Sale guerre

Publié le 6 Novembre 2015

Sale guerre

Boire pour éponger

Boire aux déboires de guerre

Mourir inconscient

Sale guerre
Sale guerre

Guerres au féminin

L’usine champ de bataille

Œuvrer pour la France

Sale guerre

Mourir en héro

Pas pour aujourd’hui

Peut-être demain ?

Sale guerre

Imiter papa

Jeu de guerre, jeu de vilain

Pour quel avenir ?

 

Martine / Novembre 2015 pour le coucou du haïku du vendredi

sur des photos et affiches d'une exposition très intéressante "temps (tant) de guerre) qui a lieu en ce moment et jusqu'au 29 novembre 2015 au château de la Roche Guyon (Val d'Oise). Reportage à venir le 11 novembre 2015 sur un de mes autres blogs http://www.cergyrama.com

Rédigé par Martine.

Publié dans #Haïkus

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
De circonstance, tu t'es montrée bien inspirée!
Répondre
D
il y a de superbes belles affiches. Une belle exposition
Bonne semaine tous les deux , bisous
Répondre
F
les enfants aiment imiter les adultes mais ne comprennent pas les horreurs des guerres
Répondre
F
Bravo ; j'aime beaucoup tes mots pour illustrer ces images. bON DIMANCHE
Répondre
C
Des mots et des images en parfaite harmonie. Bon dimanche Martine et bises tout plein/ Chatou
Répondre
V
jolis textes un peu morbides
Répondre
D
de beaux textes courts et évocateurs
le premier me fait penser à une personne du quartier qui dès le matin va acheter ses boites de bière. Il doit en boire des packs et des packs ... on le voit en boire, on le voit en transporter. Bises
Répondre
S
Joli partage merci
Bisous
Répondre
C
Superbe prestation pour ce sujet qui reste à jamais douloureux ... texte et photo originales en trouvailles!
Belle soirée par chez toi Martine !
Nicole
Répondre
C
Défi magnifiquement relevé, Martine ! Bravo et bonne poursuite de ce vendredi ! Bises♥
Répondre
A
ces affiches me parlaient!
j'ai bien aimé l'expo à La Roche Guyon!
belle inspiration!
Répondre
L
ha oui l'alcool surtout la 1ère guerre je crois-
c'est bien trouvé , les femmes au travail aussi-
j'aime beaucoup chapeau- !! bonne journée-
Répondre
J
l'alcoolisme, effet collatéral de la guerre ? je découvre ces campagnes des femmes contre l'alcoolisme. Intéressant.
Répondre
Q
Superbe page, Martine.
Je pense hélas que la guerre aura toujours ses fans, au moins tant que des pays fourniront les armes et en tireront une grande partie de leur richesse. La France, l'un des plus grands fournisseurs d'armes.
Merci pour l'expo.
Bisous et douce journée.
Répondre
A
Guerre et paix
en un roman d'amour
l'amour se meurt
Répondre
L
superbe
a bientôt
lyly
Répondre
L
Bonjour Martine. Des affiches parlantes devant lesquelles tu nous permets de réfléchir aussi et tes haïkus sont superbes ainsi que ton titre. Paradoxes, tromperies ! Même les mères de famille oeuvrent à l'entreprise de mort à grande échelle, les blessés sont presque honteux de ne pas être morts, le pinard le carburant du héros ... Merci beaucoup, bises.
Répondre
M
Jolie affiche représentant bien la guerre et les occupations de ces pauvres gens Nous avons de la chance de ne pas avoir vécu cette triste époque
Répondre
C
J'avais ouvert une communauté l'an dernier pour commémorer cette sale période mais j'ai arrêté car il me semble qu'on a assez de guerres aujourd'hui encore et qu'on ne peut pas toujours être dedans, même si bien sûr on n'oublie pas.
Les pauvres poilus essayaient d'oublier avec l'alcool, très certainement.
Ton haïku est bien réussi.
Amitié
Répondre
J
L'homme du peuple mobiliser malgré lui, tenir bon coûte que coûte pour espérer rentrer au pays... quant aux grands magasins en 14... ils suivent !!! Merci à toi, bises de JB
Répondre
M
Bonjour Martine,

La sale guerre de papi. Comme s'il y avait de belles guerres! Les hommes ont de ces expressions pour en parler.
Tu as trouvé des photos et affiches très intéressantes comme appui pour tes poèmes très pertinents
bises
Répondre