Parfums divers et variés / Alexandrin d'Henri

Publié le 15 Juin 2017

Je ne pouvais pas terminer cet hommage à Henri pour le défi 188 des croqueurs de mots sans publier un de ses alexandrins. Henri était du beau village de Margaux connu pour ses grands vin alors j'ai choisi celui ci-dessous


 

Cliquez sur la photo pour la voir en grand

Cliquez sur la photo pour la voir en grand

Parfums divers et variés

Etant au pays des meilleurs vins du monde,

Pour en parler les qualificatifs abondent.

Je vais donc tenter de vous parler des saveurs,

Celles-ci s’offrant à nous par l’odeur.

Il faut avoir eu une bonne initiation,

.Pour participer à une dégustation.

Même si cela peut paraître théâtral,

Il ne faut pas que ce soit caricatural.

C’est en priorité l’examen visuel,

Qui n’a naturellement rien de virtuel.

Il permet de contrôler la limpidité,

C’est déjà un premier gage de qualité.

Du violet au brun, en passant par le grenat,

Vision première, c’est déjà le nirvana.

Et puis alors viendront les senteurs sous le nez,

Où il n’est pas question de pouvoir chicaner.

Enfin va arriver l’examen gustatif,

Qui devra donner un avis définitif.

Si déguster un grand vin doit être un plaisir,

Il faut surtout essayer de bien le choisir.

En gardant dans la tête cette citation,

A consommer toujours avec modération.

Henri LANDA (19 Juin 2014)

Rédigé par Martine.

Publié dans #poèmes de mes amis

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Un hommage à à hauteur de notre poète du sud ouest!
Répondre
H
Belle analyse de ce poète épicurien, tout y est. BRAVO !
MERCI ma Douce pour ce partage.
Je t'embrasse fort et te souhaite un excellent WE. A bientôt ! Coryphee
Répondre
N
Je ne le connaissais pas mais j'adore ce poème tout en odeurs et rondeurs. Merci pour cela. Belle journée, Martine
Répondre
É
Bonsoir Martine. C'était un beau poème. Henri avait du talent. Bisous
Répondre
D
Un bel hommage pour un homme bon. Cet apres midi nous sommes allés à l'enterrement du collègue d'olivier. C'etait simple et chaleureux. Sa maladie n'a pas ete découverte à temps. Il avait 69 ans. Bises
Répondre
Q
Je n'étais pas une lectrice assidue de son blog... mais je découvre ses poèmes ici et là, ils me font regretter de ne pas avoir plus de temps pour tous.
Bel hommage, Martine.
Bisous et douce soirée.
Répondre
C
Bonsoir,
un bel hommage pour votre ami.
Bonne soirée
Bises sous l'orage, enfin il vient de finir.
Répondre
C
Un très bon choix Martine pour cet hommage à Henri en ce jour !!! De là où tu es : Santé, Henri ! À ta Vie avec un grand V !!! Bonne poursuite de ce jour Martine ! Bisous♥
Répondre
J
Oui je me souviens de cet éloge en alexandrin pour ce vin qui se déguste .
Merci Martine
Bisous
Répondre
I
Il savait parler du vin! un autre bel hommage pour Henri
Bises
Dany
Répondre
C
Un bel hommage...Amitiés
Répondre
C
Un connaisseur notre Henry qui savait déguster les petits plaisirs de la vie. Un voyageur aussi qui savait si bien vanter les régions et leurs spécialités. Merci de ce partage Martine. bisous. chloé
Répondre
A
Ayons une pensée pour lui à chaque fois que nous boirons de ce bon nectar de nos vignes.
Répondre
Z
Joli poème d'Henri que tu viens de me remettre en mémoire, merci Martine. Bises et bon jeudi
Répondre
L
je ne peux boire ce nectar, hélas peut importe le vin que je boit j'arrive pas a trouver cela bon, je trouve de l’âcreté mes yeux se mettent à pleurer et d'horrible grimace me déforme le visage ce qui fait rire beaucoup, alors je n'y goûte plus et je laisse les autres se régaler avec ces vins de bordeaux, bourgogne etc...
bises amicales
lyly
Répondre
M
Un bel hommage à ce bon vin ! Merci pour la leçon d’œnologie...J'habite au pays des vignes (Côteaux d'Aix) mais celui qui est produit chez moi n'a pas le panache d'un Château Margaux, mais il s'exporte paraît-il surtout le rosé...Bonne journée
Répondre
P
Bonjour MartineJe suis désolé pour le lien sur mon article de Caen, je l'avais tout simplement oublié.C'est réparé et il est possible de voir l'article à partir de l'accueil.Je te souhaite plein de bonne chose. J'espère que tu vas bienGros bisous@lain
Répondre
M
Quand on est de ce pays de belles vignes et de vin reconnu on ne peut que louer ces fruits du terroir et ces savoir-faire... j'aime beaucoup cette région
Bel hommage
Bises Martine
Répondre
L
Ah oui, le poète donnant une leçon de dégustation, je me souviens avec émotion. Merci, Martine, pour ton choix. Bises !
Répondre
J
Eh oui Henri de Margaux, pays de la vigne, d'un vin reconnu... moi qui suis suis du pays du houblon, pas la même.... culture ! Merci Martine, agréable jeudi avec, modération, bises
Répondre