Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après mon précédent billet « routine, route off » que certains ont pris à tort pour un « coup de gueule blogosphérique » mais sans arrondis, je voulais simplement vous raconter ma routine des débuts de journée et je n’avais aucun message à faire passer. Quand je commence un texte, une histoire, je ne sais jamais quelle va être la suite et encore moins la fin et c’est certainement pour cela (et pour bien d’autres choses encore)  que je ne serai jamais un écrivain de talent. Écrire suivant l’inspiration du moment sans savoir où l’on veut aller a des limites.

 

Le blog m’apporte beaucoup plus de plaisirs que d’insatisfactions alors j’ai décidé de vous parler de mes amis du blog en consacrant un billet entier à certains d’entre eux.  Voici la première chronique de cette catégorie

 

"Mon amie Mona"

 

Il est normal que je commence par « …. »   car elle est l'un de mes plus anciens contacts et je peux dire que c'est ma meilleure amie du blog. Je ne vous dirai pas son nom. Elle est trop humble pour apprécier cette mise en avant. Je lui ai donné un petit surnom sympa juste pour ce billet« Mona », je trouve que cela lui va bien. Si vous la reconnaissez dans ma description merci de ne pas dire son nom car Mona est d’une  grande simplicité et modestie et son blog épuré lui ressemble. Elle ne parle jamais d’elle, elle ne montre que très peu de photos qui pourraient nous laisser deviner qui elle est et pourtant elle fait de très jolies photos. Un jour elle m’en a adressé une superbe pour un concours sur mon autre blog. Elle publie  des dessins, (des « gifs » diront certains)  pleins de tendresse. Elle sait bien écrire mais écrit rarement par peur peut-être de se dévoiler trop, elle préfère diffuser des textes, des poèmes, des chansons qui sont tous très différents et que je lis avec plaisir. Ce sont pour moi autant de bolées d’optimisme , recettes d'amour et de bonheur remplies d’un je ne sais quoi de candide qui me laissent joyeuse…   Certaines des chroniques qu’elle diffuse peuvent parfois, derrière un humour qui me fait rire, cacher des satires sociales virulentes dans le fond. Beaucoup de blogs se ressemblent mais celui de Mona est unique et inclassable et c'est ce que j'aime aussi. 

 

Je ne l’ai jamais rencontrée, j’aimerais tant la connaître mais J'ai peu de chance de la rencontrer un jour et mon amitié même si elle est virtuelle est profonde. Je vais vous la décrire telle que je la ressens après 4 années d’échanges journaliers via nos commentaires.

 

Mona est analytique, elle pense beaucoup en parlant ou en écrivant mais ne s’exprime pas. Pour ne pas  confier ses pensées, elle use et abuse (comme moi) dans les commentaires des points de suspension…. C’est notre langage en commun et nous n’avons pas besoin de nous exprimer plus, nous nous comprenons. Mona est organisée, ordonnée cadrée… « chaque chose à sa place et une place pour chaque chose », elle a une approche méthodique Elle est conventionnelle en surface seulement car au fond d’elle-même il y a un brin de fantaisie, d’originalité qu’elle n’exprime pas mais qui ressort parfois à travers les chroniques qu’elle diffuse.  Elle aime les autres, est ouverte, altruiste, tolérante et désintéressée. Elle a néanmoins besoin en retour d’être appréciée et c’est peut être pour cela qu’elle s’exprime peu car lorsqu’on exprime ce que l’on pense même en faisant attention on peut toujours peiner. Elle est fidèle à ses amies à ses habitudes aussi et n’aime pas trop les changements. J’admire son calme et sa pondération à toute épreuve moi qui suis si impulsive parfois. Mona a des valeurs, des convictions fortes, du caractère ce qui ne l’empêche pas d’être très tolérante envers ceux ou celles qui ne les partagent pas et j'en fais partie.

 

Elle porte le prénom de ma maman mais le surnom qu’elle a choisi évoque pour moi les vikings, ces gens du nord qui comme le  chantait Brel « ont dans les yeux le bleu qui manquent à leur décor ». Sur cette terre Païenne des vikings on a construit des églises. C’est peut être pour cela qu’elle a choisi ce surnom, je me trompe certainement mais cette idée me plaît.

 

4812427954_c7a3d25cea.jpg

 Photo flickr mise à disposition par OB

 

Elle ne vient pas du Nord Mona. « Elle n’est pas à l’ouest non plus », bien au contraire car elle n’a pas perdu le nord et sait très bien où elle va et quel est son but dans la vie , objectif qu’elle poursuit avec une volonté, une ténacité qui loin d'être rigides sont toutes douces.

 

 Je me plais à l’imaginer brune même si maintenant elle doit avoir quelques cheveux blancs.  Je pense qu’elle est trop naturelle pour chercher comme moi  à effacer les affres du temps et à les masquer. Je l’imagine de taille petite ou moyenne car je ne souhaiterai pas qu’elle soit grande, stupide mais les grands m’intimident.

Je pense qu’elle est sobre et classique dans la façon de se vêtir sans trop de couleurs criantes car elle ne souhaite pas attirer l’attention sur elle. Je me plais à penser qu’elle peut parfois porter discrètement un accessoire plus créatif, cette touche de fantaisie qu’elle a au fond d‘elle-même.

 

Je voulais te dire  Mona (parce que je sais que tu t’es reconnue) l'amitié que je te porte. Si nous sommes très différentes dans la forme de notre expression , notre complicité est née de nos ressemblances.  Je ne suis pas certaine que l'image que j'ai de toi te ressemble tout à fait mais c'est ainsi que je te ressens et que je me plais à t'imaginer.

 

Nous ne sommes pas toujours ce que nous montrons et c’est pour cela que dans ce monde on ne peut plus virtuel qu’est la blogosphère,  il faut se méfier des apparences.  Nous ne communiquons pas forcément comme nous sommes au fond de nous même.

Tag(s) : #Portraits de mes amis du blog

Partager cet article

Repost 0