Je hais la musique

Publié le 1 Juin 2015

Depuis toujours je suis une visuelle, kinesthésique  comme disent les spécialistes de PNL (programmation neuro linguistique)

J’ai besoin de voir et peut passer de très longs moments à observer.
J’ai besoin de toucher, sentir, ressentir ce qui énerve mon Jeff lorsque je caresse les fleurs du jardin. On regarde avec les yeux me dit-il, il est visuel.

Je n’ai jamais été une auditive, tout bruit  qui rompt le silence me perturbe enfin presque car j’aime entendre le matin les oiseaux chanter au jardin et la nuit l’hiver bien blottie dans ma couette entendre les colères de l’océan.

Je ne supporte pas la musique comme le savent tout ceux qui me connaissent bien que ce soit de la musique classique ou plus moderne. Dès que j’en entends à la radio, je change de station ou éteint le poste. Sur mon PC, le son est toujours coupé car je me sens agressée par la musique que certains de mes amis mettent sur leurs blogs.

Cela remonte à très loin. J’ai été élevée par ma grand-mère qui n’écoutait jamais de musique. Mes parents qui m’ont repris à l’âge de six ans (certains disent que tout se joue avant six ans) écoutaient des disques mais que des chansons de leurs idoles : Pétula Clark pour ma mère et les compagnons de la chanson et  Jean-Ferrat pour mon père anti-communiste ce qui est assez paradoxal mais il l’était.  J’ai appris ainsi à aimer les belles chansons à texte pour les paroles mais aucunement pour la musique en elle-même.

J’aime écrire des poèmes car je m’amuse beaucoup à jouer avec les mots et les faire chanter dans ma tête. C’est ma façon de faire de la musique qui ne s'entend qu'avec la tête et le coeur.

J’avais un ami qui avait  la musique dans la peau au point que certains morceaux lui donnaient des frissons.  Je sais donc que mon insensibilité auditive me prive très certainement de moments de bonheur et d’extase mais j’en ai tellement en contemplant toute la beauté qui nous entoure.

Heureusement mon Jeff n’aime pas trop la musique non plus. Nous n’avons donné aucune culture musicale à nos enfants et je le regrette aujourd’hui. Ma petite fille de 7 ans apprend la flûte traversière avec beaucoup de plaisir et j’en suis ravie.

J'ai vécu  pendant longtemps  cette insensibilité musicale comme un vrai handicap à tel point que je n’osais pas l’avouer  à ceux que je rencontrais. Je me suis aperçue aussi en vieillissant que je n’entendais pas très bien depuis longtemps ce qui fait que je parle assez fort et que bien souvent je dois monter le son de la télévision ou de la radio.  Alors aujourd’hui j’assume mon handicap et je le revendique même  en m’amusant de la réaction étonnée des gens à qui je fais cet aveu « je hais la musique ».

Je hais la musique

Je n’ai donc aucune culture musicale, ma mémoire sélective ne retient que ce qu’elle aime.Alors je fus bien embarrassée en lisant le dernier défi pour les croqueurs nous demandant d’écrire en s’inspirant de "VOCALISE" composé par un certain Rachmaninov. Je ne connaissais pas du tout. Il fallait que j’écoute cette musique et rien que cette idée me rebutait. J’ai cherché sur Daily motion et j’ai écouté une version panio de ce morceau, juste le début.  Dès les premières notes, j’ai trouvé cette musique déprimante du genre à vous rendre triste toute la journée. Non seulement Je ne la supportais pas mais elle m’horripilait  j’ai vite arrêté. Je m’en excuse auprès de la jolie pianiste talentueuse que je prenais plaisir à regarder. J’aurais dû continuer juste en coupant le son. J'avais donc décidé de ne pas répondre puisque aucune idée ne m'est pas venue spontanément. Comme je vous l'ai déjà dit, C'est ma nouvelle règle pour ne pas m'obliger à répondre par sympathie ou amitié à des défis qui ne m'inspirent pas.

