Partir, Revenir

Publié le 14 Septembre 2017

Photo pixabay

Photo pixabay

Tu atteins un ailleurs  dont tu rêvais tant

Il reste quelque temps  autre part exaltant

Ailleurs devient ici, l’idéal s’estompant

Ici devient chez toi, un quotidien navrant

Revenir est un songe, que tu fais souvent

Jamais se retourner, tu le sais pourtant

S’en aller autre part,  plus l’envie maintenant

Un jour avec regret, tu reviens à avant

Fort de ce long chemin, avant est différent

Martine / pour les jeudis en poésie des croqueurs de mots sur le thème du retour. Rediffusion d'un poème écrit en Janvier 2015

Rédigé par Martine.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Très juste ce constat acquis par l'expérience!
Répondre
D
A force de regarder derrière on finit par se casser la figure, j'essaye d'en faire ma devise.
Bisous et bon week-end.
Domi.
Répondre
M
Oui, mais il vaut mieux éviter les tunnels...
Bonne soirée,
Mo
Répondre
D
revenir en arrière ne me tente pas beaucoup. car les difficultés d'hier finalement m'ont été utiles pour aujourd'hui. Bises
Répondre
C
Bonjour, Loin de penser au retour quand on part, il arrive plus vite que prévu.
Bises
Répondre
L
Ah oui, il faut être parti pour bien apprécier de revenir ! Bien d'accord, Martine. Bises.
Répondre
J
Je me souviens bien de ton poème je l'aime toujours autant .
Bon jeudi
Bisous
Répondre
M
Un beau poème et ta photo est magnifique! Bisou, bonne journée toute douce!
Répondre
I
Mais quand on avance en âge yk est bon de se retourber sur avant ... sans regret!
J'aime bien le nouveau look de ton blog extra!
Bises
Dany
Répondre
N
Tout change et nous changeons aussi, ainsi va la vie, Martine. Avant, c'était avant... Gros bisous et douce journée
Répondre
Q
C'est un poème que j'aime beaucoup et dont la chute est merveilleuse.
"Fort de ce long chemin, avant est différent"
C'est si vrai !
Comme lorsqu'on relit, des années après, un livre qu'on aimait.
Notre lecture s'est enrichie de nos expériences, de notre vie passée, et les mots qu'on lit en deviennent autres.
Il se peut qu'on n'aime plus, comme il se peut qu'on découvre qu'on l'aime davantage...
Passe une douce journée Martine. Merci pour ce partage.
Répondre
A
Tant que l'on a autour de soi des gens avec qui partager le chemin qui reste, on peut revenir à avant mais il arrive un jour où les voix se sont tues et où il faut finir seul le chemin
bises et bonne journée
Répondre
M
Partir pour mieux revenir.....
Répondre
É
Bonjour Martine. On croit toujours que l'herbe est plus verte ailleurs mais ce n'est pas toujours vrai. Le retour est souvent difficile... Bisous
Répondre
D
le rêve peut -être déception.
bonne journée, bises
Répondre
M
Forcément quand on revient à avant, c'est différent car nous avons changé et tu le dis joliment bien...Merci pour ces mots Martine. Bises et à bientôt
Répondre
Z
Quelques fois déçu de partir voir ailleurs et le retour semble nécessaire ! Il y a une expression pourtant qui m'amuse dans le changement : "changement d'herbage réjouit les veaux!" Bises et bon jeudi
Répondre
J
C'est ce qui s'appelle aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte, parfois déception, reste la nostalgie et si trop forte, refaire le chemin en sens inverse... bon jeudi, bises
Répondre
C
Une excellente rediffusion pour relever ce défi, Martine ! Bonne journée de ce jeudi ! Bisous♥
Répondre