Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quai des rimes

Mes poèmes, nouvelles, écrits divers

Quai des rimes

Un cadeau au goût de cendres

Jeanne venait de publier sur sa page Facebook consacrée à sa poésie quelques vers qu’elle avait dédiés à  Maxime :

Âme en souffrance

Qui cherche un sens

Cœur qui éponge

Ou bien qui songe

Aux cendres d'amour

Qui brulent toujours

Désir d'évasion

D'une prison passion

L'espoir scintille

La nuit vacille

Merveilleux rêve

Trêve trop brève

Ne pas s'éveiller

Pour toujours s'aimer

Maxime l’avait lu, avait cliqué sur « j’aime » et avait ajouté ce commentaire

« Je t’envoie en cadeau de quoi éteindre ces cendres d’amour qui brulent toujours »

Jeanne n’en revenait pas que son ancien amour, non seulement continue à suivre sa page mais, qu’en plus, il lui annonce qu’il allait lui faire un cadeau lui dont elle était sans nouvelles depuis plus de deux ans.

Pourquoi voulait-il soudain lui faire un cadeau ? Qu’elles étaient ses intentions ? L’aimait-il toujours ? Souhaitait-il se faire pardonner et reprendre leur relation.

Qu’allait-il lui offrir ? Du temps de leur liaison passionnelle, il la couvrait de cadeaux : parfums, bijoux, foulards..

Elle ne désirait plus rien de lui. Elle eut envie de lui répondre en commentaires qu’il s’abstienne de lui envoyer quoi que ce soit. Elle commença à rédiger la réponse et abandonna avant de la valider.  Non seulement Facebook n’était pas le lieu idéal pour régler ses comptes personnels mais surtout elle avait très envie de savoir ce qu’il allait lui offrir.


Ce matin du 14 février, elle ouvrit sa boîte aux lettres. Elle y trouva  un tout petit colis.  Sur l’emballage était écrit « Pour Jeanne ». Elle reconnut l’écriture de Maxime. Ce cadeau tant attendu était enfin arrivé et le jour de la Saint Valentin ce qui n’était certainement pas fortuit. Elle regagna rapidement l’intérieur de sa maison, se précipita dans son bureau et retira rapidement l’emballage du paquet. A l’intérieur un très joli petit écrin rouge en forme de cœur. Jeanne était certaine qu’il contenait un  bijou, très certainement une bague ou des boucles d’oreille.

Photo PIXABAY

Photo PIXABAY

Elle ouvrit avec précaution l’écrin et là qu’elle ne fut pas sa surprise de découvrir à l’intérieur deux minuscules fioles en verre : l’une fermée contenant un liquide incolore, très certainement de l’eau , l’autre ouverte renfermant un petit rouleau de papier roulé qu'elle s’empressa de s’emparer et dérouler. Dessus quelques mots écrits «En cadeau mes larmes pour éteindre ces cendres d’amour qui brûlent toujours. Maxime».

Sa déception fut si douloureuse qu’elle se mit à pleurer. Elle se dirigea ver sa cuisine, ouvrit l’évier,  y versa les larmes de Maxime et jeta l’écrin, les fioles et le message dans la poubelle. C’est avec ses propres larmes qu’elle éteindrait ces cendres d’amour.

Soudain Jeanne fut prise d’un remord : Et si Maxime en lui montrant sa peine voulait lui montrer qu’il l’aimait toujours sans oser lui avouer. ?  Les cendres d’amour ne s’éteindraient jamais tant qu’ils n’oseraient pas se parler en face à face.

Martine / Février 2017 Pour le nid de mots d'ABC

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

emma 20/02/2017 10:17

un lacrymatoire ! une histoire très romantique, mais pourquoi est elle déçue ? n'est ce pas infiniment plus précieux qu'un cadeau vénal ?

Marie Minoza 15/02/2017 14:13

..Un très beau texte réaliste...
C'est le manque de communication qui empêche les amours de continuer toujours!

Françoise 14/02/2017 15:48

J'adore ce texte.

Que de chagrin l'amour cause-t-il.
Et les silences ?
Pas facile de cesser d'aimer et/ou de souffrir.

Belle journée à toi.
Amitiés.

