Sacrée souris

Publié le 4 Avril 2016

Sacrée souris

Comme chaque soir Charlie veille. Il observe la rue et notamment la maison d’en face. La nuit si tous les chats sont gris, les murs, illuminés par les réverbères, sont roses. Soudain Lola apparait au seuil de sa maison se préparant à sortir pour aller se distraire en ville. Elle est angoissée, méfiante. Elle sait qu’elle est à la merci d’un ennemi inconnu qui lui veut du mal. Elle regarde à droite, à gauche, lève la tête. Elle va sortir. Lola sort. C’est une sacrée souris qui sort chaque soir pour vivre dehors ses amours en toute liberté.

Charlie à la fenêtre de la maison d’en face, à travers les rideaux, la regarde s’éloigner rapidement. Il pose ses jumelles, descend le vieil escalier. Dans l’entrée il enfile ses gants, revêt rapidement sa veste en laine, prend, sur sa table de salle à manger, une enveloppe sur laquelle sont collées 4 lettres découpées dans du Papier journal L O L A : à l’intérieur une feuille de papier avec ces quelques mots faits de lettres découpées dans des revues : « Le chat n’est pas là, danse jolie souris, danse … avant de mourir».. C’est la cinquième lettre anonyme qu’il écrit à Lola sa voisine d’en face une femme blonde aux yeux bleus, une sacrée souris aussi bête qu’elle est jolie et infidèle. Elle doit payer son inconstance. Charlie se sent investi d’une mission divine : Exterminer les femmes adultères. Il sort de chez lui, après avoir vérifié qu’il n’y avait personne, traverse la rue et dépose l’enveloppe dans la boîte aux lettres de Lola. C’est sa dernière lettre anonyme. Il l’a assez effrayée et fragilisée.

Il pourra, la prochaine fois, passer à l’action et l’empoisonner comme on se débarrasse des souris avec la mort aux rats. En attendant il prend la direction de l’hôtel de la souris verte pour retrouver Lola qui l’attend comme chaque soir où son mari est absent pour une dernière nuit d’amour chaude et coquine.

 

Martine / Avril 2016 pour le défi 163 des croqueurs de mots animé par Jill bill

Rédigé par Martine.

Publié dans #Ecrits divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Oh là là, quel suspense ! Et quel vilain monsieur ce Charlie, de quoi je me mêle ! Une mission divine, on aura tout vu ! BRAVO ma Douce, j'aime, j'aime et j'aime aussi trembler parfois hihihi !
Bisous. Coryphee
Répondre
J
Excellent ! les pervers sont une race en voie de prolifération méfions nous
Bien ficelée ton histoire
Bravo
BIses
Répondre
M
OOOOh! L'affreux! L'abominable! Mais c'est sacrémeznt tourdu ça!
Quelle imagination! Bravo Martine. J'aime!!!!
Bises
;)
ps: je posterai demain matin mon billet dominical
Répondre
M
Eh bien il en a du toupet Charlie!
Répondre
D
juste pour te dire que je te souhaite encore beaucoup de douceur et de soleil ... en Lorraine, il fait plus doux, mais que d'humidité. Bises
Répondre
D
Oh qu'il est vicieux, tu pourrais faire un thriller de cette histoire ;)
Bravo, vraiment bravo.
Bisous Martine.
Domi.
Répondre
L
Il est vrai que lorsqu'on met les gens dans la peur, ils sont manipulables... Voilà comment on peut tomber dans le piège....Pauvre Lola !
Et je parie qu'il l'a plaint et la console lorsqu'elle lui parle des lettres anonymes !!! pffffff
Terrible, Martine ! et superbe, comme d'hab ...
Merci et un grand bravo
Bisous
Répondre
J
oh là là ! ce n'est pas une histoire à l'eau de rose et pourtant le ton léger pourrait un instant le laisser croire. bravo bises et belle soirée
Répondre
J
oh le vilain père vert !!!
superbe chute martine
Répondre
Q
Oups... elle ne sait pas dans quels bras elle va se jeter.
A la fois complice et bourreau...

Un texte superbe, Martine. J'adore !
Répondre
J
Lola lit dans son lit
Lola ne supporte pas un lit vide
alors Lola fuit.sa nuit
Charlie comprendra et du mal jamais ne lui fera.
Répondre
D
cela me fait penser à RJ Ellory et ses tueurs en série.
Tu pourrais nous écrire une suite e merci pour ce bon moment de lecture
Bises
Répondre
M
L'affreux, certains tueurs sont bien tordus dans leurs manigances !
Bonne soirée martine
Répondre
L
Non, même chez les Souris, tout tourne autour de cela ! Décidément, dans quel monde vivons-nous...
Ah, je dois te laisser, un rendez-vous galant m'attend. Douce nuit Jolie Fleur.
Répondre
F
Mais c'est une sale bête ce Charlie ! Il joue sur les deux tableaux! Méfiance petite Lola, le grand méchant chat va te manger toute crue!
Répondre
E
hou le vilain personnage ! :-) un beau thriller !!!! on attend la suite ...ira t il jusqu'au bout de ses funestes projets ? la suite au prochain numéro :-)
Répondre
A
Hypocrite et profiteur, Lola, elle, est trop confiante !!!!!
Répondre
L
Bien original, Martine, on ne se doute pas au début où tu nous emmènes ! Le rose est trompeur, ou éphémère, il est peu à peu recouvert par l'ombre d'un polar noir. Puissante impression qui se superpose à la photo, bravo ! Bizzz.
Répondre
I
Ou là mais c'est..... machiavélique.... pauvre Lola!
Bises et belle journée
Dany
Répondre
D
Bonjour Martine,
A l'Amour à la Mort. Des souris et des hommes .Dis-donc sacré amant que celui-ci ( sourire)
Bises, belle semaine
Dominique
Répondre
L
belle histoire
bises et a bientôt
lyly
Répondre
Z
Une drôle de souris Martine, belle historiette ! Bises et bon début de semaine, même si la pluie est revenue
Répondre
J
Bonjour Martine... oh tu me fais penser à Jack l'éventreur... ah si Lola savait !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Une histoire qui donne des frissons, un quidam dont on donnerait le bon Dieu sans confession ! Merci à toi bon lundi croqueurs, bises de jill ;-)
Répondre
C
Ah le voyou, il joue double jeu ce psychopathe ! j'ai la phobie des souris, des vraies, tu sais je suis du style à grimper sur la chaise, si j'en vois une !
Bien amicalement.
Répondre
C
Oui, c'est une sacrée souris, en effet, Martine ! J'♥ beaucoup ! Bravo ! Défi magnifiquement relevé !Bonne semaine ! Bisous♥
Répondre
M
Oh, trop mignon, que ta photo est belle, j'adore!!! Bise et bon lundi tout en douceur!
Répondre