Une ïle entre océan et ciel

Publié le 1 Juin 2018

Une petite île brille, entre océan et ciel

Île  aux  mimosas d’or,  à l’or blanc et au  miel

Île éblouissante blanche comme lumière

Île fuchsia et mauve comme rose  trémières

Île aux mille couleurs : Paradis atlantique

Île aux mille parfums : Doux rêve de tropique

Île  bleue indigo comme ses volets en bois

Presqu’ile à marée basse en empruntant le Goix

Vraie île à marée haute tout près du continent

Dire son nom je n’ose tant il est surprenant

Noirmoutier  mal nommée mais ô combien aimée

Noirmoutier la joyeuse j’ai voulu t’acclamer

Photos Martine

Photos Martine

Martine / Réédition d'un poème de 2015 pour les haîkus du vendredi chez Lenaig. Thème de la semaine : les îles.

Ce n'est pas un haÎku. Quand il m'arrive d'en écrire c'est par manque de temps, en commentaires chez Hélène ou quand le sujet mérite une certaine retenue (c'était le cas de mon haïku publié hier) mais je n'aime pas trop les haîkus où je ne peux pas exprimer tout ce que j'ai à dire ce qui me fruste et m'enlève tout plaisir d'écrire.

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Une ile que tu me donnes envie de visiter :-) oh ces bords de mer qui me manquent tant !

bises
Répondre
H
J'aime beaucoup cette île, où j'ai trouvé un petit macareux réalisé artisanalement en bois par un artisan. J'adore ces petits personnages qui ont un côté comique et très sympathique. MERCI pour ces belles photos.
Contrairement à toi, j'adore écrire des Haïkus et des Tankas, car c'est justement un exercice de style. Mais chacun a sa façon de s'exprimer et c'est un très grand bien !
Bonne journée. Bisous. Coryphee
Répondre
Q
Je comprends tout à fait que tu ne les aimes pas...
Comment aurais-tu pu écrire un si bel hommage en trois vers ?
Merci à toi.
Répondre
U
Un bel hommage à une île dont j'ai hanté les plages pendant mon enfance
Répondre
M
Une île pleine de charme, de lumière, idéale pour se reposer ou pour apporter de la tranquillité à sa vie.
Répondre
L
Un avant goût pour nous qui y serons dans quelques jours...
Nous avons galéré pour trouver un logement...
Merci du partage
Répondre
M
Une jolie île que tu décris avec amour!
Répondre
C
C'est super, Martine ! J'♥ ! Bonne toute fin de ce jour ! Bisous♥
Répondre
J
Une belle façon de nous faire découvrir Noirmoutier en mots et photos .
Bises
Répondre
M
Nous y allons lundi et mardi. Je penserai à toi et à ton texte!
Bonne soirée
Mo
Répondre
L
Merci Martine, tu sais bien que moi je "prends" tout et que je suis ravie de lire, ou relire -pardonne-moi, je ne me souviens pas de tout-.et tant pis si ce n'est pas un haïku. Si tu te sens à l'étroit dans un haïku, pourquoi n'essaierais-tu pas le tanka, tu as deux lignes de plus ! Merci, gros bisous.
Répondre
E
C'est vraiment très joli, si les habitants de cette île savaient que tu as écrit ce beau poème ! Bon week end. Bises.
Répondre
A
Je ne connais pas l'île de Noirmoutier ni même l'île Chausey que je vais voir demain ( je prendrai des photos) . Bonne fin de semaine et bises
Répondre
R
Un poème magnifique Martine...Idem chez moi les haïku je trouve ça ni drôle ni beau mais bon chaque semaine il y en a alors si on veut visiter les copines ben on y va...

Info : je me suis désabonnée car je suis en pause blogs jusqu'en mi juillet et ne veut pas avoir ma boite mail surchargée (quand même plus de 55 news/jours c'est beaucoup) mais, dés mon retour sur les blogs je me réabonne donc te retrouve en mi juillet. Je souhaite juste prendre du bon temps et mettre aussi les pieds en éventail... ;-) Bisous
Répondre
M
Tout beau ce poème superbe! Bise, bon week-end tout en douceur!
Répondre
É
Bonjour Martine. Joli poème pour évoquer cette île de Noirmoutier que j'aime beaucoup moi aussi. Bisous
Répondre
A
On les aime toutes ces îles de la côte atlantique, elles le méritent toutes
Répondre
B
Très joli et bien approprié pour cette magnifique île où j'aimais tant me rendre. Ca ne me faisait pas loin des Sables par la côte on rentrait mais par la grand route on allait. J'avais mes petits commerçants à Noirmoutier en Ile dans les rues piétonnes et le marché bio était super. J'ai fait plusieurs reportages sur mon blog. C'est vrai l'île aux mimosas et ils étaient toujours en avance. Il y a des degrés supérieurs avec le reste de la côte vendéenne. Tu as bien écrit c'est joli et les gens qui ne connaissent pas peuvent s'y plonger. Bisous chère Martine et bonne fin de semaine.
Répondre
L
moi au contraire j'aime chercher les mots pour remplacer une longue phrase-
à minima-
un joli poème, merci pour la rediff- bisous-
Répondre
I
Ce joli poème gomme le Noir de Moutiers! et les photos lumineuses en sont la preuve: Bravo!
Bises
Dany
Répondre
M
Noirmoutier mérite bien ce long poème ma chère Martine...C'est si beau et me donne envie d'y retourner :) bisous
Répondre