Exilia, la cigogne exilée

Publié le 1 Mars 2017

Je suis une cigogne, je vivais en Afrique

Jadis tous les hivers, au nord du Mozambique

Dans le joli delta, du grand fleuve Zambèze.

A cette époque-là, je n’étais pas obèse

Pour manger je chassais, reptiles coléoptères.

Un hiver j’ai migré, avec mes congénères.

Dès lors à bourg en Bresse, toute l’année j’habite.

Elégante,  je plane dans des valses fortuites

Au-dessus de la ville, l’hiver comme l’été

Sous le regard heureux, de passants épatés.

Au sommet d'un grand arbre, j'ai bien emménagé

Photo Martine MARTIN

Photo Martine MARTIN

Plus besoin de chasser, j’ai un garde-manger :

Une grande décharge, nourriture variée,

Déchets de toutes sortes, aliments avariés

Sous mes hautes pattes, gracieuse et conquérante,

En princesse je trône, sur les tours flamboyantes

Du Royal Monastère, un chef d’œuvre gothique

Prolongeant ainsi, les statues drolatiques.

Photos Martine MATINPhotos Martine MATIN
Photos Martine MATIN

Photos Martine MATIN

Que je ne puisse jamais avaler de plastique !

Vivre ici bien longtemps, heureuse et amnésique.

Autrefois migratrice aujourd’hui exilée

Le prénom d’Exilia, la poète m’a donné

Martine / Mars 2017

N.B. : j'ai repris un de mes billets de 2015 sur les cigognes de Bourg en Bresse  (ci-dessous en lien) avec un court poème  que j'ai transformé et rallongé pour les besoins des  prénoms du Mercredi (aujourd'hui Exilia)

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Un bel oiseau, en Alsace c'est un porte-bonheur, tu l'as joliment complimentée Martine
Répondre
M
Très beau, ode à la liberté!
Répondre
G
Ici dans le toulousain c'est très rare de voir des cigognes ! Merci pour cet agréable et intéressant partage . Cordiales amitiés & à +
Répondre
P
Bonjour Martine
Superbe poème, j'ai adoré le texte et surtout son contenu et de la façon dont il a été écrit.Oui je crois que cette cigogne aurait mieux fait de rester dans son pays d'origine, mais n'y a-t-il pas de décharge là bas aussi ?je te souhaite un très bon weekendBisous@lain
Répondre
R
Une charmante exilée que cette exilia...Bisousssss
Répondre
S
Belle cigogne. J'aime beaucoup les deux derniers vers
Répondre
A
sympathique cette cigogne ! évitons de lui donner du plastique à manger...
bonne soirée
arielle
Répondre
F
J'avais entendu à la télé que beaucoup de cigognes ne repartent plus et se nourrissent dans les décharges à ciel ouvert! Je n'en ai vu qu'en Alsace. Ce sont de beaux oiseaux. Bises
Répondre
C
J'en ai vues pas mal en Alsace; l'année dernière. On nous a expliqué qu'à une période, il n'y en avait plus assez et qu'alors, on les avait empêchées de migrer en les enfermant en volière pendant trois ans après leur naissance et cela a marché ! à présent, celles qui le veulent peuvent repartir car il y en a suffisamment.
C'est un bien joli sujet que tu as adapté pour le prénom.
Très bonne soirée.
Répondre
J
En Moselle j'ai vu les grues cendrées... avec elles le printemps va arriver !
Répondre
J
Sédentaires et quelquefois obèses. et ce plastique qui fait mourir à petits feux la faune de la planète entière ! dramatique Bises
Répondre
I
Hum exilée à côté d'une décharge.......ne regrette -t-elle pas sa lointaine Afrique?
Images tout à fait étonnantes!
Bises
Dany
Répondre
M
Oh tout beau, superbe! Bise, bon mercredi tout en douceur!
Répondre
K
Un très joli poème, lourd de sens. Pas sûre que l'exil soit synonyme d'eldorado. Avoir sous la "patte" de quoi se nourrir sans saveur, est-ce vraiment enviable ? ... Toujours est-il qu'au sommet des arbres ou des tours, les "princesses" doivent faire le bonheur des burgiens ou autres passants. Tes photos sont superbes, tu as eu beaucoup de chance d'en voir aussi bien.
Bisous et bonne journée.
Répondre
S
J'aime ton article
Bravo
Bonne journée
Gros bisous créoles
Répondre
L
une belle participation ! bien trouvé avec la cigogne !
un volatile apprécié de tous-
bisous et bon mercredi-
Répondre
J
Superbe le poème comme les photos Un vrai plus la présence de ces oiseaux dans le ciel de Bourg en Bresse et sur les tours des édifices . Les Dombes ne sont pas loin non plus et elles doivent se trouver bien dans ce secteur .
Bonne journée
Bisous
Répondre
É
Joli poème pour Exilia la cigogne ! Bonne journée Martine
Répondre
A
elle a préféré le confort et la sécurité au rêve et au voyage mais en quoi Bourg en Bresse serait-il moins joli que le fleuve Zambèze
bises et bravo pour ton joli texte
Répondre
S
Un bel oiseau qu'on aime admirer. Elle est comme nous, à force de ne plus assez bouger, on s’empâte !
Répondre
L
hélas ! mais un si bel oiseau arrivé dans les décharges, mais certaines continu le long voyage, dans les marais près de chez nous elles y sont bien pas de décharges mais des batraciens et autres aliments dont elles raffolent.
bises amicales
lyly
Répondre
J
Bonjour élève Martine... Exilia a trouvé à Bourg en Bresse un certain bonheur alimentaire, depuis... il n'est plus ce nomade, certes ça fait plaisir à voir à l'année, mais contre nature... allez sois le bienvenu à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB ;-)
Répondre