Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après :

 

Prague: Carnet de voyage (1)

Prague : Carnet de Voyage (2)

 

Voici la suite de mon carnet de Voyage

 

Dimanche 5 Décembre 2010

 

Après le petit déjeuner nous décidons de Traverser le fleuve pour aller sur l'autre rive de la Vtlava pour monter avec le funiculaire en haut de la colline de Pétrin. Cette colline verdoyante  doit être merveilleuse en été. Elle est aujourd'hui recouverte de neige et sert de piste de luge aux enfants.

Nous mettons un bon quart d'heure pour nous rendre aux pieds du funiculaire car les trottoirs sont beaucoup plus glissants de l'autre côté de la Vtlava. Il y a moins de touristes.


Dans la gare du funiculaire, nous prenons nos billets à la machine automatique. Jeff passe le premier il met son billet dans le portillon automatique qui s'ouvre : Oh miracle. Pas vraiment, une Tchèque sort furieuse de sa cabine. Il fallait attendre son signal avant de passer le portillon. Comment aurions nous pu le savoir ne parlant pas le tchèque. Elle prend conscience que nous sommes étrangers et se radoucit. 5 minutes passent, elle ouvre le portillon. et nous pouvons pénétrer dans le funiculaire nous nous plaçons côté ville pour pouvoir prendre des photos de celle-ci vue d'en haut.

 

transport-funiculaire-prague-02.JPG


Le funiculaire part, il y a un arrêt au milieu et quelques passagers supplémentaires rentrent dans le funiculaire. Nous arrivons rapidement au sommet de la colline de Pétrin. Nous sortons du funiculaire. Des contrôleurs nous attendent et là je réalise que j'ai oublié de composter mon billet troublé par le compostage trop rapide de celui de Jeff et par mon impatience à prendre le funiculaire. En haut de Petrin, nous sommes dans le pétrin. Heureusement que le billet de Jetf est composté. J'indique aux deux contrôleurs dans un anglais qu'ils comprennent que j'ai oublié de le composter. Ils me répondent qu'il seront bienveillants cette fois ci mais que j'aurais pu avoir un penalty.... Sans aucun doute des amateurs de foot.

 

Nous montons à pieds au sommet de la colline jusqu'à la tour effel.... Non je n'ai pas abusé de la bière tchèque fort bonne c'est une réelle copie  de notre dame de fer. La petite histoire dit que des tchèques de retour  de l'exposition universelle de Paris en 1889,  ont construit une imitation  :  la Rohzledna  qui a la même altitude (au dessus de la mer) que notre vieille tour parisienne. On se croirait revenus à Paris.... Enfin presque.


Après Paris,  On se croirait au fin fond de la Russie avec l'église Baroque Saint-Laurent fort belle.

En face c'est un retour vers le passé avec la porte du Bludiste  contenant un labyrinthe de miroirs et qui nous fait penser à l'entrée d'un château fort du Moyen-Âge.


A Prague le dépaysement est assuré en permanence.

Nous redescendons lentement vers la gare du funiculaire, cela glisse beaucoup. Pendant la descente, nous prenons quelques photos du parc de Petrin et de Prague. Ce parc est très vert et fleuri l'été et cela nous donne vraiment envie de revenir à Prague aux beaux jours.


Nous retrouvons la ville et sa circulation dense en dessous. Nous suivons la Vtlava que nous traversons par le pont Most Legii. Un bateau de tourisme est dans l'écluse en dessous.

 

Nous suivons l'autre rive en admirant les péniches restaurant et hôtel qui doivent être très agréables l'été :

 

vtlava-17.JPG

 

 

Nous arrivons au but de notre promenade pour la matinée "la maison qui danse" des architectes Frank Gehry et du Tchèque d’origine croate Vlado Milunic. Cet immeuble représente un dialogue entre un homme et une femme qui dansent c'est pourquoi on le surnomme aussi "Ginger et Fred" hommage au couple Fred Astaire et Ginger Rogers. Cette architecture très moderne qui contraste avec les immeubles anciens baroques est surprenante mais personnellement j'aime beaucoup.


 

architecture-15.JPG


Nous revenons vers l'hôtel qui n'est pas loin pour nous réchauffer avant de continuer notre ballade dans Prague. Après cette petite pause, nous revenons vers le centre historique pour retourner au Marché de Noël.


Nous nous arrêtons pour déjeuner au restaurant Puskin Restaurant (cuisine tchèque et internationale) nous avons mangé des tagliatelles à la carbonara. C'était bon, le service est attentionné et le cadre agréable.


Après ce repas, nous sommes revenus vers le marché de Noël et les boutiques de souvenirs. Nous avons acheté des marionnettes très sympathiques pour décorer la nouvelle chambre de nos petites poupettes.

Nous avons flâne encore un peu dans les vieilles rues de Prague avant de rentrer à l'hôtel fatigués mais heureux.


Le soir, nous sommes sortis et avons déjeuné dans un autre restaurant français "l'universal" qui est notre vrai coup de coeur gastronomique à Prague.  Nous sommes arrivés, c'était la Saint Nicolas et il y avait une fête à l'intérieur du restaurant. Des cadeaux étaient offerts aux enfants. Le serveur nous a prévenus mais nous sommes restés. C'était bruyant, les petits enfants couraient partout,  mais il y avait de l'ambiance et nous avons apprécié d'être les spectateurs de cette fête qui est l'équivalent de Noël pour nous. La carte était traduite en français. Le cadre "style bistrot français" était très agréable.
Nous avons dégusté un suprême de poulet qui était moelleux à souhait avec une sauce succulente. Je n'exagère pas en disant que nous n'avions jamais mangé un suprême de poulet aussi bon.   Le serveur très agréable qui ne parlait qu'anglais dans un restaurant français nous a servi un très bon vin tchèque dans des vrais verres à vin. Sur une glace dans le restaurant était écrit "beaujolais nouveau" et il n'y en avait plus. Heureusement car nous avons pu ainsi apprécier ce très bon vin. L'addition fut très raisonnable.


Nous sommes retournés à l'hôtel  pour passer notre dernière nuit à Prague.

 


Tag(s) : #Carnets de voyage

Partager cet article

Repost 0