Escale aux Sables d'Olonne

Publié le 11 Juin 2015

 

Un beau matin de mai,  Inimaginable !

 

Sur un vif coup de cœur, une escale aux Sables

Depuis plus de deux ans, j’y reste amarrée

Par l’océan grisée,  la valse des marées

Chant plaintif des gréements, caressés par le vent

Bonheur de chaque instant, Paysage mouvant

Sur Côte de lumière, Brumes lactées d’Aurore

Coucher du Dieu Solaire, magie en rouge et or

Fascinant puits d’enfer où  l’océan s’abime

L’enfer est paradis,  Ô spectacle sublime

 

Be hapy rentrant à Port Olonna

Be hapy rentrant à Port Olonna

Parfois  je lève l’ancre, Vogue vers Port Cergy

Raviver amitié, par absence assagie

Retrouver mes racines, quelque peu déterrées

Ne pas  les amarrer,  pour mieux m’en libérer

Port Cergy

Port Cergy

Dans la cité Sablaise, faire la dernière escale

Feindre la cale sèche,  Ne jamais repartir

Se sentir Vendéenne,  Nouvelle vie bâtir

 

Martine / Juin 2015 pour les jeudis en poésie des croqueurs de mots (défi 147)

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Quichottine 06/08/2015 16:51

Je m'en souviens bien... J'avais aimé ce partage entre Olonnes et Cergy.
Le coeur peut avoir aussi deux patries.

Claire-Cerise 05/08/2015 16:07

C'est tout à fait ça, mais il faut oser faire le pas et bien souvent les racines nous retiennent et la vie passe... Vous avez bien raison tous les deux d'avoir 2 ports d'attache. Vous avez trouvé l'équilibre ! Nous avons les nôtres aussi, quoiqu'un peu différents. Mais nous ne sommes pas assez souvent dans le 2ème à mon goût. ... J'aime bien jouer avec les mots moi aussi de temps en temps ! C'est chouette. J'avais un père poète. Je crois qu'il a eu plusieurs récompenses. C'est bizarre qu'on n'en ai pas parlé lorsqu'on s'est vu en juin ! J'aime bien le rythme que tu donnes à tes phrases. Ta poésie danse au rythme de la vague. C'est sympa ! GBizhous Martine... nous sommes sous la pluie, la vilaine !

Claire-Cerise 05/08/2015 16:10

J'ai oublié de te dire que j'aime bcp bcp le reflet dans ta dernière photo ! Bizh !

jm:rober 05/08/2015 15:11

bonjour Martine ,
Ouah ! quel magnifique poème ,
et de merveilleux talents de poésie cachés .....
bonne fin de journée
amitiés

colette 05/08/2015 04:44

C'est magnifique Martine !
Bisous♥

LADY MARIANNE 04/08/2015 15:09

ha oui je suis abonnée à tes blogs !
je l'aime toujours ton poème plein d'amour !!
bises !

Annick 04/08/2015 14:46

poème très réaliste!
entre port Cergy et les Olonnes le cœur penche

Rose63 04/08/2015 08:51

Oh comme c'est bien dit tout ça
J'aime les chants plaintifs des gréements
Bonne journée

D@net 04/08/2015 08:44

Bonjour Martine,
C'est très beau..
Bonne journée sablais.
D@net.

jean 04/08/2015 08:40

C'est joliment dit....

dom 04/08/2015 05:37

Très beau poème.
La cale possède encore des ressources ...
Bon mardi.
♥ Bisoux ♥

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

jeanine et rené 21/06/2015 15:43

amour des Sables, amour de la Vendée, un tres beau poème, bravo chere Ma

M'amzelle Jeanne 21/06/2015 14:59

Très beau ce sentiment d'appartenir à une région
Tu en as fait un bien joli poème
Bravo
Je t'envoie une big bise.

tiot mineur 21/06/2015 11:16

salut
bravo pour ce poème
bonne journée

LADY MARIANNE 21/06/2015 09:15

c'est un très joli poème qui montre bien ton amour de la région !!
ce serait même un poème pub pour un syndicat d'initiative !!
bravo !! Bisous et bon dimanche-

claudine/canelle 21/06/2015 09:03

Coup de coeur pour la Vendée et bien sur s'y sentir comme chez soi ...je crois bien que cela va se faire ..
Bel ecrit comme tu sais si bien le faire !!
Bises Martine

