Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quai des rimes

Mes poèmes, nouvelles, écrits divers

Quai des rimes

Seul dans son monde

 

 

388434496_82d77e04a7.jpg

 

 

 

Il vit dans son univers flou et  temporel

Tout ce qui l'effleure fond comme l'arc en ciel

 

Point de passé, point de futur dans son tunnel

Parce que l'instant présent lui semble irréel

 

Autour de sa bulle tout est immatériel

Sons atténués, vision superficielle

 

Il végète seul dans un  cocon virtuel

un monde chimérique extra-sensoriel


 

Eglantine / Juillet 2012

Ecrit un jour de pluie lors de ce début d'été pourri

Promis la prochaine fois ce sera plus gai

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Quichottine 07/08/2012 17:20


Plus gai ? Tu sais, ce n'est pas obligatoire.


Les sentiments, les sensations, ont besoin de s'exprimer et tu le fais à merveille.


Douce soirée à toi...

reinette 02/08/2012 12:32


que vienne le soleil pour secouer cette mélancolie


joli poème


bisous

Alrisha 01/08/2012 16:42


C'est quand on est dans l'émotionnel que les poèmes les plus beaux surgissent. Là, instants de doute, de ne servir à rien, de manque de vue vers le futur.


Bises et à + Eglantine !

dgidgi 30/07/2012 19:36


je suppose qu'il s'agit d'un enfant malade? si oui, lui ne souffre pas et tu l'as bien écris


Gros Bisous des dgimis en vadrouille 



Droopy14 30/07/2012 13:54


Comment cela un été pourri, cela fait trois jours que nous n'avons pas eu d'eau !!


Bonne journée.


Amicalement.

Martine 29/07/2012 03:59


Bonjour Martine,


Il y a ceux enfermés dans leur corps, dans leur tête. Ceux enfermés dans leur chez soi et qui , face à l'ordi ou la TV, ne vivent que par procuration.


Un beau poème riche de réflexion comme  d'habitude chez toi. J'aime beaucoup.


Bises de bon dimanche ( pour moi, ce sera la garde de ma salle d'exposition. j'espère que les gens me préfèreront à leur écran virtuel)


Martine

Cendrine 29/07/2012 03:11


Bonsoir Eglantine,


Les sombres poésies gorgées de spleen sont enivrantes aussi...


Poètes et poétesses s'accordent aux humeurs du temps! Merci pour cette belle poésie.


Gros bisous


Cendrine

Annick 28/07/2012 22:42


dur dur...


bisous du samedi.

:0010:LilyFlore♥:0091: 28/07/2012 17:34


ton texte me fait penser à une chrisalyde, qui attend l'ouverture de son cocon lol. Bisous et bon week-end   

Flo de Sendai 28/07/2012 15:11


Chouette photo aussi...

´¨`*•.♥ Ś Ő Ń Ŷ Á ♥.•*´¨`* 27/07/2012 21:18


ces petis textes sont les bienvenus


la vie n'est pas toujours rose


douce soirée


ti bo



Larichesse 27/07/2012 19:52


Le blog de la poesie, c'est bien! 

:0091: :0010: :0085: 27/07/2012 17:24


hello..... mais c'est tout neuf par ici............pas bon d'être seul  et encore moins dans son monde.....

m'annette 27/07/2012 17:13


cela arrive, mais comme d'habitude, quand il fait chaud, c'est trop!!


Bizzzzzzzzz

Simone L.V. 27/07/2012 15:32


Superbe poème!!! Pour toi il reflète peut-être le ressenti mélancolique d'un jour de pluie? patience: "après la pluie vient le beau temps"! Mais il m'évoque surtout l'enfermement - physique ou
virtuel - de toutes ces personnes en mal d'être. Ne complexe pas à nous offrir parfois des textes 'moins gais' : c'est la réalité de nos vies et "les chants désespérés sont les chants les plus
beaux"


Je vais t'être un peu moins fidèle durant les 3 semaines à venir : vacances et petites filles m'appellent à délaisser mon ordinateur! Je te souhaite ... un été, enfin! bisous et à bientot;
Simone

Littorine/Marie France 27/07/2012 11:36


Bonjour, ça correspond tout à fait au début Juillet effectivement ! Les quelques jours de grands beaux vont finir par nous faire oublier cet enfer... Bonne journée Martine

lamée 27/07/2012 11:15


Ton esprit était sur la même longueur d'ondes que la météo,mais c'est très beau,j'aime ce genre de poème "tourmenté".Bises

patriarch 27/07/2012 10:03


Je ne pourrais vivre ainsi !!! belle journée avec bises

Plume 27/07/2012 08:36


Un repliement très angoissant dans lequel on se perd pour peut-être mieux se retrouver ... à la faveur d'un nouvel arc en ciel ! ta poésie révèle parfaitement ces ressentis nébuleux .


Bonne journée Eglantine, bisous, Plume .