Mesdames promènent

Publié le 25 Février 2019

Mesdames promènent

Mesdames promènent leur fierté de bourgeoise et leur baraka

Mesdames promènent leurs deux chow chow chocolat à Higashiōsaka

Mesdames promènent leurs chieurs qui partout font caca

Je trouve que Mesdames ont des tracas

 

Mesdames promènent leurs emmerdes et leur mélancolie

Mesdames promènent leur envie d’une vie de folie

Mesdames promènent leurs chimères de voyage à Bali

Je trouve que Mesdames ont vieilli

 

Pendant que moi chaque soir

Je suis geisha chez les richards

 

Martine / Février 2019 Parodie d'une chanson de Jacques Brel "les remparts de Varsovie" pour  Défi 216 des croqueurs de mots  animé par Les Cardabouche

Rédigé par Martine.

Publié dans #Parodies, #Poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
C'est tout simplement superbe !
Répondre
A
Une chanson qui colle parfaitement à cette estampe d'une façon originale.
Bonne fin de semaine !
Répondre
F
J'avais reconnu la chanson. C'est très drôle cette interprétation de l'estampe. Bonne soirée
Répondre
É
Bonjour Martine. Belle parodie de cette chanson de Jacques Brel ! Bisous
Répondre
J
une chanson aux paroles revendicatrices bien fielleuse !
bravo Martine
Répondre
A
Partant d'une chanson de Brel,
C'est super...
J'aime beaucoup et ça rime bien.
En plus, ça va bien avec la tronche de ces deux femmes.
Bisous et bonne soirée
Aimée
Répondre
M
Belle variation sur la chanson de Brel!
Bises,
Mo
Répondre
J
Bravo pour cette parodie de la chanson , une manière tres originale de parler de cette estampe , j'aime .
Bon lundi
Bisous
Répondre
N
Oh! superbe parodie, ma chère Martine. Je m'en vais écouter cette superbe chanson. Gros bisous
Répondre
M
Je n'avais pas tout de suite pensé à la chanson de Brel en te lisant ! Mais c'est bien sûr :) Bravo pour cette parodie. bisous
Répondre
R
Bravo excellente idée d'avoir comme support cette chanson, ça colle bien. Bisous douce semaine
Répondre
L
Très rigolo, Martine, bravo ! Et un peu amer, comme l'est la chanson de Brel, ceci tempéré par un clin d'oeil à Annie Cordy. Gros bisous.
Répondre
E
je ne sais pas ce qu'elles promènent mais alors ces deux chiens j'aime pas du tout ! bravo pour ta parodie
bisous
Répondre
A
sympa ce pastiche et j'aime bien aussi la chanson de Jacques Brel
Répondre
D
J'oubliais... Bon anniversaire et avec le soleil. Bises
Répondre
D
Une interprétation plutôt cocasse et ironique qui dézingue tous les codes rigides de l'époque. Bien vu. Bises
Répondre
L
Ah mes yeux me jouent des tours, j'ai cru voir une fourrure au col de la robe de la Femme derrière.... Je viens de m'apercevoir que cette belle dame transporte des bêbêtes sur ses épaules... Ah vieillerie !!!

J'aime bcp ta composition Martine, ainsi que la Chanson de Brel.... Merci et bravo !
Bises
Répondre
Q
Belle reprise de la chanson de Brel pour répondre au défi. j'ai adoré !
Bisous et douce journée.
Répondre
M
Eh bien Martine ! Pour quelqu'un qui n'était pas inspiré(e), vous avez fait un "tabac" ! Bravo vraiment, pour cette interprétation très originale. Les Cabardouche vous remercient pour votre participation très appréciée.
Répondre
Z
Une parodie bien sympathique pour commenter cette estampe, Martine. Un bon anniversaire avec une petite journée de retard. Bises et bon début de semaine.
Répondre
M
et oui, la chanson de Brel tout de suite revient en tête, oh cette chanson là pas tendre, les yeux de Brel comme des scalpels et les tiens aussi, Martine, ahah!quand tu n'es pas geisha...(çà ne m'a jamais effleuré ,ce fantasme^^).Très beau, le tableau.Belle semaine à toi, bisou
Répondre
J
Façon Brel,reconnu de suite... avec son madame à lui ! La différence entre elles et "toi"... les oisives et la travailleuse, ,-) bises
Répondre
C
Magnifique parodie, Martine ! Bravo ! J'♥ ! Bonne semaine,
Bisous♥
Répondre