Pauvre lisa

Publié le 16 Juin 2014

Pauvre lisa

La salle du musée est remplie de touristes venus du monde entier qui se pressent le regard tourné vers toi Mona Lisa, je me retrouve parmi eux alors que je le connais ton sourire, même que je ne le supporte pas mais je n'ai pu résister à la tentation de te voir sur la toile originale, J'espérais pouvoir arriver à t'aimer en te voyant en vrai. La magie non seulement n'a pas opéré mais quand je te vois ainsi trôner dans cette salle telle une Madone "La Joconde" admirée par des cohortes de touristes du monde entier venus spécialement pour toi, je te déteste encore plus.

 

Je te plains de tout mon cœur Lisa. Tu a du poser pendant de longues heures, immobile devant Léonardo avec ce sourire figé, forcé avec un soupçon de satisfaction malicieuse et d'admiration amoureuse pour le Maître. Tu ne pouvais t'imaginer que tu deviendrais célèbre pour l'éternité et que tu aurais des millions d'admirateur même après ta mort.

Si tu l'avais su, l'aurais tu fait Pauvre Lisa ?

 

Te voici maintenant enfermée à jamais dans cette salle semi obscure avec le jour une foule bruyante qui se presse et t'étouffe. Comme tu dois apprécier la nuit au musée à moins que Belphegor le fantôme du Louvre vienne aussi te visiter troublé par ton sourire d'outre-tombe.

 

Il paraîtrait Lisa que tu parles à certains visiteurs parfois. Je pense que c'est pour cela que je suis venue te saluer aujourd'hui en espérant inconsciemment que tu me confies ton Mystère. Je ne t'aimes pas, tu l'as senti et tu ne m'as pas parlé. Je suis déçue mais c'est mieux ainsi.

 

Jean Cocteau écrivait "Un secret a toujours la forme d'une oreille". Pas toujours, chez toi Pauvre Lisa il a, à jamais, la forme d'un sourire.

 

Martine / Juin 2014 pour le défi N° 125 des croqueurs de Mots

Rédigé par Martine.

Publié dans #Ecrits divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Le petit monde de DJENNIE 14/10/2019 22:46

Elle me fascine et j'aime le mystère

enriqueta 28/06/2014 18:28

Sauf que moi, je n'ai jamais trouvé qu'elle souriait.

Martine 24/06/2014 05:48

Coucou Martine,

J'aime beaucoup cette réflexion fasse au célèbre portrait. Je n'aime pas Mona Lisa. Mais je serai curieuse de pouvoir voir en vrai le travail de ce grand peintre
Bises

Ionard 22/06/2014 11:55

Ah ça alors! j'avais loupé cet article! comment cela se fait il? Moi au contraire de toi j'aime Mona et ne saurais te dire pourquoi... cela reste un mystère! Ses yeux peut être! je les ai étudiés copiés et depuis son regard me suit partout chez moi...
Mais mais j'ai beaucoup aimé la façon que tu as eu d'écrire ce poème à Lisa!
Bises
Dany

mansfield 21/06/2014 19:29

Mona Lisa te snobe et tu le lui rends bien, bonne riposte!

Martine27 21/06/2014 15:59

Eh ben, tu as la dent dure, pauvre Mona !

lemenuisiart 18/06/2014 21:51

Une très belle idée d'article
A bientôt

saw 17/06/2014 11:04

La contemplation prolongée de la Joconde ne nous donne pas le talent de Vinci :)

dimdamdom59 17/06/2014 10:17

Rhooo tu y vas franco avec cette pauvre Mona, que t'a t-elle donc fait pour lui montrer tant de dédain ;)
Franchement sa vie n'est pas a envier et pourtant voilà 500 ans qu'elle garde le sourire :)
Bravo Martine, j'ai bien aimé ce monologue puisque visiblement elle te toise mdr!!!
Bises amirales.
Dômi.

Henri de Margaux 16/06/2014 18:42

Bonjour Martine,

Tu avoue ne pas être un fan de la Joconde, je peux le comprendre. Mais tu as su parfaitement bien relever ce défi BRAVO !
Bises bien amicales.

Henri.

Lenaïg 16/06/2014 13:55

Coucou Martine, mais si, il est réussi, ton défi : la Joconde ne t'a pas parlé, au sens propre comme au sens figuré, elle ne t'inspire pas mais tu nous offres quand même une belle page à son sujet, bien agréable à lire. Bises.

Josette 16/06/2014 13:51

ouf ! je ne suis pas la seule à ne pas aimer cette Lisa là !
bravo et MERCI Martine

Jeanne Fadosi 16/06/2014 10:03

Entre ne pas partager l'enthousiasme panurgien et ne pas aimer à ce point, il y a peut-être des positions intermédiaires ... mais j'aime bien ton approche. ce petit tableau entrevu mal de loin en déçoit plus d'un visiteur
bises et belle semaine

ABC 16/06/2014 09:17

Un sourire sans parole, c'est déjà une façon de s'exprimer !!!!

Eglantine lilas 16/06/2014 09:14

D'abord merci d'avoir participer et d'autant un plus grand merci mais chut surtout ne le dis à personne
ça reste entre toi et moi ....je n'aime pas ce tableau non plus ...son charme n'a toujours pas opéré sur moi ...mais motus et bouche cousue hein !

bises

M'mamzelle Jeanne 16/06/2014 09:13

Tu viens de laisser un com. chez moi..Heureuse de lire ta version. Il s'en dit des choses sur ce tableau.. C'était à la Renaissance.. si loin de notre actuel.. nous sommes loin de ces poses que le peintre demandait à son modèle.. maintenant un Clic et la photo figée, où pas, fait le tour du monde.
Je te souhaite une belle semaine.. et t'envoie un big bisou.

jill bill 16/06/2014 08:41

Bonjour Martine... Aimer ou ne pas aimer la Mona Lisa... perso jamais vue, ni le Louvre, mais à force de dire je ne t'aime pas tu me donnes envie tiens !! Et l'aimer qui sait me parlera t'elle... ah ce sourire... il a encore un bel avenir devant lui.... Merci, jill