Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quai des rimes

Mes poèmes, nouvelles, écrits divers

Quai des rimes

Je me souviens (suite)

Merci à Arielle , Solange, Reinette, Caramba d'avoir participé au jeu d'écriture : "Je me souviens" :

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

D@net 05/08/2011 11:00



Bonjour,


Je trouve ce texte formidable, j'ai essayé de meremémorer les souvenirs d'enfance aussi...


Amitiés.


D@net.



:0014:dom 03/08/2011 07:48



Bien écrits, ces souvenirs mais celui des commentaires (Pierre, que je ne connais pas) est vraiment émouvant ...


Bon mercredi.
Bisoux

dom






Arielle 02/08/2011 19:25



Merci Martine ! ta communauté est une belle idée.


bonne soirée


arielle



•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-• 02/08/2011 17:50



merci pour ce partage


ti bo 



m'annette 02/08/2011 15:49



bravo pour ces souvenirs, c'était un beau thème,


 bises à toi!



Armide+Pistol 02/08/2011 12:52



Les textes expriment des sensibilités différentes et ne peuvent rivaliser. Bravo aux participants.



Patrick 02/08/2011 11:20



J'ai beaucoup apprécié le texte de Solange.


Amitiés Eglantine 



pierre 02/08/2011 10:27



Voilà si tu veux un texte souvenir ,que je ne publies pas sur mon blog , mais si toi tu le désires  il est à toi


 


L’inconscient des souvenirs


 


 


 


Le cerveau est loin ,très loin ,d’avoir révélé ses secrets.


 


Il y a les cases d’études qui entassent des millions d’informations et puis


 


Il y a les connections ultra secrète qui enferme des pulsions ou des émotions


 


Et qui parfois lâche un peu de lest , pour les recaser ailleurs illico.


 


Ce sont les souvenirs de joies, d’amour ,de tristesse et mélancolies.


 


Chacune classée parfaitement dans votre tête.


 


Sachez que une personne souffrant d’Alzheimer totale et qui dit


 


Bonjour monsieur à son fils ,le cerveau à rayé ces informations


 


Mais les cases secrètes sont là et lui rappelle qu’il à aimé un enfant et


 


Qu’on l’a aimé ,c’est important de le savoir


 


 


 


Une petite histoire courte mais vraie.


 


 


Mai 98


 


Mon épouse 49 ans est à l’hôpital en phase terminale d’un cancer fulgurant


 


Cancer du sein devenant très vite généralisé .


 


Moi je dois travailler, mais mon boss m’à trouvé un job restant sur Bruxelles.


 


Normalement je suis routier inter et partis pour plusieurs jours ,parfois même un mois.


 


Et puis c’est le trou noir.


 


L’angoisse, le stress ,les soucis car encore des enfants, je ne sais pas!!!


 


Les médecins m’ont dit ,c’est le hasard ,moi je reste persuadé que ces trois mois passés


 


M’ont minés mon corps ,bref mes intestins explosent ,péritonite diverticulite septicémique


 


Le hasard là ,bien réel c’est que ca se passe près de l’hôpital de mon épouse.


 


J’ai été trois jours dans le coma et quand je me suis réveillé , elle était la soutenue par des infirmières


 


Faible, si faible incapable de me parler , moi qui était avec des tuyaux dans le nez et la bouche


 


On s’est parlé si intensément juste par le regard pendant quelques minutes


 


Je suis retombé dans un sommeil ,mais la vie à voulu de moi encore


 


Deux jours après ,elle est tombée enfin dans son dernier sommeil emportant ses souffrances


 


Si dans la mort , on devient esprit, ce souvenir y sera à jamais



eglantine 03/08/2011 09:01



Merci Pierre : C'est très émouvant. Je vais le publier si tu veux bien dans notre communauté prête moi ta plume en gardant ton anonymat puisque tu n'as pas voulu le publier sur ton blog.


Ton texte si beau mérite d'être partagé, il est pour moi une leçon d'espoir après tout ce que la vie peut nous apporter de souffrance.



Plume 02/08/2011 07:21



Quelles richesses ! Bravo à toutes !



patriarch 02/08/2011 06:41



Bonne journée chez toi, avec bises