Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quai des rimes

Mes poèmes, nouvelles, écrits divers

Quai des rimes

Voyage de Brigitte Lécuyer

Voyage de Brigite Lécuyer

 

 

 

 

 

Une forêt de bouleaux entrecoupée de pins,

Des fougères roussies qui balisent un terrain,       

Un clocher, des maisons regroupées

Un village éteint,

Les croix d’un cimetière

Émergent au lointain

Des champs noirs et d’autres,

Couleur de sang séché

J’imagine

La glaise qui colle aux pieds,

Le ciel bas, cotonneux

Et la pluie de janvier.

Des gouttes sales giflent l’acier trempé,   

Plus loin, sentinelles efflanquées   

Des troncs nus que des lierres étranglent

Qui s’en soucie, pas nous

Du gui pour s’embrasser dessous

Des rigoles, des talus,  

Des chemins sinueux qui vont là,

Où personne n’ira plus.

Des bœufs ventrus et sages 

Eparpillés comme des nuages

La terre écartelée,

Prête à tous les outrages.

Des clôtures mitées,

Des ajoncs bistre,

Une mare sans nénuphar

Les ruines d’un chateau sinistre,

Des portails fermés à trouble tour,

Des chevaux doux et roux,

Un reliquat de neige

Sur une pente à rides

Comme un trait noir

Un train qui semble vouloir

Faire la course avec nous,

Une buse fichée sur un poteau

Des congères

Des bosquets, des fourrés

Des moutons pales qui bêlent

Des boudins de plastique noir

Où la paille sommeille

Des fermes, des fumées blanches

Une éolienne      

Des toits aux tuiles vermeilles,

L’ardoise qui ruisselle,

Des étangs où des truites frissonnent  

Une fourgonnette oubliée sur un parking.

Le carreau me sépare de tout,

D’une nature hostile,

Du froid,  des courants d’air,

De l’hiver, de toi

Ici, de couloirs en couloirs,

On tangue, on déménage

On traine des bagages,

De page en page

Mes mots surnagent  

S’obstinent et mon stylo déraille   

Dehors tout est saisi d’effroi

La lumière des toilettes clignote

La porte de verre clique 

S’ouvre, se ferme comme une claque

Les uns après les autres, ils défilent

Les vessies s’oublient

Sur des rails transis     

Le TGV s’en fout de sa foule indocile

Il roule à toute berzingue

Encore deux heures à ce train-là,

Et j’arrive…

Tu seras là !

 

Brigitte Lécuyer

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

trips 18/07/2014 11:45

On voyage pour changer, non de lieu, mais d'idées...le voyage est un retour vers l'essentiel :)

Moni 16/12/2009 19:38


Un voyage à travers la vitre du TGV. Le paysage est là par les mots. On voit tout, on entend tout. L'atmosphère est là. C'est un texte d'une grande profondeur. Bravo. BIses


Mamylilou 14/12/2009 20:29


Repose-toi, peu importe les commentaires ..l'inspiration reviendra après ..bises du soir


françoise 14/12/2009 06:43


C'est toujours un plaisir de la lire
bises
françoise


Mamylilou 13/12/2009 22:47


C'est vraiment très beau..bises du soir


liedich 13/12/2009 20:06


Je retrouve de mes anciens voyages. Pour aller en des endroits ou personne m'attendait. J'entends le bruit des roues sur les rails. Beacoup de présence en ces lignes. Merci.


Plume 13/12/2009 19:31


Vraiment je ne dirai qu'un mot : MAGNIFIQUE !


Kelly 13/12/2009 07:45


j'aime bien la photo de l'article, en fait pas grand chose a voir sinon qu'a réfléchir, bon dimanche


:0010: Lili-Flore :0091: 12/12/2009 22:25


passe un bon dimanche
Bisous ♥


Enriqueta 12/12/2009 11:41


J'aime beaucoup! Cela me rappelle mes 4 ans passés en Tgv entre le Mans et chez moi. C'est rythmé et très vrai.


Betty 12/12/2009 10:26


Splendide tableau..je me suis laissée envahir par les images et en aime la sensation.Voyage à grande vitesse et pourtant tout est là...


sido 12/12/2009 08:20


C'est superbe ! Des mots qui défilent à la vitesse du train, une chute inattendue et une image magnifique. J'aime énormément ce genre de photo prise sous le pluie, c'est du rêve dans les
gouttes...mais pas la pluie elle-même (rires). Bon W.E. bises, égantine.


gene 11/12/2009 22:59


impressions d'un train , beau texte . bisous


mrcafe 11/12/2009 20:53


quand la pluie est là ..bise églantine


Nettoue 11/12/2009 16:56


Brigitte Lécuyer à fait un beau voyage? j'ai eu plaisir à marcher sur ses pas.
Bonne soirée et bises Eglantine
Nettoue


:0014:dom:0075: 11/12/2009 05:25


Encore un très beau texte de Brigitte Lécuyer !
Merci de ce partage.
Bonne fin de semaine ! Bisoux


:0010: Lili-Flore :0091: 10/12/2009 23:06


j'aime beaucoup ce texte qui me ramène des années en arrière, quand j'allais en déplacement et mes retours. La photo est superbe, c'est pendant un de tes déplacements que tu l'as prise. Bises


fransua 10/12/2009 20:24


un texte fort sur un sujet du quotidien, on va dire mais j'aime la puissance des mots, on vit à traver eux, on entre dans la tête du narrateur et on voit, on sent, on ressent cet instant magique,
une très belle plume


clementine 10/12/2009 18:53


tu seras contente.
c'est beau un train qui roule.
bonne soirée
clem


:0010: @nne mar♪e ☼ :0010: 10/12/2009 16:25


Beau texte et belle photo ! !
Belle fin de journée et 1001 bisous de la mer rouge
@nne mar♪e


MONIQUE 10/12/2009 13:58


Un beau voyage que l'on fait là,
un point cependant me chagrine : sur une pente aride !! je pense,
bon jeudi à toi, bisous, Monique


Corinne 10/12/2009 12:13


c'est fou même si le train va très vite, on a le temps de regarder défiler les paysages
Mais que le voyage semble long, quand on doit rejoindre la personne que l'on aime
Merci pour ce petit voyage en TGV

bisous


Loic 10/12/2009 12:06


Rythmés, les mots défilent comme le paysage vu du train. L’atmosphère est là, les bruits, les successions d’images… Tout concoure à reproduire ce voyage vers l’être aimé. Belle page, vraiment.
Amitiés. Loic


Didier 10/12/2009 11:22


Magnifique ce texte j'aime beaucoup Brigitte et ses écrits un réel talent
merci Eglantine pour ce partage
gros bisous
Didier


Dany85 10/12/2009 10:25


encore une belle lettre, elle écrit bien cette dame, bonne journée


:0091: :0010: :0085: 10/12/2009 08:48


heureuse ???