Parties de jambes

Publié le 28 Avril 2016

Parties de jambes

Que vous soyez :

En l'air,
A l'air.

Menues,
velues

Brisées
sciées.

Molles
folles

De bois,
en soie.

Bronzées,
pelées.

Douces,
rousses.

 

Que vous ayez vingt-ans
Que vous ayez cent ans

 

Qu'aussitôt vous chancelliez,
Qu'aussitôt vous féchissiez.


Que vous soyez couvertes,
Que vous soyez ouvertes.

Que vous soyez de flanelle,
Que vous ne soyez belles

Que vous fassiez des ronds.

Que vous soyez en coton,

Que vous fassiez des jeux,

Que vous soyez en feu

 

JAMBES, JE VOUS AIME

 

Martine pour les jeudis en poésie des Croqueurs de mots  (réédition d'un poème de 2008 légèrement modifié car je suis en pause petites filles)

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
É
Bonjour Martine. Bravo pour ce joli poème en l'honneur de nos jambes si utiles !
Répondre
Z
Excellent Martine, Bravo.
Bises et bon début de semaine - ZAZA
Répondre
S
Défi tenu qui m'enchante. Du ton, du rythme, des jambes... Bravo!
Répondre
C
Un sujet pas facile et pourtant bien traité !
Bonne fin de semaine.
Répondre
C
Bonne poursuite de cette pause petites filles, Martine et merci pour superbe réédition ! Bonne fin de ce jeudi ! Bisous♥
Répondre
D
je trouve la photo très rigolote et merci à ces remerciements pour nos jambes. Elles nous emmènent partout. Il y en a même qui vont jusqu'à Compostelle à pied. Bises
Répondre
L
sympa tes jambes poilues ou pas !!
même le chat s'y colle !! bravo !
Répondre
A
je ne ferai pas de ronds de jambes pour te dire que c'est sympathique.
bonne soirée
arielle
Répondre
J
Bonne pause petites filles et bravo pour cette réédition , j'aime beaucoup
Bisous
Répondre
V
pause petites filles très important
profites en
bises du jour
Répondre
M
Tout beau et très original! Bise et bon jeudi tout doux!
Répondre
M
Jolies ronds de jambes sans jeux de mots laids!
Répondre
J
les goûts et les couleurs à propos des jambes peuvent aussi conduire à des excès terribles pour le futur de celles qui se torturent ou se laissent torturer, servitude volontaire ou non (je pense aux pieds bandés des asiatiques, des jambes cachées, mais aussi des talons ultra-hauts ou des chaussures de mecs ultra pointues et étroites ... Dire qu'il a fallu à ma génération se bagarrer pour avoir le droit de porter le pantalon. A de rares exceptions près, les garçons de nos derniers siècles n'ont pas l'autorisation sociale ou légale de montrer leurs jambes en toutes occasions (évidemment je ne parle pas de la plage) sourires
bises
Répondre
Q
Une jolie réédition.
Bravo, Martine.
Répondre
L
Hé hé hé, voici une déclaration d'amour originale, Martine ! Je crois que je ne l'avais pas encore lue, de quoi me réconcilier avec les miennes qui manquent d'exercice ... Et la photo, c'est trop rigolo ! Bravo, bizzz.
Répondre
J
Et sans que ferions-nous... même le chat !! ;-)
Répondre
L
wouah wouah hou !!!
Répondre
L
je viens te souhaiter un excellent weekend
a bientôt
lyly
Répondre