Ce matin de Noël en Cadeau

Publié le 15 Décembre 2016

Pour les jeudis en poésie des croqueurs de mots (défi 176 des croqueurs de mots), je réédite le poème publié sur ce blog qu'une amie Brigitte m'avait écrit un jour de Noël pour me remercier de lui avoir prêté ma maison que j'avais délaissée pour les fêtes  pour qu'elle puisse fêter Noël 2011 avec toute sa famille autour d'elle  (suite à un accident elle ne pouvait accéder à son appartement à cause des escaliers à monter)

Photo PIXABAY

Photo PIXABAY

Ce matin de noël….en cadeau !

En regardant par ta fenêtre,  j’ai vu

Un rouge-gorge sur une branche

Juste au dessus de l’appentis moussu

En regardant par ta fenêtre, j’ai vu 

Le ciel se parer de voiles bleu,  et puis

très vite agrippées dans le décor

de longues écharpes de tulle gris

En regardant par ta fenêtre, j’ai su

que la destinée pouvait être ainsi

bleue un jour et l’instant suivant

d’un sinistre décourageant

je n’ai plus voulu voir ceci.

En regardant par ta fenêtre

J’ai apprécié le silence

Juste avant la douce affluence

Et je me suis dit

que je pouvais bien être auteure

mais pas forcément à la hauteur

de ta confiance, de…

alors je me suis mise à démêler les mots

à séparer les vrais, des faux

je voulais au moins te faire ce cadeau

que mes mots soient simples et clairs

uniques et sincères

qu’ils disent mieux que ma bouche

ce que je pensais de telle situation.

En regardant par une autre fenêtre

derrière tes voiles d’organdi

J’ai vu surtout, l’amitié sans contrepartie

la pudeur, des gestes simples et bons, 

Et des sanglots derrière ta voix parfois,

au souvenir de moments amers…

En regardant par ta fenêtre, j’ai vu

j’ai vu le matin devenir banal et doux

et j’ai souri…

en pensant au Champagne que j’allais boire

à l’assemblée réunie, à l’enfant blond

aux cadeaux qu’il allait bientôt ouvrir…

 

Le nez dans mon verre,

les coudes sur ta scintillante nappe verte,

c’est à ta table, là devant ta fenêtre que j’ai su

qu’au seuil de l’été, un souffle nouveau

viendrait encore illuminer d’or, ma vie.

 

Brigitte Lecuyer

En relisant ce poème je suis très émue.

C'était une belle amitié que j'ai brisée. Ayant un amour propre très chatouilleux surtout quand on critique mes valeurs, Je peux être parfois stupidement intolérante et susceptible. J'aurais du te dire que tu m'avais blessée au lieu de t'exclure ainsi mais je suis une taiseuse et je ne me referai pas hélas.

Si tu me lis aujourd'hui Brigitte, je voulais te dire que je le regrette et je te souhaite un très joyeux Noël.

Rédigé par Martine.

Publié dans #poèmes de mes amis

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Moi aussi je me sens émue à la lecture de ce poème que ton amie t'a dédié. J'ai connu moi aussi ce genre de situation et souvent j'ai regretté de ne pas avoir pu renoué les liens. Je souhaite de tout mon coeur que cette amie viendra te lire .
Gros bisous Martine et bonne fêtes de fin d'années, qu'elles t'apportent une meilleure santé.
Domi.
Répondre
D
c'est un beau poème ; l'amitié comme l'amour a ses hauts et ses bas ; savoir se tendre vers l'autre pour reprendre aujourd'hui une belle amitié est bon ... je te souhaite de vous retrouver. Bises
Répondre
N
Tu sais ce que je te souhaite? Qu'elle puisse te lire et te pardonner, ma chère Martine. La susceptibilité est mauvaise conseillère. C'est Noël bientôt, il faut y croire...Je te le souhaite. Belle soirée
Répondre
F
Un beau poème de remerciement . C'est dommage que cette amitié soit terminée; on ne dit jamais assez combien la parole permet de régler les conflits et les malentendus. Comme toi, j'ai du mal à parler (j'écris plus facilement) mais je en suis pas rancunière du tout ,je ne sais pas si c'est un défaut ou une qualité!
Répondre
H
Bonjour Martine, très beau poème, vraiment très émouvant j'espère quelle pourra le lire, c'est beau, mais si fragile une amitié. Bises très amicales. Henri.
Répondre
L
ho dommage-
j'espère qu'elle va te lire--- un beau cadeau de se revoir pour ce prochain Noel !!
bisous !!
Répondre
C
Très émouvant Martine.. bonne fin de semaine et bises tout plein.
chatou
Répondre
S
très beau poème! Il n'est pas facile de reconnaître ses erreurs, c'est très courageux à toi et si ton amie le lit elle verra dans ton cœur une sincère envie de reprendre votre amitié
Répondre
L
Coucou Martine. Il y a en effet des moments affreux dans nos vies où nous ne trouvons plus sur la même longueur d'onde avec des amis pourtant très chers, après il faut tout faire pour se retrouver à nouveau à un même carrefour ! "Tout faire", tu viens de le faire. Gros bisous.
Répondre
J
oh oui moi aussi j'aimerais qu'elle te lise. C'est un beau cadeau d'amitié que tu lui avais fait en lui prêtant ta maison pour Noël et un très beau poème qu'elle t'a écrit pour te remercier. Il y a des valeurs sur lesquelles on ne peut pas transiger. Et ce n'est pas toujours facile de dire quand on a été blessé par d'autres mots, à ceux qui les ont prononcés. Si elle ne le lit pas et si tu a un moyen de la joindre, peut-être pourras-tu lui faire parvenir ce message.
bises et belle journée Martine
Répondre
É
Le poème de ton amie est très beau : une belle façon de te remercier pour ta générosité. Ce serait bien qu'elle te lise et que vous puissiez vous expliquer. Pourquoi ne pas lui envoyer par mail un petit mot ou un lien vers ton article ? A sa place cela me toucherait. Bisous
Répondre
I
Oh je voudrais tant qu'elle te lise.......
Bises
Dany
Répondre
Z
Il est magnifique ce poème Martine. Merci de l'avoir partagé.
Bises et bon jeudi
Répondre
Q
Je souhaite de tout coeur qu'elle te lise.
C'est un merveilleux poème.
Répondre
J
;-) no comment... bises
Répondre
S
Très joli, j'espère aussi qu'elle va te lire.
Répondre
D
Le poème est merveilleux et j'espère que ton amie va te lire.
Très belle journée, bises
danièle
Répondre
M
Tellement beau, magnifique! Bise, bon jeudi tout doux!
Répondre
C
Oh ! Comme c'est beau et touchant, Martine ! J'espère oui, qu'elle te lira ... Bon et doux matin ! Bises♥
Répondre