Vers écrits sur un souvenir

Publié le 22 Février 2018

Pour le deuxième jeudi en poésie du 200ème défi des croqueurs de mots, Durgalola nous demande de choisir un texte d'un poète dix neuvième-siècle. Je ne sais si je vous l'ai dit un jour j'aime beaucoup Chateaubriand l'auteur des mémoires d'outre-tombe mais aussi le poète et j'ai choisi les quelques vers qui suivent peu connus mais surtout parce qu'il ont été écrits en 1818 ce qui correspond encore plus au défi de mon amie

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Vers écrits sur un souvenir [1]

donné par la marquise de Grollier à M. le baron de Humbolt

Vous qui vivrez toujours, comment pourrez-vous croire
Qu’on vous offre des fleurs si promptes à mourir ?
« Présentez, direz-vous, ces filles du Zéphyr
A la beauté, mais non pas à la gloire. »
Des dons de l’amitié connaissez mieux le prix.
Dédaignez moins ces fleurs nouvelles :
En les peignant sur vos écrits,
J’ai trouvé le secret de les rendre immortelles

Paris, 1818.

François-René de Chateaubriand, Poésies diverses

[1] Ce Souvenir renfermait des pensées de l’illustre voyageur, et était orné de fleurs peintes par Mme de Grollier

 

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
je ne connaissais pas en effet et c'est très délicatement écrit et l'on rêve de voir ces fleurs peintes par la dame si bien saluée
Répondre
M
C'est magnifique! Et ces roses sont meveilleuses, lumineuses, si précieues et fines. On croirait de la porcelaine.
Bisous,
Répondre
D
zut, je vois que les messages fait avec mon smartphone ne partent pas toujours.
Chateaubriand, cela fait longtemps que je n'ai pas lu ces poèmes. Je me note à les lire. Merci pour ta participation. Bises
Répondre
M
Ah l'eternite toutes ces manieres d y parvenir!
Répondre
J
ça a quand même plus d'allure que les textos les poèmes de nos classiques !
Répondre
E
Très beau passe une bonne soirée bisous
Répondre
D
je ne pense pas avoir appris un jour ce poème.
Bien jolies ces roses, bisou
Répondre
G
Et (hélas si j'oublie de me relire je fais des fautes !) Je n'ai pas résisté : c'est certes mieux écrit ainsi ... Amitiés
Répondre
G
Ta belle photo des roses, et ton poème me fait penser à :
Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avoit desclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu ceste vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vostre pareil.
Je n'ai pas résister à faire ce petit copier coller ... Car je pense aussi à mes années d'écolier où j'avais en classe appris ce poème qui m'est remonté à ma mémoire !
Passe une bonne soirée . Cordiales amitiés & à +
Répondre
M
Merci je l'aime bien ce poème que j'ai aussi aporis par coeur.
R
Une jolie découverte Martine merci....Bisousss
Répondre
M
Chateaubriand un poète et écrivain que j'aime beaucoup
Répondre
J
Merci pour ces vers ciselés de Chateaubriand et pour le commentaire tres intéressant d'Hélène .
Bonne journée
Bisous
Répondre
R
j'aime beaucoup moi aussi Chateaubriand. merci pour ces quelques vers
Répondre
M
Superbe, c'est tout beau!!! Bise, bonne journée toute douce!
Répondre
C
Bonjour,
Une belle manière de rendre les choses immortelles.
Bonne journée
Bises
Répondre
O
Oui l'Art sait rendre les choses immortelles
Répondre
M
Merci hélène pour cet ajout très intéressant
Répondre
L
Ah oui, Martine, nous voici bien en 1818 en compagnie de trois illustres personnages, nobles mais point bornés ni imbus qui ont eu l'extrême chance d'échapper à la guillottine. Si je comprends bien, les souvenirs de voyage du savant explorateur Humboldt venaient d'être imprimés, illustrés par la talentueuse marquise et Chateaubriand y ajoutait ses mots pour la marquise. Poème métaphysique sous sa légèreté. En fait, les trois personnes sont passées à la postérité ! Merci beaucoup, gros bisous.
Répondre
Z
Un texte superbe Martine... J'ai aimé. Bises et bon jeudi
Répondre
L
ça devait être très beau ! une lettre et des fleurs peintes !!
de nos jours des sms !!
bisous du jeudi-
Répondre
É
Bonjour Martine. Merci de nous faire découvrir ces jolis vers. Bisous
Répondre
M
Je ne connaissais pas ces vers...merci de me les faire découvrir. Chateaubriand est un classique incontournable. Bises et une belle journée
Répondre
Q
Très bon choix... et une découverte pour moi. Je ne connaissais pas du tout ce poème.
Bisous et douce journée.
Répondre
D
Un joli poème , c'est le 4ième défi que je lis et pour l'instant pas un seul poète identique, ceci étant le XIX siècle est riche!
bonne journée.
Répondre
C
Super ! Bravo Martine ! Excellent choix, surtout que c'est de 1818, en plus ! Bonne journée ! Bisous♥
Répondre