Bas les masques où je ne vous ai pas tout dit

Publié le 28 Janvier 2019

Écrire une seule phrase qui parle de moi sans me décrire et à travers laquelle ceux qui me connaissent me reconnaitront à coup sûr : c’est le défi 215  des croqueurs de mots qui m’a déroutée pour plusieurs raisons :

  • Difficile d’écrire sur soi sans se décrire
  • J’écris sur mon blog donc on me reconnaitra forcément,

Alors comme ceux qui me connaissent le savent je n’aime pas trop appliquer des consignes qui me gênent, Je prends le contre-pied en vous avouant aujourd'hui des choses sur moi parfois étonnantes dont je n’ai pas ou très peu évoqué sur mon blog.

Excuse moi ABC, mon texte est long mais je suis une grande bavarde  !

Bas les masques où je ne vous ai pas tout dit

Bas les masques ou Je ne vous ai pas tout dit

  • J’ai connu le harcèlement scolaire comme tous ceux qui sont différents et c'est ce qui m'a rendu forte
  • Je me suis fait virer d’une école pour avoir transformé la punition injuste qu’on m’avait donnée. Au lieu de conjuguer à tous les temps « je ne dois pas taper mes camarades », j’ai conjugué en transformant en « Je dois rendre quand on me tape ».
  • Un prof de collège avait écrit sur mon bulletin scolaire : "capable du meilleur comme du pire mais devrait réussir" ! Je ne l'aimais pas le pire c'était avec elle, le meilleur avec les autres professeurs mais j'avoue qu'elle avait raison et j'ai réussi ma vie.
  • Adolescente, je mettais des tuteurs allumettes aux brins de muguet dans les jardinières ce qui a fait rire mon Jeff et l’a séduit aussi.  
  • Je suis fascinée par les jambes. C’est elles que je regarde en premier chez les hommes sur la plage et chez les femmes aussi quand elles les montrent en ville. Je montre jamais les miennes sauf à la piscine ou sur la plage : je porte des pantalons
  • Je suis passée dans un journal télévisé de la 3 pour parler d’un de mes blogs citoyens mais au lieu d’en parler,  j’ai demandé à la journaliste de venir avec moi faire un reportage sur une commerçante qui allait fermer son point presse. Elle a trouvé l’idée excellente, a fait le reportage. Résultat : cela n’a pas évité sa fermeture et le maire n’a pas beaucoup apprécié cette critique du laissez faire de la municipalité passée au journal de la mi journée
  • Je n’aime pas lire des poèmes, encore moins les écouter mais j’adore en écrire car c’est très ludique de jouer avec les mots, les mélanger au mieux pour une belle musicalité
  • Je déteste tout ce qui est trop sage, policé et particulièrement les jardins à la française

Je ne finirai pas par « qui suis-je ? », vous savez maintenant que c’est moi et qui suis-je vraiment : je n’en sais rien : je m’efforce d’être moi tout simplement ce qui me fait penser que j’ai oublié de vous dire que je détestais les masques surtout les vénitiens aux yeux très creux.

Rédigé par Martine.

