Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Brigitte, après avoir lu mon récit sur "la chef des carpes" m'a envoyé ce poème de sa composition que j'aime  beaucoup


Un poisson nommé Victor

 


Il en a marre, marre mare et remare

De tourner toujours en rond

Victor, le petit poisson.  

Il veut voir du pays, visiter Paris...

Et par une nuit tiède,  s'enfuit,

Il file dare-dare

Vers la gare...

Saute le raide portillon

Dans le RER

Il manque d'air

Mais il saute dans la sacoche

D'une pauvre cloche.

L'homme plonge sa sinistre main

A la recherche d'un machin,

Horreur, mais qu'est ce donc ! 

Que ce gluant avorton !  

Il en jette sa serviette

Avec à son bord,

Un Victor presque mort,

Un poisson qui ne tourne

Plus vraiment rond.  

Au creux de remous fous  

Victor se débat,  se tord   

Il dérive de rives en rives

Accoste et n'en croit pas ses yeux

En personne,

La Tour Eiffel,

Lui sourit de mille feux.



Brigitte Lécuyer




Brigitte ne le sait pas mais la carpe que j'ai été, qui s'est sauvée de son bocal va également après une courte escale où il va se transformer en pot de fleurs se  sauver à Paris mais pas à la tour eiffel , à l'Arc de Triomphe. Bientôt ici la suite de mon histoire avec un nouvel homme de ma vie à Paris.
Tag(s) : #Brigitte Lécuyer

Partager cet article

Repost 0