Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En ce jour du 14 juillet fête Nationale, je rediffuse ce poème que j'ai écrit en juillet 2008 parce que j'ai été très émue qu'une de mes amies blogueuses Lylytop  que j'ai eu le plaisir de rencontrer a fait lire mon poème à ses deux petites filles qui aiment beaucoup l'histoire (comme leur mamie) et Jeanne d'Arc particulièrement. 

 

Elles l'ont appris et l'ont récité devant la caméra pour moi.

 

Quel cadeau. J'ai été émue aux larmes. Je les remercie de tout coeur,  les embrasse bien fort ainsi que leur mamie.

 

Allez voir leurs blogs les encourager (les blogs d'Amande et D'Anaïs) deux petites filles dont leur mamie et papi peuvent être très fiers

 

 

 

 

 

La prière de Jeanne

 

Je suis seule en ville

Raide et immobile

Sur cette grand place

La bise me glace

Perdue parmi les tours

Le brouillard m’entoure

Cernée par le béton

Gênée par les néons

La rumeur m’assourdit

Les passants m’oublient

Hier des voix m’appelaient

Hier la foule m’acclamait

Je n’entends plus de voix

Sur mon cheval, j’ai froid

Ils m'ont statufiée

Ils m'ont récupérée

La pierre ne brûle pas

La pierre ne meurt pas

Résistante altruiste

Emblème nationaliste

Passé héroïque

Destin pathétique

Mon Dieu je vous en prie

Rendez-moi Donremy

mes moutons et brebis

 

Eglantine / Martine - Juillet 2008

Tag(s) : #Poèmes

Partager cet article

Repost 0