Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quai des rimes

Mes poèmes, nouvelles, écrits divers

Quai des rimes

Pladoirie pour défendre "l'indéfendable"

Pour le jeu d'écriture de la première quinzaine de septembre 2012 du blog miletune, voici ma participation :

 

img045.jpg

PLAIDOIERIE POUR DÉFENDRE L'INDÉFENDABLE

 

 

Avant de venir plaider aujourd’hui, J’ai réalisé un micro-trottoir devant  le palais de justice en tenue d’avocat. J’ai posé une question, une seule question à une cinquantaine de personnes dans la rue : hommes, femmes, jeunes vieux aussi représentatifs de notre Société que vous Messieurs les jurés.

 

Quelle était cette question ?

 

Qu'est ce qui peut être indéfendable ?

 

 

Les réponses sont très variées dans le genre.

 

Parmi les plus courantes :

  • les criminels : violeurs et meurtriers d’enfant, auteurs de génocides, terroristes,
  • Les pervers harceleurs et les entreprises qui les protègent

 

Parmi les plus idéologiques

  • Le capitalisme
  • Les politiciens
  • La peine de mort
  • Le travail des enfants

 

Parmi les plus originales, manière élégante de botter en touche avec un humour

  • Ma belle mère
  • Mon percepteur
  • Mon miroir
  • Mon patron
  • Les avocats qui acceptent de défendre les indéfendables (et l’interviewé de rajouter  pour faire pardonner cette critique)…. Même s’ils ont du courage à plaider des causes perdues d’avance

 

Et c’est vrai qu’il en faut du courage car, comme le disait Pierre DAC, « En bonne justice, il est rare qu’une cause perdue soit retrouvée »

 

 

La réponse que je préfère est humaniste. C’est celle d’un jeune  interviewé me répondant avec une belle assurance : « l’indéfendable n’existe pas ». Tout et chacun peut être défendu. Je me suis dit que  j’étais face peut être à un futur confrère car pour être avocat, il faut être intimement convaincu qu’il n’y a pas de coupable d’action qui ne peut être défendu et à qui l’on ne peut trouver d’excuse, de circonstances atténuantes comme on dit dans notre jargon judiciaire.

 

Qu’est-ce qu’une une action sinon :

  • soit une folle pulsion, impulsion incontrôlable due à la folie,
  • soit une intention transformée en acte  

 

Ce n’est pas l’intention mais l’acte  que nous jugeons et à travers lui la personne qui s’en est rendue coupable.

 

Si nous devions juger l’intention : les tribunaux qui sont déjà pleins déborderaient.

 

En toute sincérité, que ceux qui parmi vous, Monsieur le Président, Monsieur l’avocat général,  Messieurs les Jurés n’ont pas eu un jour l’intention même furtive, de voler, de frapper, de nuire à quelqu’un d’haï, voire de se débarrasser de lui lèvent le doigt.

 

Aucun doigt levé :  merci de votre honnêteté. Pourtant aucun de vous n’est passé à l’acte. Pourquoi ?

 

Tout simplement en raison des valeurs qu’on vous a inculquées, de la raison qui à cet instant vous habitait et vous habite encore, qui vous habitera certainement encore demain mais pouvez-vous en être si certains ?

 

Non n’est-ce-pas ….  l’impulsion folle peut guetter chacun d’entre nous.

 

Attention c’est en tenant compte de ces mêmes valeurs de ce que vous considérez comme bien que vous allez juger ce que vous qualifiez  d’indéfendable donnant raison à Aristote qui écrivait « ce n’est pas le mal mais le bien qui engendre la culpabilité »

 

L’indéfendable que je défends aujourd’hui est coupable à vos yeux, vous attendez peut être ses excuses pour atténuer la peine que vous allez prononcer, il n’en fera vraisemblablement pas car l’indéfendable se sent rarement coupable au nom de ses propres valeurs ou de la perte de la raison. Seuls ceux qui se sentent coupables peuvent s’excuser

 

 « La justice est la forme endimanchée de la vengeance »

de Stephen Hecquet

cette même vengeance qui a conduit mon client à commettre l’irréparable.


