Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quai des rimes

Mes poèmes, nouvelles, écrits divers

Quai des rimes

Un grain de riz malsain (1)

C'est samedi aujourd'hui, C'est le printemps, il fait beau et chaud.


Avant de profiter pleinement de cette journée,  je me rends chez le radiologue pour faire une radio des seins, une simple visite régulière de contrôle. Une secrétaire m'accueille avec le sourire et j'attends dans la salle d'attente en feuilletant nerveusement les magazines et en observant les patients. Je me demande ce qui peut les amener ici. Certains ont l'air très tendus.


C'est mon tour une aide radiologiste vient me chercher. Je me déshabille dans une cabine étroite... Claustrophobe, j'ai horreur de ce moment. Elle exécute la radiographie et m'écrase mes seins volumineux dans tous les sens, les étire pour les faire rentrer entre deux plaques comme une tranche de viande dans un hamburger.  Je déteste la pénombre qui règne dans le cabinet. Je pense au soleil qui brille dehors et que je vais bientôt retrouver. Cette joyeuse perspective m'aide à mieux supporter ces manipulations. Je bloque ma respiration à la demande et n'ose même plus respirer quand on m'y autorise. J'évite l'étouffement. Après plusieurs clichés elle me demande de me rhabiller. Je regagne la cabine, enfile mon chemisier et je m'assois dans la salle d'attente pour les résultats. D'habitude c'est très rapide mais aujourd'hui l'attente me parait interminable.  J'ai comme un mauvais pressentiment


Le radiologue arrive, je le suis dans son bureau pour qu'il me commente les résultats et , sans précaution aucune, il m'annonce qu'il y a une image suspecte dans mon sein droit et qu'il va devoir faire une échographie pour vérifier.... Je suis sous le choc et sans réaction. Cela doit se voir car il ajoute ne vous inquiétez pas c'est tout petit...Je pense qu'il dit cela uniquement pour me rassurer... Je me dévêts le torse de nouveau, m'allonge sur le lit, il s'assoit à mes côtés et me passe son instrument sur mon sein droite, puis sur le gauche, le gel est aussi glacial que l'annonce qu'il m'a faite....... Il regarde l'écran, je regarde aussi, je ne vois rien de particulier mais inutile je n'y connais rien de toutes façons mais il faut bien que je lutte contre cette angoisse qui m'envahit. Après avoir examiné mes deux seins sous toutes les coutures, sans rien dire, il me demande de m'habiller dans la cabine. On devrait apprendre aux médecins pendant leurs études à considérer le patient comme un être humain et non comme un objet d'analyse. Une fois habillée, il me fait asseoir de nouveau à son bureau et me dit tout simplement. Que j'ai une minuscule tumeur au sein droite, qu'il n'y lieu de rien faire pour le moment, c'est aussi petit qu'un grain de riz, il faut voir comment elle évolue et refaire une radio dans 6 mois pas avant cela ne servira à rien. Il se lève tout simplement et prend congé. 



C'est le choc, j'ai une tumeur même infime dans le sein droit et je ne peux rien faire avant six mois. Je ris jaune de ce grain gris malsain au sein qu'il faut laisser évoluer, devenir petit pois, puis cerise, puis prune.... puis. C'est insupportable, il faut que j'agisse et stoppe son évolution. Je reprends ma voiture sur le parking en face du cabinet et pendant les cinq minutes de trajet, je me demande comment je vais annoncer cela à mon Jeff. Ne rien lui dire, refaire l'examen ailleurs, vérifier... Lui dire tout simplement que j'ai une minuscule tumeur dans le sein et qu'il n'y a rien à faire pendant six mois sinon vivre dans l'angoisse de l'attente.

Je rentre à la maison et je lui dis la vérité tout simplement ; Il me conseille d'aller voir notre médecin de famille et de lui demander son avis.


Ce cher Docteur P... qui sait écouter longuement et parler au patient regarde ma radio, me rassure et me conseille néanmoins d'aller à l'hôpital de la ville et de rencontrer le chirurgien sénologue.


Je prends rendez-vous, il faut encore attendre 3 semaines. Le rendez-vous venu, ce chirurgien très actif et bel homme qui ne dépareillerait pas dans la série « urgence » me reçoit, regarde les radios et me dit tout simplement qu'il faut retirer cette minuscule tumeur tout de suite avant qu'elle n'évolue. Étrange, mais cette annonce me rassure, je ne pouvais pas m'imaginer attendre 6 mois. Il me propose de la faire retirer dans 3 semaines et m'adresse à son assistante pour prendre le rendez vous pour l'opération.  Le jour que l'on me propose mi juin  est la date d'un séminaire professionnel à Eurodisney que j'attends avec impatience. Il n'y a pas d'autre date possible alors j'accepte et je renonce à une perspective réjouissante avec mes collègues au pays de Mickey pour me faire charcuter le sein.