Publié dans #Ecrits divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
É
Un joli portrait qui permet de mieux te connaître...
Répondre
L
Un peu rebelle comme j'ai pu l'être moi aussi dans ma jeunesse.
L'enfance chamboulée laisse malheureusement des traces.
Bravo pour cet écrit.
Merci de ta visite.
Bises
Répondre
D
Un peu rebelle notre Martine. Cela dit il vaut mieux être rebelle que remoche hihi !!!
Merci pour cette belle tranche de vie qui nous permet d'encore mieux te connaître.
Bisous.
Domi.
Répondre
I
ah ah mais je t'ai reconnue! bien aimé ce que tu as dit! bravo pour ta détermination et ta réussite! si forte! Et je t'aime comme ça!
Bises
Dany
Répondre
A
Bonjour,
C'est mignon les tuteurs allumettes...
Tu es Simplement toi !
Bonne journée !
Répondre
H
Le harcèlement scolaire, je l'ai connu aussi, surtout lorsque l'on n'est pas "comme les autres", ce qui a favorisé une personnalité rebelle, mais qui, comme toi, m'a construite et amenée à découvrir des tas de choses dans la vie. "Ce qui ne vous tue pas vous construit " et c'est bien vrai, mais il faut être armé psychologiquement quand même !
Alors BRAVO Martine pour cette "vérité", reste toi-même, c'est le plus important ! Bisous. Coryphee
Répondre
C
Bonsoir Martine, tu es une personne vraie, c'est une très bonne qualité. Tu sais ce que tu veux ! Tu n'as pas peur de dire ce que tu penses ! Bravo ! C'est comme cela que nous t'aimons !
Bonne soirée,
Bisous♥
Répondre
M
Bravo Martine tu es un caractère!
Bises,
Mo
Répondre
J
Un caractère hors du commun Martine une phrase ne pouvait suffire ... on te retrouve toujours battante
bravo !
Répondre
P
J'étais partie de la même manière que toi, d'autant que la phrase d'ABC me collait vraiment . J'ai fini par comprendre qu'il ne fallait qu'une phrase et là c'était encore plus difficile.
Je te connais peu, comme certaines autre, car je ne suis que peu sur le blog. Mais je t'apprécie, sinon, je ne reviendrais pas !
Bonne fin d'après-midi.
Répondre
R
J'aime bien cette manière d'aborder ce défi qui nous livre de toi. Bisousssss
Répondre
F
D'accord avec toi: je n'aime pas les masques vénitiens, je les trouve tristes , et encore moins les jardins à la française trop ordonnés . Je me trouve pas mal de points communs Avec toi.
Ton parcours scolaire agité t'a forgé le caractère. Une sympathique description !Bonne journée
Répondre
G
J'ai lu ! J'ai apprécié, J'ai appris ... Bravo pour ta belle manière de manier notre belle langue Française .
Passe une bonne semaine en espérant que le soleil chasse la pluie , les nuages et le vent . Cordiales amitiés & à +
Répondre
A
On se ressemble sur certains points et cela, je l'avais remarqué dès mon premier passage sur ton blog :) Nous avons une personnalité bien trempée
Répondre
M
S'efforcer c'est déjà un beau programme je trouve et un travail de tous les jours qui demande toute notre attention...une belle description j'aime beaucoup que tu dises ce que tu penses, je préfère de loin ça à l'hypocrisie. Voilà pourquoi on aime venir ici. bisous
Répondre
D
Une description sans artifice, tu dis toujours ce que tu penses et c'est très appréciable.
bonne journée, bises
Répondre
Q
J'ai beaucoup aimé ta page, Martine.
Même si je te connais, j'ai découvert ce que tu ne dis pas avec beaucoup d'intérêt.
Ça ne me surprend pas, ça te ressemble énormément. :)
Bises et douce journée.
Répondre
M
Une personnalité bien trempée, bravo Martine ! On n'est pas obligé de dire "amen" à tout. Bonne journée de la part des Cabardouche.
Répondre
D
Comme toi j'ai été deroutee par le défi et jusqu'à vendredi je ne pensais pas y participer. Moi c'est une bohémienne qui frappait à la porte de l'appartement, qui a dit à ma mère de ne pas s'inquiéter pour moi.
Tu avais un caractère bien affirmé... Quelle idée pour la punition et les tuteurs de muguet !
Moi j'étais dans la lune... Bises et merci pour ta confiance.
Répondre
A
Je comprends tout à fait ta désobéissance, je crois que je n'aurais pas su moi non plus répondre à cette consigne et tu as dit de toi des choses fortes et drôles. Bises et bonne journée
Répondre
A
la phrase est longue mais c'est bien toi rebelle et sympathique bien campée sur tes deux jambes en pantalon !!!!
Répondre
L
Bravo Martine la combattante qui a su faire des souffrances une force ! Pour les jambes, je ris car je me souviens que tu l'as déjà écrit. Gros bisous.
Répondre
J
Merci pour le portrait dressé qui nous montre des facettes inconnues d'une personnalité tôt affirmée .
Bonne journée
Bisous
Répondre
E
Comme Mama...( elle a l'habitude que j'écourte son nom:-) j'ai souri en te lisant. Tu as bien fait d'être bavarde c'est très sympa ce portrait !
bisous
Répondre
M
je souris en te lisant...sans fard tu es ,sans fard est ton portrait...Belle semaine, bisous
Répondre
L
une belle participation---
j'étais un peu comme toi en primaire---
un portrait sans ménagement- la vérité c'est tout-
bisous-
Répondre
.
Martine c'est Martine...depuis le temps que je la "connais...."
Répondre
Z
Je te savais rebelle mais pas à ce point là ! LOL... Bises et bon début de semaine Martine
Répondre
J
Salut Martine, forte personnalité, mais ça je le savais en te lisant jour après jour ,-) Bises
Répondre