Et puis, suite à la réponse que Jeanne FADOSI a faite sur mon mon poème "je me rêve escargot"   à mon  commentaire déposé sur son article des jeudis en poésie consacré à la musique, j'ai décidé de lui répondre ici en expliquant mon aversion qui parait si étrange à beaucoup.

 

 

Martine / Mai 2015

Rédigé par Martine.

Publié dans #Vécu

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
J'aime la musique, mais je ne pourrais pas en écouter toute la journée. Mon ordi est aussi le plus souvent muet.
Je crois que c'est comme pour la poésie, la réserver aux moments de pleine écoute possible, aux moments où rien ne viendra la troubler.

Je comprends tout à fait qu'on puisse ne pas l'aimer, la haïr, même. Certains sons me dérangent, m'agacent, me navrent...
J'aime ta façon de parler des oiseaux, de tout ce que l'on entend lorsqu'on sait être attentif à la nature, à ce qu'elle nous offre au quotidien.

C'est ta musique à toi, à beaucoup je crois. Finalement, je crois que tu ne la hais pas... tu as seulement définitivement choisi ce qui te plaît. :)
Répondre
V
quel dommage mais chacun a ses goûts, ses plaisirs et je te comprends bien, je déteste le piano, il me hérisse le poil, mais la musique fait partie de ma vie, point trop, quand même
bises et bon dimanche
Répondre
J
Merci pour ce billet qui m'éclaire davantage (sans te juger tu le sais bien Martine) au sujet de ton aversion pour tout ce qui est musical . Cela remonte à l'enfance , je me disais bien aussi , et oui, parfois une émotion forte ou une privation peut engendrer cette particularité.

Alors, je dirais que pour (peut être ) retrouver ce sens auditif , il te faudrait (enfin si tu le souhaites) écouter une belle sélection de musique (tout styles confondus) et tu pourrais (peut être) ouïr à quel point lorsque les mots et les notes se rejoignent, se confondent ils provoquent une émotion vive.

Comme disait Nietzsche "Sans musique , la vie serait une erreur"
peut être avait il tord ou peut être que Jean Anouilh avait il raison ?

De mon coté , j'aime la BONNE musique et non la SOUPE que l'on entend la plupart du temps (surtout depuis une dizaine d'années )

C'est pourquoi, je m'évertue à faire des chroniques sur les disques et les artistes que j'aime (les disques , parlons en) ..c'est du visuel, un bel objet qui tend à disparaître ..le visuel aussi est important et il va de paire !

Je te souhaite un radieux week end , Martine, avec le bruit du silence pour fond et des mots poétiques à lire avec gourmandise !
Répondre
J
Merci pour ce billet qui m'éclaire davantage (sans te juger tu le sais bien Martine) au sujet de ton aversion pour tout ce qui est musical . Cela remonte à l'enfance , je me disais bien aussi , et oui, parfois une émotion forte ou une privation peut engendrer cette particularité.

Alors, je dirais que pour (peut être ) retrouver ce sens auditif , il te faudrait (enfin si tu le souhaites) écouter une belle sélection de musique (tout styles confondus) et tu pourrais (peut être) ouïr à quel point lorsque les mots et les notes se rejoignent, se confondent ils provoquent une émotion vive.

Comme disait Nietzsche "Sans musique , la vie serait une erreur"
peut être avait il tord ou peut être que Jean Anouilh avait il raison ?

De mon coté , j'aime la BONNE musique et non la SOUPE que l'on entend la plupart du temps (surtout depuis une dizaine d'années )

C'est pourquoi, je m'évertue à faire des chroniques sur les disques et les artistes que j'aime (les disques , parlons en) ..c'est du visuel, un bel objet qui tend à disparaître ..le visuel aussi est important et il va de paire !