 

Eglantine / Septembre 2012

http://quaidesrimes.over-blog.com

 

 

P.S.

Merci à mon ami Françoise pour m'avoir inspiré bien involontairement au cours d'une discution cette plaidoierie car cela faisait plusieurs jours que je cherchais une idée sur cette photo du tableau de Daumier qui ne m'inspirait pas du tout

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

click this link 28/03/2014 12:39

I came across this site while searching for some information that is needed to complete my project work. Even though this is something that is different from what I needed I just wanted to say thank you for sharing the post.

C.Kiminou 09/10/2012 18:25


Eh bien Eglantine, pour quelqu'un qui n'était pas très inspirée, le résultat est superbe. La photo m'a fait penser aux plaideurs un vieux souvenir de collège qui m'avait ennuyé d'ailleurs
contrairement à ton micro trottoir.


J'aime bien la dernière citation elle est de qui ?


Bonne soirée


CaroLINE

eglantine 10/10/2012 06:59



de Stephen Hecquet



Patrick 03/10/2012 11:18


Belle plaidoirie, à laquelle j'adhère.


Amitiés Eglantine.

dgi:0040:dgi:0050: 20/09/2012 22:04


déolée pour le copier


Ouille Ouille ouille !!! j'ai migré aujourd'hui, chez Eklablog pour la balade et les plaisanciers
http://lesdgimis.eklablog.com      et     http://lesplaisanciersdedielette.eklablog.com


  oui je sais c'est l'automne.


Beaucoup de problèmes malgré les excellents conseils de
Jackline  http://klinep.eklablog.com/  une plus grande voyageuse que moi.


Alors je vous demande indulgence et patience et si vous vous inscrivez à ma news
du travail en moins pour moi à rechercher vos liens


Bonne soirée, bizous



Cendrine 20/09/2012 12:19


Coucou Eglantine,


Je relis ton texte avec un grand plaisir. Il s'harmonise très bien avec l'oeuvre de Daumier... quand les personnages chuchotent!


Gros bisous


Cendrine



reinette 20/09/2012 11:01


bravo pour ce texte difficile à traiter


chacun peut et doit être défendu sinon comment savoir si on a arrêté la bonne personne.


difficile parfois car certains on les passerait bien aux armes illico presto.


bisous


 

Jeanmi 19/09/2012 09:33


S'il y avait une seule cause indéfendable, à quoi serviraient les avocats. Toute cause peut et surtout doit être défendue. C'est ce qui nous sépare de la barbarie et du chos "Ordo ab chaos" 

•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-• 18/09/2012 20:16


je te soàuhaite une merveilleuses soirée


ti bo


 


•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-• 


 

Marithé :0010: 18/09/2012 19:46


coucou martine


 


je pense que ça doit pas être facile de défendre un tueur d'enfant  ou un type qui s'est acharné sur sa victime  ..si j'étais  juré  ou juge je serais impytoyable ...


 


gros bisous à vous deux

michel003 18/09/2012 07:46





 bonjour martine merci pour ton  passages et trés gentils commentaires sa fait chaud au petit coeur  désolé pour hier mais la santé passe av... le plaisir de venir te voir chez toi
..le temps soleil ciel bleu et blanc quelques nuages d'altitude mer belle je te souhaite un trés bon et beau mardi a bientôt mes amities bises amicales michel003

Sonya972 16/09/2012 20:25


j'ai b eaucoup aimé ce texte


car tu nous pousses à la reflexion


je n'avais pas encore vu ce sujet sous cet angle


merci ma douce


douce soirée


ti bo du soir


 


•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-• 


 

Aude Terrienne :0010: :0025: 16/09/2012 08:37


Les humains aiment tellement juger, c'est ahurissant !

dgi:0040:dgi:0050: 14/09/2012 21:52


merci Martine belle plaidoirie et surtout bon weekend car je pense que tu vas profiter de ces journées du patrimoine


   Bon weekend ,



Genfi 14/09/2012 17:09


Cela me fait penser à la célèbre phrase:


 


pour juger il faut comprendre et quand on a compris, on n'a plus envie de juger...

