Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans son usine désertée,
il est le premier arrivé

Tout y est vide et silence.
Soudain il sent une présence.

Sa machine vieille et digne
semble l'inviter d'un signe.

Il s'approche avec précaution,
D'un geste la met en action.

Elle pousse un long gémissement,
S'ébroue et tourne lentement.

Avant de changer de route
il la regarde, l'écoute.

Des larmes longtemps refoulées,
brusquement il laisse échapper.

Abasourdie, elle hoquette.
Sans prévenir elle s'arrête.

Ce fut leur dernier message,
Comme un mutuel hommage.

Demain, elle déménage,
Il pointera au chômage.

Trop vieux, fatigué et trop cher
Inutile qu'il espère.

A cinquante-sept ans révolus

On ne l'embauchera plus



 Image Hosted by ImageShack.us
Tag(s) : #Poèmes

Partager cet article

Repost 0