Je te souhaite un radieux week end , Martine, avec le bruit du silence pour fond et des mots poétiques à lire avec gourmandise !
Répondre
D
“Quelle musique, le silence!” Jean Anouilh Je n'en dirai pas plus ;)
Bisous Martine.
Domi.
Répondre
D
c'est amusant de voir ta façon de participer au défi ... chez moi, la vue n'existe plus, juste les sons, les caresses, la chaleur .. et chez toi reste uniquement justement juste la vue...
j'ai bien aimé ta participation - bises .. et pour cette musique mélancolique, elle peut t'emmener au paradis ou en enfer (je ne l'écoute pas lorsque je suis déprimée) bises
Répondre
C
Bonsoir Martine, je me pose la question pourquoi devrions tous aimer la musique. Rachmaninov j'adore mais je peux comprendre que tu n'aies pas cette culture là. Je suis comme toi, je suis sourde... ben oui il faut bien l'assumer et je fais aussi crier un peu la télé mais quand je l'éteinds j'apprécie le silence qui suit. Toi tu fais de la musique avec tes mots et elle est toute aussi jolie qu'une symphonie et pour la musique de forcenés que l'on entend sur les radios, non merci. Ne dit-on pas que le silence est d'or. Tout cela est parfaitement exprimé Martine.
Ton billet est génial.
Douce soirée et bises tout plein
chatou
Répondre
H
Bonjour Martine,

Tu as très bien conté ton peu de goût pour la musique et c'est ton droit le plus strict. Un jour, sur une exposition, en province, une personne m'a dit à la lecture de mes poésies que cela lui donnait des frissons dans le dos ( de plaisir heureusement hihihi !). Comme quoi "la musique des mots" peut aussi beaucoup parler au coeur et à l'âme.
Cependant, nous qui sommes des mélomanes dans l'âme, aller, par ex au concert, comme nous l'avons fait samedi, nous procure également ce genre de frissons. Voir tous ces gens "oeuvrer" ensemble pour nous donner du bonheur, je trouve cela merveilleux. Mais, parallèlement, le chant des oiseaux me ravit et m'émeut et je l'écouterai pendant des heures, car cela ne "vrille" pas le silence... Chacun trouve son bonheur en ce monde si vaste en beautés.
Bonne semaine ma Douce et gros bisous. Coryphee
Répondre
L
Coucou Martine
Tiens, je m'aperçois qu'avec l'âge et surtout une ouïe récalcitrante au point de ne plus comprendre les paroles des chants.... je n'écoute presque plus de "grande" ou "petite" musique !!!
Et pourtant, la dite musique classique me tire toujours des larmes, mais je n'éprouve plus le besoin de la savourer... surtout plein son comme "avant"... il y a longtemps !
Je me complais dans ce silence qui révèle les chants d'oiseaux ou de criquets ou de cigales l'été ....
Donc, nous sommes sœurs.... taiseuses !
Quant à la musique moderne : beurk !
Bien à toi, chère Martine et tu vois, tu n'es finalement pas la seule "handicapée" !
Répondre
H
Bonjour Martine !

MERCI pour ta visite et tes encouragements. La poésie, c'est difficile, tu le sais et les avis quand ils ne "démolissent" pas, sont d'autant plus appréciés ! J'espère que ton moral a remonté la pente et je peux comprendre ton état d'esprit, surtout avec cette météo capricieuse. Cela me fait un peu peur pour les vacances... Belle journée ma Douce et gros bisous. Coryphee
L
Coucou Martine. Je ne suis pas surprise, tu nous l'avais donc déjà indiqué. Au fond, peut-être, ne hais-tu pas toute la musique puisque tu es sensible, voire charmée, par les sons de la nature mais tout ce qui est copie, ou artificiel, te laisse indifférente ou même agacée ! Quoi qu'il en soit, tu l'as super bien relevé, ce défi de Lilou, tu nous expliques tout. Merci pour cette page très personnelle très intéressante. Bises.
Répondre
F
je n'aime pas la grande musique mais la variété oui mais tout dépend des chanteurs: du Brel, Bécaud, Brassens ce style là
Répondre
M
Eh bien moi qui aime la bonne musique, peu importe le genre pourvu que cela me fasse frissonner, je respecte ton peu de goût musical car tu as bien su en évoquer l'origine et que je te comprends. Ma fille aussi a joué de la flûte traversière quand elle était enfant, aujourd'hui elle adore le classique, plus que moi, et tant mieux!
Répondre
A
Heureusement que nous n'aimons pas tous les mêmes choses, c'est ton histoire et tu as tellement d'autres passions que je peux le comprendre, même si pour moi c'est difficile à imaginer que l'on ne puisse pas l'aimer...
Répondre
M
Je te comprends martine, la musique m agresse moi aussi ...par contre j aime bien chopin..mais je suis incapable de te dire qui chante dans ceux qu on entend ..tout se ressemble lol

