Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fondus en la nature, ils doivent en être sève.
Les regards sont perdus, figé semble leur rêve.
Sur le mur de demain, ils sont pierre d'étoile,
Et j'aime à me draper dans l'onirique voile.
Laissons-les au silence de leurs expressions,
Et leur sérénité, pour le monde, cueillons.

Liedich

Tag(s) : #poèmes de mes amis

Partager cet article

Repost 0