. L'essentiel est que tu sois en bonne santé et que ta fille ne contacte aucun virus dans son hôpital. Je vous souhaite donc le meilleur à tous. Bises et bon weekend

jazzy57 27/03/2020 12:36

Un mois de mars qui va rester dans les annales . Le confinement ne me dérangeait pas outre mesure tant que je pouvais lire et m'occuper chez moi. Mais depuis que la fièvre est au rendez - vous tous les jours, plus les nausées et ennuis digestifs , j'avoue avoir beaucoup de mal à fixer mon attention .
Je comprends ton inquiétude pour ta fille .
J'aime bien la façon d'aider d'Oops , il maîtrise parfaitement les corrections
Bonne journée
Bises

.♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.¸¸ 27/03/2020 12:29

tu sais que j'aime te lire ...♥ oh que oui !!!!!!!!!

danièle 27/03/2020 11:54

Un mois assez anxiogène et ce n'est pas fini! Mes petites puces me manquent aussi, moi qui les voyais tous les jours!! J'imagine sans peine le souci que tu te fais pour ta fille. J'ai acheté ton bouquin, mais la lecture est retardée, mon mari lit en ce moment sur la liseuse.
Je te souhaite une bonne journée, bises

ZAZA 27/03/2020 10:41

Nous en sommes malheureusement tous au même point Martine, et je plains fortement ceux qui ne possèdent pas de jardin pour pouvoir s'aérer. Être confiné en appartement sans balcon ou terrasse, et avec des enfants de surcroit doit être franchement éprouvant. Mais c'est ainsi, et nous n'en sommes pas sortis. Il faudra patienter et être raisonnable.Bises, bon vendredi, prends de soin de toi

Quichottine 27/03/2020 10:19

Mes petits-enfants me manquent aussi, énormément... nous devions les garder en mars... ce sera pour plus tard et je m'inquiète aussi pour mes proches, pour mes amis... certains sont loin, dans des zones fortement touchées.
Je suis contente que tu aies publié ce premier roman, et j'ai hâte de voir ce que tu écris dans le second, le titre est prometteur.
Bon courage pour le confinement... je comprends que tes sorties te manquent autant.
Bisous et douce journée.

Mamazerty 27/03/2020 10:13

Très difficile de vivre en s'inquiétant pour les siens mais surtout parce qu'on est impuissant...mon chéri est à plus de 400km avec des problématiques chroniques très importantes... J'essaie de penser que les retrouvailles seront diablement belles...le côté positif de la situation en ce qui me concerne c'est de vivre selon mon tempo qui est plutôt méditatif mais en temps normal absolument contrarié par un tas d'obligations sociales...là je suis bien avec moi même. Le manque de marche dans les bois me pèse mais ça reviendra...mes kg pris par contre pas près de partir ????????. Bravo pour tes occupations littéraires et haut les cœurs !

aimela 27/03/2020 09:09

Le mois de mars est bien détestable sur beaucoup de points, c'est généralement le mois où j'attrape toutes les saloperies ambiantes, c'est pour quoi, je reste très confinée dans mon appartement surtout que mon dernier qui vit chez moi, travaille dans une supérette et qu'il peut ramener le virus. Ma seule sortie c'est pour le chien et pas plus de 15 minutes en face de mon immeuble. J'ai souri de voir que ton chat t'aide, le mien fait pareil. J'espère que ta fille ne l'attrapera pas et qu'avril verra toute la famille réunie. Courage

Dgidgi 27/03/2020 08:43

Merci Martine pour ce résumé du mois, cela fait toujours du bien de parler.
Félicitations pour l'achat de la voiture frustrant certe de ne pouvoir s'en servir, mais on espère de meilleur jours à l'avenir
Tellement frustant tout plein de choses, mais voilà...
J'imagine et je sais le manque de ne pas avoir ces petits petits-enfants et endants bien sur.
Quant, a ton premier roman je l'ai dévorée en 2 jours , j'ai adoré.
Pour le manque d'activites sportives, cela est tres dur pour toi et pour tous.

Je vous fais de gros bisous en espérant des jours meilleurs à venir pour le monde entier sans oublier les gratouilles à Oup

jill bill 27/03/2020 08:13

Mars... avec l'annonce de l'épidémie, le confinement drastique... est-ce encore une vie, non bien sûr... privé de libertés, le stricte minimum à faire en rue... ses courses au plus près et la phobie des gens qui dévalisent... Pour la voiture même chose pour notre cadet, acheté début mars les usines ont fermé, livraison ajournée, nous nous avons de la chance commandée en novembre sortie de la 208 livrée... mais on ne roule plus des masse avec et pour cause !!!! Chacun arrange ses journées aux mieux, et ce pendant encore... je crains fin mai !!! Bon tout par chez vous aussi, dans votre coin, sans visite des nôtres, juste des bisous à distance.... bises, jill

lyly 27/03/2020 06:20

J'ai lu avec attention ton aimé/détesté et je te rejoins sur certains point des choses qui nous manquent les petits enfants oh oui heureusement que la technologie est là, bon pour ta voiture désolée, pour ton livre je l'ai commencé mais pas fini j'ai du mal a resté à lire il faut que je bouge certes pas loin dans le jardin, a vrai dire je ne sais plus je brasse beaucoup d'air en ayant l'impression que je fais beaucoup de choses au final j'ai du mal a faire, oui ta fille j'imagine ton angoisse qui doit être multiplié par cent par rapport a mon angoisse mon fils ne livre que des colis a travers le nord Cotentin, mais avec les sécurité qui s'impose, mon gendre conduite les bus, mais dans le domaine médical c'est autre chose, je suis de tout cœur avec toi, mais pour revenir sur ton lire j'en ai lu la moitié et pour le moment j'attends la fin, la fin je ne la lis vraiment qu'a la fin, oui je dis ça parce que je connais beaucoup de personne comme ma mère de lire la fin avant de le commencer bon sur ces quelques mots je te laisse en te disant a bientôt sur les blogs et qui sait un jour en Bretagne avec Claire
bises amicales