Paul et le Merle Chanteur

Publié le 11 Février 2019

Paul et le Merle Chanteur

C’était un beau soir d’automne, le soleil couleur ambre déclinait à l’horizon. Au jardin, Paul écoutait  le chant d’un oiseau posé sur une des branches du cerisier. En se délectant de ce sifflement fébrile du bonheur affiché d’un volatile,  une flambée de joie l’envahit et il se mit à chanter le temps des cerises :

Quand nous en serons au temps des cerises
Et gai  rossignol et merle moqueur
Seront tous en fête
Les belles auront la folie en tête
Et les amoureux du soleil au cœur
Quand nous chanterons le temps des cerises
Sifflera bien mieux le merle moqueur

Gai comme un pinson Paul aimait pousser la chansonnette mais chantant faux et trop fort, il braillait plus qu’il ne chantait. Les dernières paroles du refrain de la chanson « sifflera bien mieux le merle moqueur » déplurent au fier oiseau  qui se sentit offensé par cet humain qui en plus chantait si faux que c’en était insupportable. Il fallait arrêter aussitôt ce tintamarre. Il prit soudain son envol  et, comme l’humain chantait bouche ouverte et langue sortie, il se posa sur cette dernière.  Le gueulard ne pouvait plus chanter mais il devait être ventriloque, Effrayé il hurlait maintenant.  Voyant que l’oiseau ne lui voulait pas de mal  Paul arrêta de crier et lui dit d’une curieuse voix  sortie du fond de lui-même :

Merci bel oiseau de t’être approché de moi , ne t’affoles surtout pas je ne te ferai aucun mal bien au contraire « Dans l’âme de chacun de nous il y a un merle chanteur, la vie consiste à s’en approcher »  (1)

(1) Citation de Metin Arditi dans Prince d’orchestre

Martine / Février 2019 pour l'Atelier 86 Ghislaine (Mots imposés en gras et thème l'humour)

Rédigé par Martine.

Publié dans #FABLES ET CONTES

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Bonjour Martine. Je suis retombée sur ce poème-parodie et l'ai relu avec plaisir. Bon dimanche et bisous
Répondre
É
Ton récit est amusant, et tu as placé les mots imposés. Bonne journée et bisous
Répondre
C
Comme c'est BON Martine !!! J'♥ beaucoup, beaucoup ! Bravo ! Bisous♥
Répondre
A
Bravo Martine, bien trouvé.
Très bon texte...
Bises Aimée
Répondre
M
Il est très amusant ton petit récit et le montage photo aussi. Bonne soirée,
Mo
Répondre
D
c'est toujours avec plaisir que je lis les livres de Metin Arditi ; le chef d'orchestre est un excellent livre.
Ton histoire bien construite, merci et bon lundi.
Répondre
R
Bravo excellent en plus d'y mettre une chanson un bon texte. Bisousss
Répondre
J
Ah chanter faux , quand on aime chanter ça n'est pas agréable pour les oreilles musiciennes des environs .
Une bien belle histoire et toujours illustrée de manière tres originale
Bonne journée
Bisous
Répondre
M
Une bien jolie fable philosophique pour commencer la semaine!
Répondre
L
Un conte très original qui annonce le printemps, bravo Martine, bisous !
Répondre
N
Maman aimait beaucoup cette chanson et, comme toujours, j'adore tes écrits. Excellente journée pour toi et gros bisous
Répondre
E
Une très belle histoire :-) que j'aime beaucoup. Je n'ai plus de voix hélas pour chanter meme un peu...je vais voir s'il n'y a pas un merle du coté de chez moi, sous nos fenetres il y a un magnifique cerisier qui me tente dès sa floraison.
bisous
Répondre
Q
Que c'est joli !
J'aime la chanson, et je découvre grâce à toi la citation.
Merci, Martine.
Bisous et douce journée.
Répondre
Z
Merle chanteur ou merle siffleur ! Belle histoire Martine, bravo !
Bises et bon début de semaine
Répondre
G
Je ne sais pas si j'ai un ""merle chanteur'' dans mes relations mais par chez moi, il y en a vraiment beaucoup et tous les matins ils me reveillent en douceur ! et j'adore !!!!!!!!!!!!!
Meci Martine, tu as été bien inspirée.......
Répondre
J
Je découvre cette citation et son auteur... Ame musicienne ou pas, chacun trouvera sa voie dans une passion qui lui correspond, bon lundi, bises
Répondre