La révolte des taiseux

Publié le 11 Avril 2015

La révolte des taiseux

Comme une légion de gladiateurs

Coccinelles martiales et grégaires

A l’aube sortent de leur tanière

Pour solidaires partir en guerre

Contre pucerons envahisseurs

 

Comme des bigorneaux sur leur rocher

Lichens jade au soleil se prélassent

Et dans un profond silence s’agacent

D’être chatouillées par ces cuirasses

Qui n’ont pas jugé bon s’excuser

 

Comme de fiers hommes besogneux

troncs  d’arbres séculaires épuisés

Par tous ces parasites prébendiers

Auxquels  ils donnent sans récolter

Couvent la révolte des taiseux

 

Martine / Mars 2015 pour le thème d'Avril d'ABC ABC 

 

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

enriqueta 27/04/2015 14:59

Normal, le rouge est la couleur de la révolution. ;-))

Jeanne Fadosi 20/04/2015 11:45

je ne les aurais pas vu guerrières, mais c'est ce qu'elles sont contre les pucerons. Et taiseuses assurément

Lenaïg 14/04/2015 12:05

Superbe, Martine, épique ! Sans toi, nous aurions ignoré cette révolte des taiseux ! Et j'ai dû chercher le sens de "prébendier". Un grand bravo, bises !

Nalo 14/04/2015 10:20

J'adore, tant de subtilité !!

durgalola 13/04/2015 21:25

je suis contente de les voir se réveiller ... et j'aime bien ton poème
bises

l'angevine 13/04/2015 20:26

lorsque j'en vois,je me dis que c'est bon signe...

lemenuisiart 13/04/2015 19:55

C'est magnifique
A bientôt

Nadine Quinn 11/04/2015 20:49

Il n'y a pas que les coccinelles qui sont taiseuses, j'en côtoie tous les jours et cela devient lassant !!!

mansfield 11/04/2015 18:09

Un combat silencieux sans victime mais quel décor!

flipperine 11/04/2015 17:59

et que c'est beau des coccinelles

Liliane-WM 11/04/2015 17:37

C'est vrai qu'elles s'acharnent aux pucerons, pour la bonne cause, et en ' famille' !!
Bon WE

colettedc 11/04/2015 16:26

Magnifique Martine ! Vraiment bien écrit ! J'♥ beaucoup ! Bravo et agréable poursuite de ce samedi ! Bises♥

Simone L.V. 11/04/2015 15:08

C'est étrange: il me semble avoir déjà vu cette photo? mais je dois confondre avec une autre ... pleine de coccinelles, elle aussi! J'aime bien ces petites 'bêtes à Bon Dieu' (comme on les appelait autrefois): lorsqu'elles arrivent elles n'oublient jamais d'amener les beaux jours! mais je n'aurai jamais penser en faire de valeureux guerrier chasseurs de puceron (clin d'oeil!) bisous; Simone

Quichottine 11/04/2015 12:47

Bien vu... et très beau poème.
C'est vrai que l'image des guerrières n'est pas celle qui vient en premier lorsque je pense aux coccinelles, mais elles font un très bon travail au jardin. :)
Bises et douce journée Martine.

Amatxi 11/04/2015 11:45

Guerrières parce qu'elles attaquent les pucerons! c'est une bonne chose parce que ces minuscules bestioles se reproduisent à la vitesse grand V et inondent nos jolies fleurs.
Mais elles sont si mignonnes
Bisous et bonne journée. Et bravo pour la photo, je n'ai jamais vu autant de coccinelles rassemblées.

LADY MARIANNE 11/04/2015 09:24

bravo , de belles guerrières pour ce défi-
la photo t'a bien inspirée !! en avant !!

ABC 11/04/2015 09:20

Bravo ! Tu les as bien vu guerrières sous leur carapace à pois.... Originale révolte des taiseux, j'aime !!!

Ionard 11/04/2015 09:07

Comme j'aimerais avoir ces guerrières chez moi...
Mais ce poème est bien plus....on imagine autre chose et c'est si bien dit!
Encore une fois bravo Martine!!!
Bises
Dany

venuzia 11/04/2015 09:05

les braves petites coccinelles qui nous débarrassent des pucerons sur les rosiers je les adore
merci pour elles
bonne journée

Yvon 11/04/2015 08:59

belle journée, Martine, sous la pluie;

Azalaïs 11/04/2015 08:22

généralement on ne pense pas à elles comme à des guerrières et pourtant, elles sont redoutables!
C'est bien vu

clara65 11/04/2015 07:03

J'apprécie beaucoup ta poésie, bien écrite, et sans fautes, ce qui se fait rare !
De plus, les petites bêtes à Bon Dieu sont des porte-bonheur, non ?
Très bon week-end.

Martine 11/04/2015 06:28

Bonjour Martine,

"Comme une légion de gladiateurs

Coccinelles martiales et grégaires

A l’aube sortent de leur tanière

Pour solidaires partir en guerre

Contre pucerons envahisseurs"

Amusant ce hasard. Ta première strophe pourrait être l'introduction à une de mes nouvelles parlant des coccinelles et des pucerons. Si je viens à bout du livre, tu pourras peut-être le découvrir l'an prochain, qui sait? :) :)
Super ton poème. excellent titre! J'ai beaucoup aimé.
Bises
;)

Annick 11/04/2015 05:00

c'est bien écrit! et bravo les coccinelles!
bisous de Cayenne.

jill bill 11/04/2015 04:30

Comme chaque été y a du boulot pour ces petits bêtes au grand appétit...combattantes écologiques !! Bien vu aussi... bises de JB