A suivre....



Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Durgalola 02/06/2017 22:12

tous les deux ans depuis plus de 20 ans, je fais une mammo ; même au début tous les ans. Et je ne rate pas mes rendez-vous. Tant de femmes sont atteintes de ce cancer. Et il se réveille souvent rapidement. Bises et prends bien soin de toi.

Alrisha 13/09/2009 10:36

Je comprends ton inquiétude !! Je vais lire la suite.

fransua 11/09/2009 13:20

je vais lire la suite mais sache déjà que je suis en suspicion pour le cancer des seins et j'ai fait un paquet de mamos et des fois tous les 4 mois et il y a des toubibs sympas même si c'est toujours angoissant comme examen et une echo de contrôle est de plus en plus fréquente

dgidgi :0040: 03/09/2009 20:47

j'espère que maintenant le plus dire est passé
et que c 'était vraiment un gentil petit grain de riz, qu'il n'aura pas proliféré dans la rizière de tes artères
gros bisous Martine, moi aussi j'attends la suite avec impatience pour pouvoir te dire :tu vois tu as bien fait de réagir très vite
** dgidgi

Marie-Laure 03/09/2009 19:27

Voilà, cela faisait un moment que je n'étais pas venue sur ton blog et je te retrouve avec des angoisses bien légitimes... J'espère que tu vas bien. Le plus difficile dans ces périodes là c'est qu'il faut toujours attendre... Donne-nous vite des nouvelles Martine,je t'embrasse

Armide 02/09/2009 17:54

Jeff t'a bien conseillée et je retiens cet avis de toutes mes forces. En cas de doute, ne pas hésiter à demander une seconde opinion.
Je me réjouis de ce que cet épisode ne soit que le souvenir d'une émotion intense qui aurait pu être adoucie par un minimum de savoir vivre d'un certain monde médical.
Un monde dont l'éthique s'effrite comme partout ailleurs, au gré de la mondialisation et de la place de plus en plus restreinte réservée à l'individu.

Armide 02/09/2009 17:54

Jeff t'a bien conseillée et je retiens cet avis de toutes mes forces. En cas de doute, ne pas hésiter à demander une seconde opinion.
Je me réjouis de ce que cet épisode ne soit que le souvenir d'une émotion intense qui aurait pu être adoucie par un minimum de savoir vivre d'un certain monde médical.
Un monde dont l'éthique s'effrite comme partout ailleurs, au gré de la mondialisation et de la place de plus en plus restreinte réservée à l'individu.

fransua 02/09/2009 15:12

je reviendrai te lire et te souhaite un bon retour
C'est une angoisse qui nous tient toute......;;;Bises et bon retour

lylytop 02/09/2009 09:59

j'atend la suite
mais il est vrai que les médecins manquent de tact, je me suis faite opérer au CHU de Caen une "acromioplstie" toujours du mal a me servir de mon bras, a la visite controle chez le chirurgien il me dit comme cela "mme L..je ne peux plus rien pour vous au revoir" et sans me regarder il sort de son bureau et nous laisse en place j-p et moi abasourdi il me restait que mes larmes et elles se sont pas génées pour apparaitre depuis je vis avec cette terrible douleur a l'épaule et je n'arrive plus a lever le bras
alors j'attend avec impatience la fin de ton histoire, mais le premier médecin que tu as vu aime mettre les gens en danger c'est fou
a bientôt
lylytop

3sites:Quentin-Panoramax-Photomax 01/09/2009 21:51

c'etait pas grave ......§§ PUIS QUE TU EST LA LOL

Loic 01/09/2009 19:54

J’ai fait un même parcours. Pas aux mêmes endroits, bien sûr. Un peu tard, aussi. C’est vrai que les ménagements n’existent pas. C’est vrai que le monde du cancer est effrayant. Et pourtant, que de gens « forts » rencontrés dans les salles d’attente, en radiothérapie, en chimiothérapie, en hôpitaux autour des interventions… Curieusement cela rassure, cela soutient. Et puis, on apprend à vivre avec… avec les contraintes, avec l’espoir, l’angoisse, les médicaments, les traitements… Amitiés. Loic

soleil51 01/09/2009 18:06

Cela doit vraiment donner la frousse, je te comprends ! !
Bonne fin de journée et gros bisous !
@nne mar♪e

Nettoue 01/09/2009 17:16

Désolée, Églantine, mais en effet cela ne semble pas grave. Seulement je comprends ton angoisse et tu as bien fait d'aller voir ton généraliste !
Je suivrai bien sur.
Bisous
Nettoue

bunny le chti 01/09/2009 14:36

salut
dans le pas de calais si tu passes la visite on te trouves une tumeur m'a dit ma femme alors elle y va pas
bonne journée

Djemaa Pascal 01/09/2009 13:27

Vive la rentrée et ton blog! Pascal.