Roo bisous
Répondre
A
je te comprends, il fut un temps où j'écoutais beaucoup de musique surtout quand je travaillais dans la région parisienne et que j'étais coincée dans un embouteillage, j'écoutais surtout les opéras de Mozart en boucle, j'adorais ça mais maintenant les musiquettes d'aujourd'hui m'agacent, je dois aussi avoir des problèmes d'oreille car je ne comprends plus les trois quarts de ce que disent nos jeunes, il n'y a qu'un groupe que je pourrais écouter à la rigueur, c'est boulevard des airs
Répondre
J
voilà un sujet qui au final a permis de creuser cet aversion pour la musique et ton texte est fort intéressant. Je "hais" n'est peut-être pas le verbe le plus juste, ceux qui ont le vertige peuvent-ils dire qu'ils "haïssent" le vide ? Dans notre monde où la pollution sonore est partout, même si ce n'est pas celle dont on s'occupe, je te comprends. C'est vrai que c'est une infirmité qui te prive de certaines joies. Mais il en existe tellement d'autres.
bises et belle journée
Répondre
I
Ah ma chère Martine, j'avais été interloquée quand tu m'avais dit ça et j'avais trouvé bien triste cette situation mais je te comprenais! Pour autant ne penses tu pas que l'on peut trouver une certaine musique ...juste dans les mots? Entends comment chantent certains mots? la plage de Cayola par exemple où vient certains soirs grondait l'océan.....
Je t'embrasse fort
Dany
Répondre
M
Me voici chère Martine.. Heureuse de savoir que je n'étais pas seule.. perso je n'ai même pas tenté de lire.. d'entendre les morceaux choisis. De même que toi lorsque je lis un défi, je coupe la musique je ne peux penser et entendre en même temps
Et, comme toi j'entends mal depuis quelques temps.. mais ce n'est pas la raison de cette aversion !
Je te souhaite une superbe semaine!
Bisous
Répondre
L
J'ignorais ton aversion pour la musique. En ce qui me concerne, je suis loin de tout aimer. La variété française du moment me rafraîchi mais je ne supporte pas la musique classique en général qui me déprime également, le blues, le jazz que je trouve dissonant ! De quoi en faire hurler beaucoup ! Ta copine handicapée aussi et pas que... !!! Gros bisous ainsi qu'à ton Jeff.
Répondre
M
si la musique provoque des transes positives, il est tout à fait normal que cela provoque aussi l'inverse tant il est bien vrai qu'il faut de tout pour faire un monde
pour toi l'effet de ces sons est désagréable et il est fort possible que ce soit lié à ta mauvaise audition .. car la gêne à l'air physique
tu as dû bien être embêtée dans la vie .. il y a de la musique partout !!
bises et merci pour ce texte
Répondre
B
Je crois me souvenir avoir lu quelque part que Freud n'écoutait jamais de musique.
Répondre
L
Tu n’aimes pas la musique, la grande, la pop, le rap (que je déteste) mais tu as tout à fait le droit... Je pense à lire ton texte que c'est plutôt une méconnaissance mais même pas grave... En tout cas, je te remercie infiniment de ta participation et je trouve le défi bien relevé.
avec le sourire
Répondre
J
En effet c'est pas courant ça... mais ton droit ! J'aime la musique, pas toute... la grande, euh... dur dur pour moi, alors je me suis amusée avec le pianiste.... Bon lundi sans alors, jill
Répondre