Martine 14/02/2017 09:28

Bonjour Martine,

Un petit coucou entre deux tâches . Excellent ce texte. J'aime beaucoup
Ici, c'est le ciel qui pleure
Bises

Clara65 14/02/2017 06:07

Mieux vaudrait qu'ils se voient pour parler franchement, je crois.
Amitié

arielle textes et poésies 13/02/2017 18:01

le face à face est certainement mieux que le face book...
bonne soirée
arielle

fanfan 13/02/2017 13:41

Une belle histoire . Ce serait dommage que cette histoire se termine sur un quiproquo .Une explication en tête ç tête est indispensable avant les regrets ... Bises

Quichottine 13/02/2017 10:36

Un face à face nécessaire... j'espère qu'il aidera à tout clarifier.
J'ai beaucoup aimé ce récit, Martine.
Bisous et douce journée.

Dgidgi & Michel 12/02/2017 21:35

Ha quand l'amour parle, il faut savoir ouvrir son coeur et écouter, c'est toujours la sagesse qui l'emporte !!
bisou tous les deux

mansfield 12/02/2017 21:26

Oui mais Jeanne fantasme, qui dit que se confronter au réel ne gâcherait pas tout?

luciole 83 12/02/2017 18:44

Coucou Martine

Superbe et tellement bien écrit ! Mais je doute sur l'efficacité d'un face à face ! et encore plus à un amour défunt qui renaît de ses cendres !!! Dans ce cas, il en est toujours un qui se fait avoir.... Les rancunes, les désirs de vengeance sont tenaces et surtout la confiance n'est plus au RV... C'est tomber dans une grande galère.... Jeanne, un conseil : met tout à la poubelle sans remord aucun et refais ta vie sur de bonnes et SAINES bases !
Bisous Martine

écureuil bleu 12/02/2017 10:48

Merci pour cette histoire prenante, de cadeau inattendu pour la Saint-Valentin. Rien ne vaut une bonne explication car ils entretiennent tous les deux le flou sur leurs sentiments actuels. Bon dimanche et bisous

Durgalola 11/02/2017 20:40

Une histoire d'amour originale. Bises.
C'est vrai qu'il vaut mieux se voir pour s'expliquer et continuer.

colettedc 11/02/2017 20:18

Mille bravos, Martine, c'est superbe ! Bonne soirée de ce samedi ! Bises♥

scoobydu41 11/02/2017 19:22

Une belle histoire!

Jeanne Fadosi 11/02/2017 17:49

C'est un bien joli texte que t'a inspiré cette consigne. Je ne suis pas sûre pour autant que beaucoup puissent se parler "en face à face" et surtout sereinement et en s'écoutant sans chercher à convaincre l'autre. Entre autres déceptions que je n'ai pas voulu évoqué, j'ai testé la roublardise jusqu'au bout. Franchement ce genre de "face à face" après coup je m'en serais bien dispensé. Stérile, ou pire délétère.
bises et belle fin de semaine

wolfe 11/02/2017 14:56

Bonjour
Un texte très triste!
Bisous

Ulsse 11/02/2017 14:53

Encore une belle histoire qui nous émeut .....les signes d'amour sont parfois difficiles à interpréter

jazzy57 11/02/2017 14:32

Superbe ton histoire déception oui mais avec le bénéfice du doute qui fait renaître l'amour , tel le phénix de ses cendres .
Bon samedi
Bisous

Evy 11/02/2017 14:20

Que d'amour et d'émotion bonne journée bisous

polly 11/02/2017 11:08

Beau récit nostalgique, si plein de regrets...
Jeanne a raison de vouloir sécher ses cendres elle-même, rien n'est plus consolant que d'arriver à se relever avec sa propre force et c'est un vrai challenge que d'affronter le face à face. Il lui en dira bien plus long sur son propre amour, s'il est défunt ou encore vif.

LADY MARIANNE 11/02/2017 10:36

une superbe histoire !
pleine de réalité, de l'émotion, de l'amour bien sur---
le prochain cadeau sera de lui déclarer sa flamme-
bon samedi-

Assoula 11/02/2017 10:14

Superbe texte c'est mon préféré
bon weekend Amitiés

Josette 11/02/2017 10:14

sous la cendre il reste des braises...

ABC 11/02/2017 09:20

Et oui, rien de tel que de se dire les choses les yeux dans les yeux, un très bon revirement de situation...
j'inscris ton lien, tout de suite, merci !

Ionard 11/02/2017 09:02

mélancolique histoire et bien dite comme tu as l'habitude!
Bises et belle journée
Dany

ZAZA 11/02/2017 08:40

Une belle histoire Martine, j'ai beaucoup aimé. Bisous

jill bill 11/02/2017 05:21

Cadeau insolite pour un amour défunt qui pourrait bien se rallumer, la balle est dans le camp de Jeanne.... ;-) Bises, jill