DD 01/09/2009 08:32

bonjour églantine
je suis déçue car hier j'avais écrit un long commentaire et il n'a jamais voulu s'en aller ... un essai puis 2 puis 3 et pas moyen !
j'ai souvent constaté moi aussi le manque de psychologie de certains médecins, j'ai eu moi aussi une annonce directe et sans diplomatie de la part d'une radiologue ... heureusement que je suis allée ailleurs au lieu de ruminer, elle m'avait annoncé un cancer aux 2 seins ... en fait les taches qu'elle voyait étaient dûes au fait que l'appareil était très ancien et donnait des clichés de qualité médiocre !
j'espère que pour toi ça se termine de la même façon que moi, à savoir que c'est bénin mais que d'angoisse à cause de gens qui ont peu de délicatesse ...
à bientôt églantine pour la suite que j'espère très rassurante, bises

françoise 01/09/2009 05:53

Je crois que j'aurais eu la même réaction que toi, insupportable d'attendre 6 mois, j'aurais préféré qu'on m'enlève çà tout de suite
bises
françoise

:0014:dom:0075: 01/09/2009 05:35

Je pense aussi qu'il ne faut jamais se fier à un seul avis lorsqu'on a un problème de santé. Deux, voire trois avis sont souvent indispensables ...
J'ai connu ce problème avec un cancer de l'utérus ...J'attends ta suite avec impatience mais il ne faudrait pas que je la rate car je vais m'absenter quelque temps.
Bon mardi ! Bisoux.

dom

Annick 01/09/2009 04:06

je comprends ton angoisse....
et j'attends de lire la suite.J'espère que tout s'est bien passé!
bisous...

Corinne 01/09/2009 00:42

COUCOU

C'est étonnant moi aussi le jour où j'ai découvert une grosseur, j'étais dans un état lamentable
Après avoir vu mon médecin, il a téléphoné lui même au centre de radiologie pour avoir un rendez-vous en urgence
wouah la panique ..... après l'examen comme toi, ils doutent, dans la foulée, je passe une écho

C'est une tumeur bénigne, rien d'inquiétant qu'il me dit, seulement si la douleur devient plus forte, on ponctionneta

Cela fait maintenant 3 ans, par moment je ressens un peu plus la douleur mais une pommade est suffisante pour calmer la douleur

Bisous et bonne nuit

clementine 31/08/2009 23:18

bien je connais ces angoisses.. et c'était quand pour toi ?
j'espère que tu es guérie maintenant.. que tu n'as pas eu de traitement trop lourd..
bisous et courage
clem

:0010:Liliflore:0091: 31/08/2009 21:59

Bonsoir Martine, j'espère que maintenant tu es rassurée et que tout va bien pour toi.
hou là le début de ton histoire c'est pareil pour moi sauf que le radiologue' m'a annoncé dans la salle d'attente 'vous avez un cancer' et il faut prendre RV rapidement avec le gynécologue, j'ai passé l'après midi toute seule, je n'ai rien dit à ma famille c'est seulement le soir en faisant la vaisselle que mon mari me dit et alors ta mamo? et moi sans plus de précautions que j'en avais eu j'ai annoncé la terrible nouvelle. Tu as raison les radiologue manquent totalement d'humanité, le mien (qui ne me connaissais pas) était un ancien champion olympique d'escrime), mais en psychologie il avait toute ses études à faire. Je ne te dis pas la tête de mon obstétricien chirurgien que il me demande ce qui m'amène et que je lui annonce comment cette nouvelle m'a été transmise. Comme il était le patron de la clinique , je suppose que le radiologue en a entendu parlé (du moins je l'espère. piètre vengeance je sais mais cela réconforte)J'espère que la rentrée se passe bien aussi chez toi. Passe une bonne soirée qui ici est encore bien chaude, profitons en avant que la pluie ne vienne, bigs bises du soir

mrcafe 31/08/2009 21:08

ça me rapelle le jour ou l'on m'a annonçé ma cardiomyopathie cardiaque ...depuis que de chemin parcourue ,bise églantine

MONIQUE 31/08/2009 16:25

Je suis en retard d'une année pour refaire ces examens !!! j'espère que tout s'est bien passé, gros bisous, Monique

Patrick 31/08/2009 12:04

Sage décision, il ne faut pas attendre.
Un billet qui me touche.
Bises Eglantine.

liedich 31/08/2009 09:49

pétard comme j'ai du mal à attendre avec Toi !
impuissance extrême ! voilà ce que je ressens.
A DEMAIN.

=O''O= 31/08/2009 08:11

Hello.....terrible attente....6 mois que c'est long...!! tout ira bien...j'espère ....

patriarch 31/08/2009 07:13

Je suis certains que tout s'est bien passé.

Bonne journée malgré tout. :**