Rose63 21/06/2015 07:45

Remarquable et tellement vraie la vie que l'on s'offre par plaisir
Un vrai bonheur :)

lyly 21/06/2015 07:04

vraiment beau
a bientôt
lyly

sido 15/06/2015 19:55

Une belle allégorie en poésie Martine , c'est une chance de pouvoir se sentir chez soi et bien, en deux endroits qui se complètent ;
Bises

chatou11 13/06/2015 19:03

Oupsss oublié que tes mots sont très beaux et que j'ai apprécié, ils sont magiques.
bises de chatou.

chatou11 13/06/2015 19:01

Comme la Vendée est belle, tu as bien fait d'y jeter l'ancre. Je respire l'air marin et je prends le large..merci Martine.
douce soirée à toi et bon dimanche. Bises audoises
chatou

Eglantine 13/06/2015 18:20

je suis admirative et j'ai grand plaisir à lire et relire ton poème !

bonne soirée bises

ariellea Poésies 13/06/2015 17:40

on sent que tu aimes ta nouvelle vie !
super...
bonne soirée
arielle

enriqueta 13/06/2015 15:52

Quel joli destin! ça donne envie!

Ionard 13/06/2015 06:56

Tes mots s'accrochent bien aux sables.... très joliment dit!
Bises
Dany

durgalola 12/06/2015 22:06

j'aime beaucoup - les photos sont belles aussi.
Je ne suis pas très bateau - les regarder oui mais naviguer ... je préfèrerai être mouette et voler au dessus. Bises

annie 12/06/2015 19:13

Bonjour Martine,
Maman est tout prêt maintenant de cette ville devenue mon lieu de balade mais la nostalgie des mes racines méridionales est encore forte alors je comprends !
Amitiés et merci !
Gros bisous.
Annie

Joëlle 12/06/2015 15:15

Un billet bien agréable merci...

venuzia 12/06/2015 11:56

jolies photos, ton texte est un peu tristounet je trouve.
bises et bonne journée

flipperine 12/06/2015 10:15

que c'est beau les sables d'olonne

mansfield 11/06/2015 21:30

Un bien joli poème de moussaillon terrestre!

Jerry OX 11/06/2015 16:24

Que c'est endroit est beau , reposant, avec les vagues, la mer, le port et les bateaux pour témoins, l'on peut passer de jours heureux réchauffé par la caresse du soleil.

Simone L.V. 11/06/2015 13:41

Bel hommage à ta 'deuxième patrie'; j'aime tout particulièrement les trois derniers vers! Bises; Simone

Jeanne Fadosi 11/06/2015 12:12

deux ancrages, fort différents. C'est vrai que les ballades du côté de Port Cergy sont agréables mais ne remplacent pas l'odeur et le bruit et la lumière de l'océan. Une chance de pouvoir garder les deux
bises et belle journée

Quichottine 11/06/2015 10:51

C'est très beau...
Tu as deux ports... et des racines qui t'emportent de l'un à l'autre...
Je crois que c'est bien d'avoir su garder les deux.
Passe une douce journée Martine.
Bises.

Lenaïg 11/06/2015 10:41

Ton "histoire", ta "vie" dans ce magnifique poème, Martine et tes belles et justes photos ;))) ! Merci beaucoup, bises.

ABC 11/06/2015 09:20

Deux ports, deux attaches différentes mais bien réelles.... Trouver l'endroit où l'on est bien et y couler des jours heureux. Tu semble avoir trouvé la bonne escale.

Azalaïs 11/06/2015 08:49

très joli texte sur cette envie d'ailleurs, de bougeotte qui anime tant de retraités
bises et bonne journée

La niçoise 11/06/2015 08:21

C'est si vrai. Si je savais écrire, j'aurais fait le même ! Gros bisous du Port de Nice avant Port au Pecq. Amitiés éloignées mais constantes. A bientôt Mme Martine même si cette année, l'été ne nous réunira pas chez l'une ou l'autre mais par la pensée et via le Net. C'est déjà ça. Bisous à tous les deux.

lyly 11/06/2015 07:09

il est vrai que ce moi de mai 2015 j'aimerai un peu l'oublier
superbes photos
ici temps triste et froid
a bientôt
lyly

clara65 11/06/2015 05:48

Je ne sais pas si je t'ai dit mais je suis aussi un peu vendéenne par mon père et j'ai un nom bien vendéen : RETUREAU !
Donc, quand j'y vais, je m'y sens un peu chez moi aussi.
Ton poème et tes photos me donnent envie d'y aller.
Bonne journée.

jill bill 11/06/2015 04:38

Nouvelle vie à bâtir, je vois pas mal d'aminautes retraités qui lèvent les voiles pour des ailleurs.... pour x raison, dernière tranche de vie ou tout est permis puisque libéré du travail... bises, jill