Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Merci à busard pour ce joli poème pour le concours :


La brume qui s’étale et s’écoule si douce

Laisse percer le jour au dessus du marais

La goutte qui scintille en perle sur la mousse

Renvoie à la rivière de fins rayons dorés

 

Et le chant de l’oiseau qui s’enfle de verdure

Vibre à l’aune du bois des arbres éclairés

Dont les feuilles d’argent couvrent de leur ramure

Les notes d’une joie dont l’aube s’est parée

 

La nuit laisse la place au jour qui la dévore

Otant tous leurs mystères aux Parques dépecées

Leur voile se dissout au souffle de l’aurore

Et sournois laisse ivre un amant délaissé

 

Le charme qui se brise aux volutes lascives

Donne un goût délétère aux fruits du souvenir

Dont le jus si puissant est une source vive

Qui se jette aux reflets des miroirs à venir

 

                 Busard


 


Tag(s) : #poèmes de mes amis

Partager cet article

Repost 0