Au diable la varice

Publié le 1 Juin 2017

Au diable la varice

Ouille,  Ouille, Ouille

Ouille,  Ouille, Ouille

Au secours

A la bouchère

A la malfaiteuse

Vandale

Vengeance

Je suis démoli

Je suis anéanti

Elle m’a torturé

Elle m’a déchiqueté’

Qu’à t’elle fait de ma jambe ?

Où est la varice ?

Ma belle varice

Sans toi je suis foutu

Je n’en peux plus

Je me laisse mourir

Sans coup férir

Que va-t-elle donc  faire

De ce bout de chair

Qu’elle brandit en l’air

Comme un trophée

Qu’elle va bouffer

Je ne peux plus marcher

Mes amis aidez moi

De grâce, arrêtez-la

C’est une dangereuse folle

Pire que du vitriol

Ne seriez-vous pas complice ?

Rendez-moi ma chère varice

Je vous vois sourire

Certain même rire

Vous  êtes des détrousseurs

Je vais me venger sur l’heure

J’ai dérobé son grand  bistouri

Attention Comptez vos abattis

Je vais tous vous  faire  harakiri


Martine / Juin 2017 pour les jeudis en poésie du défi 187 des croqueurs de mots (une parodie du monologue d'Harpagon de l'Avare de Molière)

Rédigé par Martine.

Publié dans #Parodies, #Poèmes coups de coeur

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Bravo pour cette parodie pleine d'humour ! Bonne journée et bisous
Répondre
M
Bonjour,

Je viens de chez les caphys suite à leur revue N° 6.

Et moi qui luttait contre ces pauvres varices!... ;-)
Bon dimanche,
Mo
Répondre
L
bravo ! tu seras dans notre revue de blogs de samedi prochain
Répondre
L
Lu avec délice ! Excellentissime, du mordant et du rire à gogo, bravo ! Gros bisous, Martine.
Répondre
V
excellent!!! super intéressant et utile pour un débutant comme moi
Répondre
N
Voilà pourquoi les gamins ont peur des blouses blanches!!!! Belle soirée, Martine, et gros bisous
Répondre
M
Mais quel beau découpage, il faut avoir un véritable trop plein en soi!
Répondre
W
Bonjour
Elle est pas très contente, hein!
Bisous
Répondre
U
Mais que fait Harpagon ?
Répondre
F
ça devient dangereux ici ! Je n'ai pas pris la varice promis et je contre l'avarice .
Très drôle cette histoire. Les femmes en blanc ,je les ai découvertes avec mes enfants
Passe un bon week end .bISES
Répondre
C
Les BD des femmes en blanc! J'ai toute la collection! Bien vu Martine. Chloé
Répondre
I
Excellent! j'ai bien ri!
Bisous du soir
Dany
Répondre
D
Super rigolo. Bises
Répondre
J
Excellent , bravo pour la varice en mode parodie .
Répondre
S
Bel humour, un texte agréable à lire
Répondre
A
Beaucoup d'humour dans cette parodie, je t'imagine t'amusant à l'écrire !
Répondre
É
Bonjour Martine. Très drôle ta parodie de l'avare ! Bonne journée et bisous
Répondre
A
Bonjour Martine.
Il me semblait bien que le rythme de la poésie me disait quelque chose. C'est très bien fait et très drôle, bravo. Mais ça n'engage pas à se faire opérer (moi, je devrais, je recule, je recule.) Maintenant, je sais pourquoi.
Bisous et bonne journée
Répondre
P
Bonjour Martinehihihi, j'ai bien aimé le cri d'un homme désespéré pris comme cobaye par une bouchère, mais il y a aussi des bouchers, ça existe dans ce milieu !Merci pour ton passage sur mon blogJ'espère que tu vas de mieux en mieuxGros bisous@lain
Répondre
Z
Aie, aie, aie un stripping qui s'est mal passé ! Bises et bon jeudi Martine
Répondre
D
j'adore! bravo, j'admire ton imagination.
très belle journée, bises
danièle
Répondre
J
Eh eh, je collectionne cette série... pas d'avarice sur l'humour en cet endroit pas un conte de fée, quand on peut s'en passer, bises, jill
Répondre
C
Bravo Martine !!! C'est super ! J'♥ ! Bon matin de ce jeudi ! Bisous♥
Répondre