Simone L.V. 14/09/2012 14:47


"Que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre!" Ainsi parlait le Christ et, oui, qui sommes nous pour pouvoir décider que l'indéfendable existe? Que savons nous de cette 'rupture
de conscience' qui entraîne les passages à l'acte? Chaque être humain a droit à sa 'dernière chance': un regard de compassion devant son infinie détresse, un 'avocat' pour lui garder figure
humaine! Bravo pour  cette magnifique analyse, bravo pour une telle humanité dans tes propos!


Te t'envoie un soleil dans un ciel bleu azur pour illuminer ton week end; Simone

liedich 14/09/2012 12:54


"La justice est la forme endimanchée de la vengeance" : voilà que j'aime beaucoup. La prochaine fois que j'aurais 'envie de me venger, je mettrais mon joli costume et j'irai à la messe.... Ainsi
aurai-je l'absolution.


Douce journée Jolie Fleur.

:0091: :0010: :0085: 14/09/2012 12:34


et



« Contre la mort nul ne se peut défendre. »    Jean Molinet

michel003 14/09/2012 08:06


 





bonjour martine merci pour ton passage et ton commentaire  merci aussi pour ton article ..le temps soleil ciel bleu mer belle un peut plus frais ce matin mais baignade quand même
 demain chez moi je vous invite a un week-end au resto!!!!!  je te souhaite un trés bon et beau vendredi a demain bises amicales michel003

Arielle 13/09/2012 20:32


j'aime beaucoup cette expression : La justice est la forme endimanchée
de la vengeance


bonne soirée


arielle

Quichottine 13/09/2012 10:32


Je dois dire que même si je suis une douce rêveuse, je n'accepterais en aucune façon de défendre certains criminels... Même avec une tonne de circonstances atténuantes.


En tout cas, tu as fait là une belle plaidoirie... reste à savoir si les juges accepteront de te suivre.


 


Passe une douce journée. Bises.

lylytop 13/09/2012 06:42


comment défendre l'indéfendable? là est la question et bien courageux celui qui s'y frotte, attention a ne pas se piquer


bises


lyly

armide+Pistol 13/09/2012 01:08


Comme j'approuve cette dernière phrase, tellement concise et tellement juste !

dgi:0050:dgi:0040: 13/09/2012 00:02


Tant d'événements sont indéfendable .. à mes yeux , que je reste bouche bée !!

Cendrine 12/09/2012 22:13


Bonsoir Eglantine,


Un grand bravo pour ton texte et ton initiative fort courageuse!


Je pense aussi que l'indéfendable n'existe pas!


Il y a des actes atroces qui (sans chercher à les excuser) naissent d'une violente pulsion, d'un état de transe qui peut pousser quelqu'un hors de soi. Il y a aussi des monstres, des ogres de
sadisme qui jouissent de leurs actions mais ils doivent être défendus car c'est le principe d'une société qui se préoccupe de l'humain.


Bonne soirée et gros bisous!


Cendrine

La Guyanaise 12/09/2012 22:01


et bien, bravo!


j'en reste bouche bée!

HAUTEMAISON Coryne 12/09/2012 19:36


MAGNIFIQUE ma Chère Eglantine cette plaidoirie. En effet, ce texte résume bien toute la complexité de l'être humain, de ses réactions face aux événements, de ses pulsions, de sa conscience du
bien et du mal. BRAVO ! Vous auriez fait une excellente avocate !!


Bien amicalement. Coryphee

Solange 12/09/2012 19:32


Tu ferais un bon avocat. Il y a des causes qui ne sont pas évidentes à défendre.Bravo pour ton texte.

M'annette 12/09/2012 18:50


coucou!


Bien enlevé, ce texte!


J'ai beaucoup de mal avec la justice et la défense des indéfendables, je dois le reconnaître, lesquels sont un peu ceux de tout le monde!


Bisous, à bientôt!